Taux de chômage dans certains pays

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le Canada se situe en milieu de peloton lorsqu'il est question du taux de chômage

  • Lorsqu'il s'agit du taux de chômage, le Canada s'est maintenu, en 2007, au centre du groupe des pays visés par l'étude : les taux les plus élevés ont été enregistrés en France et en Allemagne, tandis que les Pays-Bas et le Japon ont enregistré les taux les plus faibles. Au cours de la période de 1997 à 2007, les plus fortes diminutions du taux de chômage, qui ont varié de 3 à 5 points de pourcentage, sont survenues en Italie, en Suède, en Australie, en France et au Canada. L'Australie et le Canada ont affiché, en 2007, leur taux de chômage le plus bas en plus de 30 ans.

  • Le Japon a été le seul pays à connaître une hausse de son taux de chômage entre 1997 et 2007. Le taux de chômage au Japon a augmenté constamment à partir du début des années 1990 et, en 2002, il avait atteint un sommet de 5,4 %. Toutefois, ce taux a fléchi depuis pour s'établir à 3,9 % en 2007.

  • Le taux de chômage des jeunes (âgés de 16 à 24 ans) est généralement supérieur à celui des autres groupes d'âge. En 2007, l'Australie, le Canada et les États-Unis affichaient des taux de chômage comparables chez les jeunes, ces taux variant de 9,4 % à 10,5 %. Les taux de chômage les plus faibles chez les jeunes ont été observés aux Pays-Bas (6,0 %) et au Japon (7,8 %), et les plus élevés, en Italie (20,6 %), en France (20,0 %) et en Suède (19,1 %).

Graphique P.6
Taux de chômage dans certains pays, 1997 et 2007

Graphique P.6 Taux de chômage dans certains pays, 1997 et 2007

Note : Les données ont été ajustées afin de mieux correspondre aux concepts utilisés aux États-Unis.
Sources : Bureau of Labor Statistics des États-Unis.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :