Projections démographiques sur les thèmes de l'immigration et de la diversité : tableau de bord interactif

Début du tableau de bord interactif
Intégrer ce produit
Fin du tableau de bord interactif
Données

Les données utilisées pour créer cette application Web interactive proviennent du tableau de données suivant :

Renseignements supplémentaires

Veuillez noter que les données présentées dans cet outil de visualisation sont arrondies au plus proche millier. Les valeurs nulles peuvent soit représenter de vrais zéros ou des valeurs inférieures à 500 arrondies à zéro.

Définitions

Groupes racisés

La population « racisée » est mesurée au moyen de la variable « minorité visible ». Elle inclut les personnes appartenant à un groupe de minorités visibles, comme défini par la Loi sur l’équité en matière d’emploi, laquelle définit les minorités visibles comme « les personnes, autres que les Autochtones, qui ne sont pas de race blanche ou qui n’ont pas la peau blanche ». La population des minorités visibles est principalement composée des groupes suivants : Sud-Asiatique, Chinois, Noir, Philippin, Latino-Américain, Arabe, Asiatique du Sud-Est, Asiatique occidental, Coréen et Japonais.

Statut des générations

Rang de la génération du répondant depuis l’établissement de sa famille (entendre ses ascendants directs) au Canada. Dans ces projections, les immigrants constituent la première génération; la deuxième génération réfère aux non-immigrants (nés au Canada ou non) d’au moins un parent né à l’étranger; les générations suivantes (troisième ou plus) sont composées des non-immigrants (nés au Canada ou non) de deux parents nés au Canada. Cette définition du statut des générations diffère légèrement de celle utilisée au recensement, cette dernière étant basée uniquement sur le lieu de naissance (sans égard au statut d’immigrant).

Population de base des projections

La population de base des projections est basée sur les données du Recensement de 2016 (questionnaire détaillé) dont les poids ont été ajustés pour tenir compte de la population vivant en logements collectifs et en institutions, pour le sous-dénombrement net au recensement et pour la population vivant dans les réserves indiennes et établissements indiens partiellement dénombrés.

Populations observées en 2016

Les chiffres de population pour l’année 2016 sont en date du 10 mai, soit la date de référence du Recensement de 2016. Ces chiffres de population ont été extraits directement du fichier de la population de base de la projection.

Populations projetées de 2017 à 2041

Pour la période allant de 2017 à 2041, il s’agit de populations projetées selon onze scénarios de projection. Pour ces années, les chiffres de populations sont en années-personnes, c’est-à-dire qu’il s’agit du nombre d’années vécues dans un état donné par les individus qui composent la population du 1er janvier au 31 décembre d’une année donnée.

Scénario de projection

Un scénario de projection est composé d’un ensemble d’hypothèses relatives à l’évolution future de différentes composantes. Dans cet outil de visualisation, onze scénarios sont présentés. Voici une brève description de chacun :

Scénario de référence :

Le scénario de référence combine les hypothèses suivantes :

  • un taux d’immigration moyen atteignant 8,3 immigrants pour 1 000 habitants en fin de projection;
  • une répartition provinciale ou territoriale des nouveaux immigrants à l’arrivée correspondant aux valeurs observées en 2021 en début de projection et convergeant progressivement vers la répartition moyenne estimée entre 2007 et 2021, atteinte en fin de projection;
  • une distribution des nouveaux immigrants selon le lieu de naissance correspondant aux valeurs observées en moyenne entre 2017 et 2021 et convergeant progressivement vers la distribution moyenne estimée pour les années 2007 à 2021, atteinte en fin de projection;
  • un taux de migraproduction brut moyen d’émigration nette atteignant 1,5 émigrant pour 1 000 habitants en fin de projection;
  • un accroissement moyen du nombre de résidents non permanents qui atteint 1 556 000 personnes en fin de projection;
  • un indice synthétique de fécondité de 1,40 enfant par femme en 2020 qui évolue pour atteindre 1,59 enfant par femme en fin de projection;
  • une espérance de vie en augmentation constante atteignant 84,8 ans chez les hommes et 88,4 ans chez les femmes en 2041;
  • des schèmes de migration interne représentatifs de la moyenne estimée au cours des périodes quinquennales 1996-2001, 2001-2006, 2006-2011 et 2011-2016.

Scénario de faible immigration :

  • Mêmes hypothèses que le scénario de référence à l’exception que le taux d’immigration atteint 6,5 immigrants pour 1 000 habitants en 2041.

Scénario de forte immigration :

  • Mêmes hypothèses que le scénario de référence à l’exception que le taux d’immigration est maintenu constant à 11,9 immigrants pour 1 000 habitants.

Scénario de répartition alternative des immigrants à l’arrivée :

  • Mêmes hypothèses que le scénario de référence à l’exception que la répartition géographique converge vers la répartition moyenne estimée au cours de la période 2017 à 2021 d’ici 2041.

Scénario de composition alternative de l’immigration selon le lieu de naissance :

  • Mêmes hypothèses que le scénario de référence à l’exception que l’origine géographique des immigrants est représentative de la distribution moyenne observée entre 2017 et 2021 tout au long de la projection.

Scénario de faible croissance :

  • Mêmes hypothèses que le scénario de référence à l’exception des cinq hypothèses suivantes :
    • un taux d’immigration faible atteignant 6,5 immigrants pour 1 000 habitants en fin de projection;
    • un taux de migraproduction brut élevé d’émigration nette atteignant 1,7 émigrant pour 1 000 habitants en fin de projection;
    • un accroissement du nombre de résidents non permanents au début de la projection suivi d’une baisse de façon à atteindre 1 031 000 personnes en fin de projection;
    • un indice synthétique de fécondité de 1,40 enfant par femme en 2020 qui diminue pour atteindre 1,28 enfant par femme en 2027 puis qui remonte pour atteindre 1,40 enfant par femme en fin de projection;
    • une espérance de vie augmentant relativement lentement, atteignant 83,5 ans chez les hommes et 87,4 ans chez les femmes en 2041.

Scénario de forte croissance :

  • Mêmes hypothèses que le scénario de référence à l’exception des cinq hypothèses suivantes :
    • un taux d’immigration élevé se maintenant à 11,9 immigrants pour 1 000 habitants;
    • un taux de migraproduction brut faible d’émigration nette atteignant 1,2 émigrant pour 1 000 habitants en fin de projection;
    • un accroissement élevé du nombre de résidents non permanents qui atteint 1 947 000 personnes en fin de projection;
    • un indice synthétique de fécondité de 1,40 enfant par femme en 2020 augmentant pour atteindre 1,79 enfant par femme en fin de projection;
    • une espérance de vie augmentant relativement rapidement, atteignant 85,8 ans chez les hommes et 89,6 ans chez les femmes en 2041.

Scénario de migration interne alternative (2011 à 2016) :

  • Mêmes hypothèses que le scénario de référence à l’exception que les schèmes de migration interne sont représentatifs de la période quinquennale 2011-2016.

Scénario de migration interne alternative (2006 à 2011) :

  • Mêmes hypothèses que le scénario de référence à l’exception que les schèmes de migration interne sont représentatifs de la période quinquennale 2006-2011.

Scénario de migration interne alternative (2001 à 2006) :

  • Mêmes hypothèses que le scénario de référence à l’exception que les schèmes de migration interne sont représentatifs de la période quinquennale 2001-2006.

Scénario de migration interne alternative (1996 à 2001) :

  • Mêmes hypothèses que le scénario de référence à l’exception que les schèmes de migration interne sont représentatifs de la période quinquennale 1996-2001.

Pour obtenir plus de détails quant aux hypothèses et scénarios de projection, veuillez consulter « Projections démographiques pour le Canada et ses régions sur les thèmes de l’immigration et de la diversité, 2016 à 2041 : aperçu des hypothèses et des scénarios » dans Demosim : Rapports et études analytiques (numéro 17-20-0001 au catalogue). Veuillez noter que les projections démographiques ne sont pas des prédictions. Veuillez considérer l’ensemble de la fourchette fournie par les différents scénarios au lieu de chercher le scénario le plus probable.

Géographie

La géographie inclut les provinces et les territoires, les régions métropolitaines de recensement (RMR) identifiées dans le Recensement de 2016 ainsi que les parties hors RMR de chaque province et territoire. La RMR d'Ottawa-Gatineau a été divisée en une partie ontarienne et une partie québécoise.

Pour en savoir plus

Les utilisateurs des projections qui désirent en connaître davantage sur le modèle Demosim ou obtenir des données personnalisées peuvent contacter directement le Centre de démographie de Statistique Canada à l’adresse suivante : statcan.demography-demographie.statcan@statcan.gc.ca.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :