Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Réponse

À la question : Quels sont les métiers qui ont enregistré les taux de chômage les plus élevés pendant la récession des années 1990?

La bonne réponse est A : Les métiers de maçon et de charpentier-menuisier et autres métiers de la construction.

Pendant la récession du début des années 1990, le taux de chômage dans les métiers était nettement plus élevé que dans les autres professions. Mais l'impact du cycle économique n'a pas été le même pour tous les métiers. Les métiers de maçon et de charpentier-menuisier et autres métiers de la construction ont enregistré le taux de chômage le plus élevé, soit près de 25 %. Ce taux dépassait de loin le sommet observé chez les mécaniciens (9,7 %) et les électriciens (10,2 %) en 1992.

Trouver du travail était plus difficile dans les métiers durant la récession des années 1990

Graphique: Trouver du travail était plus difficile dans les métiers durant la récession des années 1990
Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active.

Tableau : Trouver du travail était plus difficile dans les métiers durant la récession des années 1990. Une nouvelle fenêtre s'ouvrira.

Tableau
Trouver du travail était plus difficile dans les métiers durant la récession des années 1990

Source : L'emploi dans les métiers spécialisés HTML | PDF

Testez vos connaissances : Archives