Qualité des données, concepts et méthodologie : Variables

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Salarié :  L'emploi provient des dossiers administratifs. Toutefois, les renseignements concernant les différents types d'emplois ne sont pas rapportés sur les dossiers administratifs; l'enquête ERE est effectuée en vue de recueillir des données afin de calculer les ratios servant à estimer ces variables.

L'enquête définit un salarié comme étant : toute personne rétribuée pour ses services ou ses absences et pour laquelle l'employeur doit remplir une déclaration T-4 de l'ARC.

Le concept de l'enquête combine les salariés à temps plein et à temps partiel (ceux qui travaillent régulièrement un nombre d'heures inférieur à la semaine normale de travail de l'entreprise). Il désigne aussi les propriétaires, administrateurs, associés et autres dirigeants actifs des entreprises constituées en corporation.

Le concept de salarié exclut les propriétaires et les associés des entreprises non constituées en société, les travailleurs autonomes, les travailleurs familiaux non rémunérés, les personnes travaillant à l'extérieur du Canada et le personnel militaire et les employés occasionnels pour lesquels l'employeur n'est pas tenu de remplir une formule T4. Sont également exclus, les travailleurs n'ayant pas reçu de paye de leur employeur pendant la période de référence de l'enquête (c.-à-d. les personnes en grève, en congé non payé, les personnes recevant une rémunération aux termes d'un régime d'assurance, d'une caisse d'indemnisation des accidents au travail ou d'un régime analogue, etc.). Cependant, les travailleurs rémunérés pour une partie de la période de référence et en chômage ou en grève pour le reste de la période sont inclus dans l'enquête.

Les salariés sont classés dans les catégories suivantes : 

Salariés rémunérés à l'heure :  toutes personnes dont la rémunération de base est calculée selon un taux horaire.

Pour les écoles primaires et secondaires (6111), les collèges communautaires et les CÉGEP(s) (6112), les universités (6113), les écoles de commerce et de formation en informatique et en gestion (6114) et les écoles techniques et écoles de métiers (6115), cette catégorie d'emploi représente le personnel non enseignant : toutes personnes autre que le personnel enseignant, c'est-à-dire le président, le vice-président, le bibliothécaire, le registraire, le boursier, le comptable, les orienteurs, les techniciens de laboratoire, les agents du personnel et les autres services (concierge, chauffeur autobus, etc.).

Employés (payés à salaire fixe) :  toutes personnes dont la rémunération de base constitue une somme fixe versée pour au moins une semaine.

Pour les écoles primaires et secondaires (6111), les collèges communautaires et les CÉGEP(s) (6112), les universités (6113), les écoles de commerce et de formation en informatique et en gestion (6114) et les écoles techniques et écoles de métiers (6115), cette catégorie représente le personnel enseignant : touts travailleurs classés comme enseignant ou chargé de cours dans les dossiers du service de la paye (directeur, professeurs, doyens, chefs de département, maîtres, enseignants, etc.), qu'il enseigne le jour ou le soir. Les suppléants ou remplaçants sont exclus.

Autres salariés :  toutes personnes dont la rémunération de base se présente sous forme de commissions, de salaire à la pièce, d'indemnités de millage, etc. Même si cette variable ne figure pas dans ce document, elle demeure disponible.

Pour les écoles primaires et secondaires (6111), les collèges communautaires et les CÉGEP(s) (6112), les universités (6113), les écoles de commerce et de formation en informatique et en gestion (6114) et les écoles techniques et écoles de métiers (6115), cette catégorie d'emploi représente le personnel suppléant ou remplaçant : enseignants appelés à se présenter au travail lorsqu'on a besoin de leurs services soit pour accroître le personnel existant, soit pour remplacer pendant une courte période un enseignant à temps plein ou à temps partiel.

Rémunération hebdomadaire brute :  la rémunération hebdomadaire brute est définie comme étant la partie de la rémunération mensuelle brute qui reflète le travail accompli durant la semaine de référence. Ça représente la valeur brute en dollars avant les déductions pour l'impôt sur le revenu, les contributions à l'assurance-emploi etc.., incluant le salaire régulier, le surtemps et la partie bonis, commissions et tous autres types de paiements spéciaux. Le concept sur la rémunération, ne comprend pas les montants en dollars qui représentent des allocations et des avantages imposables, certains types d'indemnités non salariales ainsi que les cotisations patronales à l'assurance-emploi, au Régime de pension du Canada ou au Régime des rentes du Québec, aux régimes d'assurance-maladie provinciaux, aux caisses d'indemnisation des accidents du travail et à d'autres régimes de prévoyance. Les paiements annuels spéciaux sont exclus tandis que les paiements forfaitaires spéciaux sont rajustés de façon à coïncider avec la semaine de référence. La rémunération mensuelle brute provient des dossiers administratifs.

