Analyse — Décembre 2010

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

L'emploi a légèrement progressé pour le deuxième mois consécutif en décembre, en hausse de 22 000. Le taux de chômage s'est maintenu à 7,6 %. Par rapport à décembre 2009, l'emploi s'est accru de 2,2 % (+369 000) après avoir connu une baisse de 1,1 % l'année précédente.

En décembre, des hausses marquées de l'emploi ont été enregistrées dans le secteur de la fabrication, dans le transport et l'entreposage ainsi que dans les ressources naturelles. Parallèlement, des baisses ont été observées dans la construction, dans les soins de santé et l'assistance sociale, dans le commerce de gros et le commerce de détail, dans les services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien, ainsi que dans l'agriculture.

L'emploi à temps plein a augmenté de 38 000 en décembre, ce qui représente la quatrième hausse observée au cours des cinq derniers mois. Malgré ces hausses récentes, l'emploi à temps partiel a progressé plus rapidement (+3,4 %) que l'emploi à temps plein (+1,9 %) au cours des 12 derniers mois. L'emploi à temps plein représentait 81% de l'emploi total en décembre 2010.

En décembre, la croissance du nombre d'employés dans le secteur privé a été partiellement neutralisée par le recul du travail autonome.

Parmi les provinces, le Québec, l'Ontario et Terre-Neuve-et-Labrador ont connu des hausses de l'emploi en décembre, tandis que la Colombie-Britannique a affiché une baisse. L'emploi a peu bougé dans les autres provinces.

Forte progression dans le secteur de la fabrication et dans le secteur du transport et de l'entreposage

Après une baisse de 29 000 le mois précédent, l'emploi dans le secteur de la fabrication a augmenté de 66 000 en décembre. La majeure partie de la progression a été observée en Ontario et au Québec et dans plusieurs industries. Dans l'ensemble, l'emploi dans le secteur de la fabrication avait connu peu de variation au cours des 18 mois précédents.

L'industrie du transport et de l'entreposage a également connu une hausse marquée en décembre (+45 000). Cette progression a permis à l'emploi dans cette industrie d'augmenter de 10,8 % (+85 000) par rapport à décembre 2009.

L'emploi dans les ressources naturelles a augmenté de 7 700 en décembre, portant la croissance dans cette industrie à 10,8 % (+33 000) au cours des 12 derniers mois.

Le secteur de la construction a enregistré une baisse de 27 000 en décembre, ce qui représente la première baisse marquée depuis juillet 2009. Malgré cette diminution, ce secteur a affiché une croissance d'emploi de 4,8 % au cours des 12 derniers mois.

En décembre, l'emploi dans les soins de santé et l'assistance sociale a diminué de 24 000, après avoir connu des hausses le mois précédent. La croissance de l'emploi dans cette industrie s'est chiffrée à 3,3 % (+67 000) comparativement à un an plus tôt.

L'emploi dans le commerce de gros et de détail a reculé de 22 000 en décembre. L'emploi dans cette industrie était relativement stable entre décembre 2009 et décembre 2010 (+0,7 %).

L'industrie des services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien a également connu des pertes d'emploi en décembre (-18 000). Par rapport à décembre 2009, toutefois, l'emploi dans cette industrie était en hausse de 8,1 % (+50 000).

L'emploi dans le secteur agricole a fléchi de 8 000 en décembre, les pertes totales se chiffrant à 4,2 % (-13 000) au cours des 12 derniers mois.

Augmentation du nombre d'employés dans le secteur privé

Le nombre d'employés dans le secteur privé a augmenté de 53 000 en décembre, tandis que le nombre de travailleurs indépendants a diminué de 38 000. Parallèlement, l'emploi dans le secteur public a peu varié.

Au cours des 12 derniers mois, le nombre d'employés a augmenté de 332 000 (+3,1 %) dans le secteur privé, et de 143 000 (+4,2 %) dans le secteur public. Par contre, le nombre de travailleurs indépendants a diminué de 106 000 (-3,9 %) au cours de la même période.

Croissance de l'emploi au Québec, en Ontario et à Terre-Neuve-et-Labrador

Au Québec, l'emploi a augmenté de 25 000 en décembre, entraînant une baisse de 0,3 point de pourcentage du taux de chômage, celui-ci passant à 7,6 %. Compte tenu de la hausse observée en décembre, l'emploi au Québec a progressé de 102 000 (+2,6 %) au cours des 12 derniers mois.

En Ontario, l'emploi a progressé pour le deuxième mois consécutif, en hausse de 23 000 en décembre. Le taux de chômage a légèrement diminué de 0,1 point de pourcentage, passant à 8,1 %. Compte tenu de la hausse enregistrée en décembre, le nombre de travailleurs en Ontario a augmenté de 2,8 % (+186 000) par rapport à un an plus tôt, soit un taux de croissance supérieur au taux national de 2,2 %. Durant les 12 mois de 2009, l'emploi en Ontario avait diminué de 1,8 %, soit la plus forte baisse à l'échelle provinciale.

L'emploi à Terre-Neuve-et-Labrador a augmenté de 2 500 en décembre, portant la croissance totale de l'emploi dans la province à 4,6 % (+9 900) au cours des 12 derniers mois, soit le taux de croissance le plus élevé au pays.

En Colombie-Britannique, l'emploi a baissé de 23 000 en décembre, entraînant une hausse de 0,7 point de pourcentage du taux de chômage, celui-ci passant à 7,6 %. Par rapport à décembre 2009, l'emploi dans la province a progressé de 1,5 % (+35 000).

