En bref

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

L'emploi dans le secteur privé : une reprise plus rapide dans l'est

Après la morosité du marché du travail de la fin de l'année 2008 et du début 2009, Terre-Neuve-et-Labrador se classe au premier rang de toutes les provinces canadiennes quant à la croissance de l'emploi dans le secteur privé, suivie de la Nouvelle-Écosse et du Québec.

Le nombre de travailleurs du secteur privé à  Terre-Neuve-et-Labrador était de presque 4 % plus élevé en avril 2010 par rapport à juillet 2009, le mois qui a marqué l'esquisse d'une reprise dans le marché du travail canadien. Il s'agit d'une reprise notable, étant donné la baisse de 1,7 % que la province avait connue durant la période de ralentissement allant d'octobre 2008 à juin 2009 — période où toutes les provinces, sauf le Nouveau-Brunswick et le Manitoba, ont enregistré des pertes d'emploi dans le secteur privé.

Graphique - La croissance de l'emploi dans le secteur privé, de juillet 2009 à avril 2010

L'emploi dans le secteur privé de la Nouvelle-Écosse et du Québec a remonté de 3,5 % et 3,4 % respectivement, comparé à des pertes de 5,9 % et 2,1 % survenues pendant le ralentissement.

L'Alberta a perdu plus de 6 % de l'emploi dans le secteur privé pendant le dernier ralentissement économique, mais regagné 1,4 % par la suite. Toutefois, avec moins de la moitié du taux de croissance enregistré à Terre-Neuve-et-Labrador, l'Alberta est tombée en-dessous de la moyenne nationale, juste après la Colombie-Britannique.

Tableau - La variation de l'emploi dans le secteur privé depuis l'automne 2008
  Octobre 2008 à juin 2009 Juillet 2009 à avril 2010
%
Terre-Neuve-et-Labrador -1,7 3,9
Nouvelle-Écosse -5,9 3,5
Québec -2,1 3,4
Île-du-Prince-Édouard -1,3 3,0
Saskatchewan -2,1 2,9
Ontario -4,2 2,5
Canada -3,5 2,4
Colombie-Britannique -3,1 2,1
Alberta -6,1 1,4
Nouveau-Brunswick 0,4 0,5
Manitoba 1,0 -2,1
Note : Juillet 2009 marque l'esquisse d'une reprise du marché du travail après le ralentissement qui a commencé à l'automne 2008.
Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, données désaisonnalisées.

Archives de la rubrique En bref

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :