Analyse — Septembre 2011

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Après deux mois de faible variation, l'emploi a progressé de 61 000 en septembre, entièrement dans le travail à temps plein. Cette hausse a entraîné une baisse de 0,2 point de pourcentage du taux de chômage, celui-ci se fixant à 7,1 %, son niveau le plus bas depuis décembre 2008.

Au cours des 12 mois ayant pris fin en septembre, l'emploi a augmenté de 1,7 % (+294 000), et cette hausse a eu lieu principalement en Ontario et en Alberta. Au cours de cette période, le travail à temps plein a progressé de 2,5 % (+344 000), le travail à temps partiel a diminué de 1,5 % (-50 000) et le nombre total d'heures effectivement travaillées s'est accru de 2,0 %.

En septembre, la hausse de l'emploi s'est répartie dans plusieurs industries, notamment les services d'enseignement, les services professionnels, scientifiques et techniques, les services d'hébergement et de restauration, les ressources naturelles, et les administrations publiques. Cette hausse a été partiellement contrebalancée par une baisse dans le secteur de la finance, des assurances, de l'immobilier et de la location, dans la fabrication, ainsi que dans le secteur de l'information, de la culture et des loisirs.

Des hausses notables de l'emploi en septembre ont été observées en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, au Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard.

En septembre, l'emploi a augmenté chez les travailleurs indépendants et chez les employés du secteur public. Entre septembre 2010 et septembre 2011, la progression de l'emploi a été plus rapide dans le secteur privé (+2,2 %) que dans le secteur public (+1,1 %), tandis que le travail autonome a connu une légère augmentation (+0,6 %).

Le secteur des services anime la croissance de l'emploi

L'emploi dans les services d'enseignement a augmenté de 38 000 en septembre, soit une hausse de 1,7 % (+20 000) par rapport au niveau enregistré un an plus tôt (voir la note aux lecteurs).

En septembre, le nombre de travailleurs dans les services professionnels, scientifiques et techniques a connu une progression de 36 000, poursuivant une tendance à la hausse amorcée à l'été 2009. Au cours des 12 derniers mois, l'emploi dans cette industrie s'est accru de 4,1 % (+53 000), un des taux de croissance les plus élevés de toutes les industries.

Dans les services d'hébergement et de restauration, l'emploi a augmenté de 31 000 en septembre. Comparativement à septembre 2010, l'emploi a augmenté de 7,6 % (+80 000), soit le taux de croissance le plus élevé de toutes les industries.

Après deux mois consécutifs de repli, l'emploi dans les ressources naturelles s'est accru de 17 000 en septembre. Cette hausse porte l'emploi dans cette industrie au niveau enregistré 12 mois plus tôt.

Une hausse a également été observée dans les administrations publiques (+14 000), portant l'emploi à son niveau de septembre 2010.

L'emploi a fléchi de 35 000 dans le secteur de la finance, des assurances, de l'immobilier et de la location. Le nombre de travailleurs dans cette industrie a diminué de 1,4 % (-15 000) au cours des 12 derniers mois.

Après avoir peu varié au cours des trois mois précédents, l'emploi dans la fabrication s'est replié de 24 000 en septembre. Cette baisse porte l'emploi à un niveau légèrement supérieur à celui enregistré en septembre 2010 (+0,8 % ou +13 000).

L'emploi a également fléchi dans les services de l'information, de la culture et des loisirs (-22 000). Malgré la diminution survenue en septembre, l'emploi dans cette industrie a progressé de 1,5 % (+12,000) par rapport à 12 mois plus tôt.

Si l'emploi a peu varié dans la construction en septembre, il a progressé de 4,1 % (+50 000) par rapport à un an plus tôt, soit un des taux de croissance les plus élevés de toutes les industries.

Forte hausse de l'emploi en Colombie-Britannique

En Colombie-Britannique, l'emploi a augmenté de 32 000, cette hausse étant survenue entièrement dans le travail à temps plein. Il s'agit de la première progression notable de l'emploi depuis juillet 2010. Le taux de chômage a diminué de 0,8 point de pourcentage pour s'établir à 6,7 % en septembre.

En Saskatchewan, le nombre de travailleurs s'est accru de 4 000 en septembre. L'emploi dans cette province est en hausse de 0,9 % par rapport à un an plus tôt, soit un taux de croissance inférieur à la moyenne nationale de 1,7 %.

L'emploi a augmenté de 2 700 au Nouveau-Brunswick. Malgré cette hausse, l'emploi dans cette province est de 0,5 % en-dessous du niveau enregistré 12 mois plus tôt.

Bien que le nombre de travailleurs ait peu varié en Alberta en septembre, l'emploi a connu une croissance de 4,8 % (+98 000) au cours des 12 derniers mois, entièrement dans le travail à temps plein.

Au Québec, l'emploi est resté inchangé en septembre. Le taux de chômage a reculé de 0,3 point de pourcentage pour se fixer à 7,3 %, en raison d'une diminution du nombre de personnes à la recherche de travail. L'emploi a progressé de 0,6 % par rapport à septembre 2010.

L'Ontario a affiché peu de variation au chapitre de l'emploi pour le deuxième mois consécutif, et le taux de chômage s'est établi à 7,6 %. Au cours des 12 derniers mois, le nombre de travailleurs a augmenté de 2,0 % (+136 000), soit un taux de croissance supérieur à la moyenne nationale de 1,7 %.

Hausses de l'emploi dans le principal groupe d'âge actif et chez les travailleurs plus âgés

L'emploi a augmenté chez les travailleurs âgés de 25 à 54 ans en septembre (+25 000), ce qui a porté la croissance d'une année à l'autre à 1,2 % (+146 000).

En septembre, l'emploi a augmenté chez les travailleurs âgés de 55 ans et plus, en hausse de 21 000. Au cours des 12 derniers mois, l'emploi dans ce groupe d'âge s'est accru de 2,7 % (+81 000).

Chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans, l'emploi a connu une légère hausse, qui a porté la croissance depuis septembre 2010 à 2,8 % (+68 000).

Bilan trimestriel de l'emploi dans les territoires

L'Enquête sur la population active recueille aussi des renseignements sur le marché du travail dans les territoires. Ces données sont produites mensuellement sous la forme de moyennes mobiles de trois mois. Les estimations ne sont pas toutes désaisonnalisées, et les comparaisons ne doivent donc être effectuées que d'une année à l'autre.

Dans les Territoires du Nord-Ouest, l'emploi a augmenté de 1 500 (+6,7 %) entre le troisième trimestre de 2010 et le même trimestre en 2011. L'emploi a peu bougé au Yukon et au Nunavut.

Au troisième trimestre de 2011, le taux de chômage était de 7,4 % dans les Territoires du Nord-Ouest, 4,9 % au Yukon et 17,2 % au Nunavut.

Note aux lecteurs

Les estimations tirées de l'Enquête sur la population active (EPA) sont fondées sur un échantillon et sont donc sujettes à la variabilité d'échantillonnage. Les estimations visant de petites régions géographiques ou de petites branches d'activité sont entachées d'une variabilité plus importante. Pour une explication de la variabilité d'échantillonnage touchant les estimations et de la façon d'évaluer cette variabilité à l'aide de l'erreur-type, veuillez consulter la section relative à la qualité des données, qui figure dans la publication Information sur la population active (71-001-X, gratuite).

Désaisonnalisation et services d'enseignement

À moins d'indication contraire, les données du présent communiqué sont désaisonnalisées, ce qui facilite la comparaison, car les effets des variations saisonnières sont supprimés.

Le processus de désaisonnalisation de l'EPA sert à supprimer les effets saisonniers « moyens » des données mensuelles, à partir des tendances observées au cours des quelques années précédentes. S'il y a eu d'importants mouvements de l'emploi dans les services d'enseignement durant les mois d'été ces dernières années, il n'y a pas eu de tendance claire pour ce qui est du sens ou de l'ampleur de ces variations mensuelles d'une année à l'autre.

Le DVD-ROM de la Revue chronologique de la population active de 2010 (71F0004X, 209 $) est maintenant disponible.