Plus de jeunes travaillent en décembre

Après une baisse importante du nombre de jeunes de 15 à 24 ans sur le marché du travail en novembre, l'emploi chez les jeunes a augmenté de 26 000 en décembre. Quant aux autres groupes démographiques, ils ont connu peu de variation de l'emploi.

Par rapport à décembre 2009, l'emploi chez les jeunes a progressé de 1,8 % (+42 000), ce qui est en deçà de la croissance de 2,2 % de l'emploi global. Durant la même période, les personnes de 55 ans et plus ont vu leur niveau d'emploi progresser de 6,6 % (+186 000), la moitié de cette croissance étant attribuable au vieillissement démographique, puisque la population de ce groupe d'âge a augmenté de 3,3 % au cours de la période. Bien que ce groupe d'âge représente moins du tiers de la population en âge de travailler, il a été à l'origine de 50 % de la croissance totale de l'emploi au cours des 12 derniers mois.

Parallèlement, les personnes de 25 à 54 ans ont vu leur niveau d'emploi croître de 1,2 % (+141 000), progression attribuable principalement aux hommes (+2,3 %), comparativement à une faible croissance chez les femmes (+0,1 %).

Bilan trimestriel de l'emploi dans les territoires

L'Enquête sur la population active recueille aussi des renseignements sur le marché du travail dans les territoires. Ces données sont produites sur une base mensuelle sous la forme de moyennes mobiles de trois mois. Toutes les estimations ne sont pas désaisonnalisées. Par conséquent, les comparaisons ne doivent être faites que d'une année à l'autre.

Les trois territoires ont connu une croissance de l'emploi au quatrième trimestre de 2010 comparativement au même trimestre de 2009.

Dans les Territoires du Nord-Ouest, l'emploi a progressé de 1 300 au quatrième trimestre de 2010. Le taux de chômage a aussi augmenté, soit de 1,7 point de pourcentage pour passer à 7,7 %, à la suite d'une hausse du nombre de personnes à la recherche de travail. Le taux d'activité a atteint 73,0 %, soit le taux le plus élevé au pays.

Au Yukon, l'emploi a progressé de 1 000 durant la période de trois mois qui s'est terminée en décembre 2010 comparativement à la même période en 2009. Cette hausse a entraîné une baisse de 3,5 points de pourcentage du taux de chômage, celui-ci se fixant à 4,0 % au quatrième trimestre de 2010, ce qui est le taux le plus faible à l'échelle nationale.

Le Nunavut a connu une croissance de l'emploi de 900 au quatrième trimestre de 2010 comparativement à un an plus tôt. Le taux de chômage a augmenté de 2,5 points de pourcentage pour s'établir à 15,2 %, en raison d'une participation accrue au marché du travail.

Note aux lecteurs

Après la diffusion des estimations définitives des chiffres de population provenant de chaque recensement, les estimations de l'Enquête sur la population active (EPA) font l'objet d'une révision normalisée. La date prévue de publication des estimations révisées est le vendredi 28 janvier 2011. Ces estimations révisées comprendront ce qui suit : 

À l'heure actuelle, les estimations de l'EPA sont fondées sur les estimations de la population du Recensement de 2001. Ces données seront ajustées en fonction des estimations de population du Recensement de 2006 et feront l'objet d'une révision rétroactive remontant jusqu'à 1996.

Les estimations ventilées par industrie seront reclassées en fonction du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN) de 2007, qui remplacera le SCIAN de 2002, et la révision rétroactive remontera jusqu'à 1987.

Les limites géographiques seront mises à jour sur la base de la Classification géographique type (CGT) de 2006, qui remplacera la CGT de 2001 utilisée actuellement. L'adoption de la nouvelle classification se traduira par l'ajout de six nouvelles régions métropolitaines de recensement (RMR) et par la modification des limites de sept RMR existantes. De nouveaux tableaux de RMR seront créés en fonction des limites du Recensement de 2006, et établis rétrospectivement jusqu'à 1996.

Enfin, la Classification nationale des professions pour statistiques (CNP-S) de 2006 remplacera la CNP-S de 2001. Ce changement n'aura pas d'effet sur les estimations de l'EPA puisque seules des modifications mineures ont été apportées à la description des catégories.

Veuillez noter que les révisions mentionnées ci-dessus auront un effet mineur sur les estimations de l'EPA. Toutefois, les taux de chômage, d'emploi et d'activité resteront essentiellement inchangés.

Durant la révision, les données de l'EPA stockées dans CANSIM ne seront pas accessibles du vendredi 21 janvier au jeudi 27 janvier 2011. Pour faciliter l'accès aux données révisées, les données de l'EPA sur CANSIM seront gratuites pendant la période du 28 janvier au 3 février 2011. Pour obtenir plus de renseignements sur ces changements, communiquez avec les Services à la clientèle au 613-951-4090 ou composez sans frais le 1-866-873-8788 (travail@statcan.gc.ca).

Les estimations de l'EPA sont fondées sur un échantillon et sont donc sujettes à la variabilité d'échantillonnage. Les estimations visant de petites régions géographiques ou de petites branches d'activité seront entachées d'une variabilité plus importante. Pour une explication de la variabilité d'échantillonnage des estimations et de la méthode d'évaluation de cette variabilité à l'aide de l'erreur-type, veuillez consulter la section de la publication Information sur la population active (71-001-X, gratuite) traitant de la qualité des données.

À moins d'indication contraire, les données du présent communiqué sont désaisonnalisées, ce qui facilite la comparaison car les effets des variations saisonnières sont supprimés.

Le DVD-ROM de la Revue chronologique de la population active de 2009 (71F0004XVB, 209 $) est maintenant en vente.