Personnes s'identifiant comme Autochtones

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

La proportion d'Autochtones dans l'ensemble de la population du Canada est en hausse

  • Selon le Recensement de 2006, 1 172 790 personnes se sont identifiées comme Autochtones, c'est-à-dire comme Indiens de l'Amérique du Nord1, Métis ou Inuits, ou ont déclaré être des Indiens inscrits ou visés par un traité, ou des membres d'une bande indienne ou d'une Première nation. Les Autochtones représentaient 3,8 % de l'ensemble de la population du Canada, comparativement à 3,3 % en 2001 et à 2,8 % en 1996.

  • Plusieurs facteurs permettent d'expliquer la croissance de la population autochtone. Certains sont d'ordre démographique, comme des taux de fécondité plus élevés. Parmi les autres figure la propension accrue à s'identifier comme Autochtone.

  • Ce sont les Métis qui ont affiché la croissance démographique la plus marquée entre 1996 et 20062. Leur nombre a augmenté de 91 % pour atteindre 389 785. Il s'agit là d'un taux de croissance plus de trois fois supérieur à celui des membres des Premières nations (+29 %), dont les effectifs se chiffrent à 698 025 personnes. Le nombre d'Inuits a augmenté de 26 % pour s'établir à 50 485 en 2006.

  • En 2006, les membres des Premières nations formaient le groupe le plus important au sein de la population autochtone (60 %); venaient ensuite les Métis (33 %), puis les Inuits (4 %).

  • Selon les données du Recensement de 2006, huit membres des Premières nations sur dix ont déclaré être des Indiens visés par un traité ou des Indiens inscrits aux termes de la Loi sur les Indiens du Canada.

  • La population autochtone est plus jeune que la population non autochtone : l'âge médian de la première s'établit à 27 ans comparé à 40 ans pour la seconde. Au moment où de plus en plus de baby-boomers prennent leur retraite, la population autochtone, jeune et en essor, représente un facteur important de croissance de la main-d'œuvre.

Graphique O.1
Proportion des personnes s'identifiant comme Autochtones selon la province et le territoire, 2006

Graphique O.1  Proportion des personnes s'identifiant comme Autochtones selon la province et le territoire, 2006

Source : Statistique Canada, Recensement de la population de 2006.


Notes

  1. Les répondants se sont identifiés comme « Indiens de l'Amérique du Nord ». Toutefois, le terme « membres des Premières nations » est employé dans le présent rapport.
  2. Seuls les réserves et les établissements indiens qui ont pris part aux deux recensements sont inclus dans les comparaisons des données de 1996 et de 2006.
Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :