Taux d'emploi selon le niveau de scolarité et l'identité autochtone

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

L'éducation a une incidence sur la situation au sein du marché du travail

  • En 2006, 45 % des Autochtones âgés de 25 à 54 ans détenaient un diplôme d'études postsecondaires : 14 % avaient un certificat d'une école de métiers, 19 %, un diplôme d'études collégiales, et 8 %, un grade universitaire. Les Autochtones de 25 à 54 ans sont plus de deux fois plus susceptibles que leurs homologues non autochtones de ne pas avoir terminé d'études secondaires (33 % contre 13 %), alors que les non-Autochtones sont trois fois plus susceptibles que les Autochtones de détenir un grade universitaire (25 % contre 8 %).

  • Le taux d'emploi tend à augmenter avec le niveau de scolarité. En 2006, le taux d'emploi des Autochtones de 25 à 54 ans sans diplôme d'études secondaires s'est établi à 47 %. Par contre, le taux d'emploi des Autochtones diplômés universitaires s'est élevé à 85 %, soit plus de 38 points de plus, un taux presque identique à celui des non-Autochtones détenant un grade universitaire.

  • Dans le cas des membres des Premières nations sans diplôme d'études secondaires, on observe des taux d'emploi plus faibles dans les réserves et chez les Indiens inscrits ou visés par un traité. En 2006, le taux d'emploi des membres des Premières nations de 25 à 54 ans vivant dans les réserves et n'ayant pas terminé d'études secondaires se situait à 37 %, comparativement à 49 % pour leurs homologues des Premières nations hors réserve. Dans la population hors réserve, 46 % des membres des Premières nations ayant le statut d'Indiens inscrits occupaient un emploi, comparativement à 56 % de leurs homologues non inscrits.

  • Le taux d'emploi des Inuits sans diplôme d'études secondaires s'établissait à 49 %, un taux inférieur à celui de 59 % observé chez les Métis. En revanche, les Inuits, les Métis et les membres des Premières nations détenant un grade universitaire présentaient des taux d'emploi comparables à celui des non-Autochtones, soit des taux d'environ 80 %.

Graphique O.3
Taux d'emploi des 25 à 54 ans selon le niveau de scolarité atteint et l'identité autochtone, 2006

Graphique O.3  Taux d'emploi des 25 à 54 ans selon le niveau de scolarité atteint et l'identité autochtone, 2006

Source : Statistique Canada, Recensement de la population de 2006.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :