Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Analyse — Avril 2010

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

En avril, l’emploi a augmenté de 109 000. En pourcentage, il s’agit de la plus forte augmentation mensuelle depuis août 2002. Le taux de chômage a reculé légèrement, en baisse de 0,1 point de pourcentage, pour s’établir à 8,1 %, en raison d’une participation accrue au marché du travail.

La hausse du mois d’avril est d’une magnitude similaire à quelques unes des pertes mensuelles survenues au cours du repli le plus récent de l’emploi qui a débuté en automne 2008.

La hausse de l’emploi observée en avril porte l’ensemble des gains survenus depuis le début du mouvement de redressement du marché du travail en juillet 2009 à 285 000.

En avril, les deux tiers de la croissance de l'emploi se sont manifestés chez les hommes âgés de 25 ans et plus (+72 000), la plus forte augmentation mensuelle observée pour ce groupe depuis que des données comparables sont disponibles, soit depuis 1976.

La croissance de l’emploi observée en avril s’est manifestée à la fois dans le travail à temps partiel (+65 000) et dans le travail à temps plein (+44 000). Depuis juillet 2009, la croissance s’est concentrée dans le travail à temps plein.

Toute la hausse observée en avril s’est manifestée chez les employés du secteur privé.

L’emploi a augmenté dans un certain nombre d’industries en avril, animé par le commerce de gros et de détail, les services aux entreprises, les services relatifs aux bâtiments et les autres services de soutien ainsi que la construction.

En avril, l’emploi s’est accru dans toutes les provinces du pays, les gains les plus marqués ayant été enregistrés en Ontario, au Québec, en Colombie-Britannique, en Alberta et au Manitoba.

La rémunération horaire moyenne a augmenté de 2,0 % en avril par rapport à ce qu’elle était un an plus tôt, une augmentation similaire à celles observées depuis janvier 2010.

Croissance de l’emploi animée par les hommes et les jeunes

La hausse de l’emploi en avril était surtout concentrée chez les hommes de 25 ans et plus et les jeunes, alors qu’il y a eu peu de changement chez les femmes.

En avril, l’emploi a progressé de 51 000 chez les hommes de 25 à 54 ans, soit la plus forte augmentation en pourcentage enregistrée depuis 16 ans. Malgré cette hausse, l’emploi pour ce groupe reste inférieur de 137 000 (-2,2 %) au sommet atteint en octobre 2008.

L’emploi chez les jeunes de 15 à 24 ans a connu une augmentation de 23 000 en avril. En dépit de la croissance des derniers mois, l’emploi chez les jeunes demeure de 168 000 (-6,4 %) en deçà de son niveau d’octobre 2008.

Les hommes âgés de 55 ans et plus ont, eux aussi, affiché une hausse de l’emploi en avril (+21 000). Contrairement aux jeunes et aux hommes de 25 à 54 ans, ce groupe a connu une progression de l’emploi depuis octobre 2008 (+98 000 ou +6,5 %).

Le secteur des services en tête au chapitre de la croissance de l’emploi

Les plus fortes augmentations en avril proviennent du commerce de détail et de gros (+32 000); des services aux entreprises, des services relatifs aux bâtiments et des autres services de soutien (+31 000), de la construction (+24 000) ainsi que du secteur de l’information, de la culture et des loisirs (+20 000).

En avril, des baisses importantes ont été constatées dans la fabrication (-21 000) et dans l’agriculture (-10 000).

Depuis juillet 2009, la croissance de l’emploi a été animée par la progression du secteur des services, de même que de la construction et des ressources naturelles. L’emploi est demeuré stable dans le secteur de la fabrication au cours de cette période.

L’augmentation de l’emploi observée en avril s’est manifestée entièrement chez les employés du secteur privé (+109 000), tandis que le nombre de travailleurs du secteur public et celui des travailleurs indépendants sont restés inchangés.

Depuis juillet 2009, le taux de croissance le plus élevé de l’emploi a été enregistré chez les employés du secteur privé (+2,4 %), puis chez les travailleurs du secteur public (+1,9 %). En revanche, le nombre de travailleurs indépendants s’est contracté de 1,2 % au cours de la même période.

Forte progression de l'emploi dans plusieurs provinces

En Ontario, l'emploi a progressé de 41 000 en avril, ce qui porte à 109 000 (+1,7 %) les hausses depuis juillet 2009. Le taux de chômage, qui s’est établi à 8,8 %, est resté inchangé, en raison de l’augmentation du nombre de personnes au sein de la population active.

En avril, l'emploi a connu une hausse de 35 000 au Québec, et le taux de chômage a légèrement baissé pour se situer à 7,9 %. Depuis juillet 2009, l’emploi dans la province a augmenté de 91 000 (+2,4 %).

En Colombie-Britannique, l'emploi a augmenté de 13 000 en avril, de sorte que le taux de chômage a diminué de 0,6 point pour s’établir à 7,3 %. Depuis juillet 2009, l’emploi dans la province a augmenté de 55 000 (+2,4 %).

En Alberta, l’emploi a augmenté de 10 000 en avril, et le taux de chômage a légèrement diminué pour se fixer à 7,4 %. Malgré la hausse du mois d’avril, l’Alberta demeure la seule province n’ayant pas connu de croissance de l’emploi depuis juillet 2009.

L’emploi a aussi progressé au Manitoba en avril, en hausse de 7 000. Cette hausse a fait reculer le taux de chômage de 0,3 point pour se fixer à 4,9 %, soit le taux le plus bas au pays.

Note aux lecteurs

Les estimations tirées de l'Enquête sur la population active (EPA) sont fondées sur un échantillon et sont donc sujettes à la variabilité d'échantillonnage. Les estimations visant de petites régions géographiques ou de petites branches d'activité seront associées à une variabilité plus importante. Pour une explication de la variabilité d'échantillonnage des estimations et de la méthode d'évaluation de cette variabilité à l'aide de l'erreur type, veuillez consulter la section de la publication Information sur la population active (71-001-X, gratuite) traitant de la qualité des données.

À moins d'indication contraire, les données exprimées dans le présent communiqué sont désaisonnalisées. L'élimination de l'effet des variations saisonnières facilite les comparaisons.

Le DVD-ROM de la Revue chronologique de la population active de 2009 (71F0004XVB, 209 $) est maintenant en vente.