Rémunération hebdomadaire moyenne (incluant ou excluant le temps supplémentaire) pour l'ensemble des salariés :  la rémunération hebdomadaire moyenne est calculée en divisant la masse salariale brute imposable (incluant ou excluant le temps supplémentaire) par le nombre de salariés inscrits sur la liste de paye.

Rémunération horaire moyenne (incluant ou excluant le temps supplémentaire) pour les salariés rémunérés à l'heure :  la rémunération horaire moyenne pour les salariés rémunérés à l'heure est calculée en divisant la masse salariale brute imposable (incluant ou excluant le temps supplémentaire) par le nombre d'heures hebdomadaires travaillées (incluant ou excluant le temps supplémentaire.

Rémunération horaire moyenne (incluant ou excluant le temps supplémentaire) pour les employés à salaire fixe :  la rémunération horaire moyenne pour les employés à salaire fixe est calculée en divisant la masse salariale brute imposable (incluant ou excluant le temps supplémentaire) par le nombre d'heures hebdomadaires travaillées.

Heures hebdomadaires moyennes (incluant ou excluant le temps supplémentaire) pour les salariés rémunérés à l'heure :  les heures hebdomadaires moyennes sont obtenues en divisant le nombre total d'heures hebdomadaires rémunérées (incluant ou excluant le temps supplémentaire) par le nombre de salariés rémunérés à l'heure.

Heures hebdomadaires moyennes pour les employés à salaire fixe :  les heures hebdomadaires moyennes sont obtenues en divisant le nombre total d'heures hebdomadaires rémunérées par le nombre d'employés à salaire fixe.

Total des heures rémunérées pour les salariés rémunérés à l'heure (incluant ou excluant le temps supplémentaire) :  le nombre total d'heures rémunérées est défini comme étant toutes les heures travaillées payées (incluant ou excluant le temps supplémentaire) et les heures d'absence payées.

Le nombre total d'heures rémunérées pour les employés à salaire fixe :  le nombre total d'heures rémunérées est calculé en multipliant le nombre moyen d'heures de travail d'une semaine normale (cette variable n'inclut pas le temps supplémentaire) de travail par le nombre d'employés à salaire fixe.

Données par taille d'entreprises de l'EERH

Sur une base trimestrielle et annuelle, l'EERH produit des estimations par taille d'entreprise selon l'emploi pour l'ensemble des salariés, la rémunération hebdomadaire moyenne et les heures pour le Canada les provinces et les territoires. La taille est déterminée selon la taille de l'entreprise au Canada et l'emploi est ensuite réparti selon les provinces et la taille calculée. La taille de l'entreprise est calculée à partir de la moyenne des niveaux d'emploi mensuels de la période. Les données sont produites pour les secteurs industriels du Système de la classification industrielle de l'Amérique du Nord (SCIAN) ainsi que pour l'ensemble des industries.

Les tailles d'emploi sont : 

  1. 0 à 4 salariés
  2. 5 à 19
  3. 20 à 49
  4. 50 à 99
  5. 100 à 299
  6. 300 à 499
  7. 500 et plus
  8. Toutes les tailles

L'EERH produit aussi des données pour les tailles suivantes : 

  1. 0 à 49 salariés
  2. 50 à 299
  3. 300 et plus

Les données désagrégées par taille d'entreprises sont généralement plus volatiles que les estimations de l'EERH produite mensuellement. Par exemple, les estimations publiées par taille d'entreprises peuvent être affectées par les mouvements d'entreprises passant d'une taille à une autre, d'un trimestre à l'autre. D'autres événements comme des grèves, des fermetures provisoires, des changements dans la structure des entreprises sur le Registre des entreprises causeront aussi de la volatilité dans les séries par taille d'entreprise. Il faut noter que même si les données par taille d'entreprises sont un excellent outil de recherche, l'usage de ces données détaillées dans des clauses d'indexation de contrat est déconseillé à cause de la volatilité potentiellement plus importante associée à ces estimations.

Précédent