Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Repli de l'emploi au Canada

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Par Sébastien LaRochelle-Côté et Jason Gilmore

Article intégral : HTML | PDF

Depuis que l'emploi est parvenu à un sommet en octobre 2008, il a diminué de 2,3 %, ce qui correspond à 400 000 personnes. Les pertes sont surtout survenues parmi les emplois à faible salaire ou de courte durée, ainsi que parmi les immigrants récents, les jeunes, les travailleurs dont le niveau de scolarité est moins élevé et les mères seules.

L'emploi a également fléchi chez les personnes travaillant dans le secteur de la fabrication, celles occupant un poste permanent et celles dont le nombre d'heures de travail est plus élevé.

L'emploi a diminué plus rapidement au cours des premiers mois du repli que lors des récessions précédentes, mais les niveaux d'emploi se sont stabilisés plus tôt cette fois. En proportion, les pertes d'emploi après 12 mois étaient donc semblables à celles du repli du début des années 1990 et moindres que celles du repli du début des années 1980.

Contrairement à ce qui est arrivé lors des replis précédents, le taux de chômage américain a grimpé plus tôt et plus rapidement que le taux canadien. Pour la première fois depuis 1982, le taux de chômage américain a dépassé le taux canadien.