Statistique Canada - Statistics Canada
Sauter la barre de navigation principaleSauter la barre de navigation secondaireAccueilEnglishContactez-nousAideRecherche site webSite du Canada
Le quotidienLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAccueil
RecensementLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAutres liens

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Version PDF Qualité des données Graphiques Produits et services Cartes de référence Informations aux utilisateurs Tableaux Commentaire Contenu

71-001-XIF
Information population active
Juin 2005


Commentaire

En juin, le nombre d'emplois a légèrement augmenté, en hausse de 14 000, ce qui porte la croissance au deuxième trimestre à 79 000 emplois (+0,5 %), soit trois fois le taux de croissance observé au premier trimestre de 2005. En juin, le taux de chômage a enregistré une faible baisse pour se fixer à 6,7 %, soit le niveau le plus bas atteint pour la dernière fois en juin 2000.

Progression de l'emploi à temps plein chez les femmes adultes

Le nombre d'emplois à temps plein s'est accru de 52 000 en juin, mais cette hausse a été partiellement neutralisée par la perte de 38 000 emplois à temps partiel. La majeure partie de la croissance du travail à temps plein a été relevée chez les femmes âgées de 25 ans et plus. Les femmes adultes ont affiché une augmentation de 18 000 emplois en juin, dans le sillage d'une forte progression du travail à temps plein (+39 000). Globalement, l'emploi chez les jeunes et chez les hommes adultes a peu varié en juin.

L'emploi a progressé de 0,6 % depuis le début de l'année. Ce sont les hommes adultes qui ont animé la croissance de l'emploi (+1,1 %), les hausses s'étant réparties entre le travail à temps plein et le travail à temps partiel. Au cours de la même période, l'emploi chez les femmes adultes a enregistré une hausse de 0,8 %, entièrement attribuable au travail à temps plein. Les jeunes n'ont pas obtenu d'aussi bons résultats depuis le début de l'année. En effet, l'emploi dans ce groupe s'est replié de 1,1 %, presque toutes les pertes étant survenues dans le travail à temps partiel.

Marché des emplois d'été pour étudiants

De mai à août, l'Enquête sur la population active recueille de l'information sur le marché du travail concernant les jeunes âgés de 15 à 24 ans qui allaient à l'école à temps plein en mars et qui ont l'intention de retourner aux études à l'automne. Les résultats de l'enquête pour les mois de mai et juin fournissent les premiers indicateurs du marché des emplois d'été pour les étudiants âgés de 20 à 24 ans. Cependant, un grand nombre des étudiants plus jeunes, âgés de 15 à 19 ans, n'avaient pas encore fini les cours pour l'été. Les données de juillet et août fourniront des renseignements sur le marché des emplois d'été pour les étudiants plus jeunes. Les estimations publiées ne sont pas désaisonnalisées, et les comparaisons ne peuvent donc être faites que d'une année à l'autre.

Malgré les signes encourageants observés en mai, le marché des emplois d'été pour les étudiants âgés de 20 à 24 ans a fléchi en juin. Le taux d'emploi de ce groupe d'étudiants s'est établi à 69,6 %, en baisse de 3 points de pourcentage par rapport à ce qu'il était un an plus tôt. La proportion des étudiants employés en juin 2005, même si elle a baissé par rapport à la même période l'an dernier, reste supérieure à celle relevée tous les autres mois de juin depuis 1995.

Croissance de l'emploi dans le secteur de la construction

Le nombre d'emplois dans la construction a connu une hausse de 21 000, répartie dans plusieurs provinces. Cette hausse vient contrebalancer la baisse observée en mai et porte la croissance de l'emploi dans ce secteur à 7,6 % (+72 000) depuis juin 2004.

L'emploi dans les services d'enseignement a augmenté de 11 000 en juin, ce qui s'inscrit dans la tendance à la hausse à long terme observée dans ce secteur.

Bien que l'emploi dans le secteur de fabrication ait peu bougé en juin, les usines comptaient quelque 78 000 travailleurs de moins (-3,4 %) qu'en juin 2004. Les plus fortes baisses au cours des 12 derniers mois ont été enregistrées dans les industries du bois, des vêtements, ainsi que des véhicules et des pièces automobiles.

Le secteur des ressources naturelles a, lui aussi, affiché peu de variations au chapitre de l'emploi en juin. Cependant, il a connu une croissance vigoureuse depuis avril 2004, la progression depuis cette date se chiffrant à 31 000 emplois (+10,9 %). La majeure partie des hausses relevées au cours de cette période s'explique par le dynamisme soutenu des activités pétrolières en Alberta.

Le nombre d'emplois dans le secteur du transport et de l'entreposage a diminué de 19 000 en juin, ce qui a effacé presque toute la progression du mois précédent, de sorte que le nombre de travailleurs dans ce secteur reste à peu près au niveau enregistré à la fin de 2004. En juin, les baisses se sont surtout manifestées dans le transport de tourisme et d'agrément de même que dans le secteur de l'entreposage.

Toujours en juin, l'emploi s'est replié dans le secteur de l'information, de la culture et des loisirs (-15 000), les pertes étant principalement survenues dans l'industrie du divertissement, des loisirs, des jeux de hasard et des loteries ainsi que dans celle de la radiodiffusion et des télécommunications.

Au premier semestre de 2005, le nombre d'emplois a augmenté dans le secteur de l'agriculture (+8,1%), des services d'enseignement (+3,8 %), des services aux entreprises, des services relatifs aux bâtiments et des autres services de soutien (+3,4 %), de la construction (+3,0 %) ainsi que dans celui des ressources naturelles (+3,0 %). En revanche, au cours de la même période, des baisses ont été observées dans les secteurs de la fabrication (-2,5 %), de l'information, de la culture et des loisirs ( 2,6 %) et dans celui de l'hébergement et des services de restauration (-2,0 %).

Hausse du nombre d'emplois au Québec et à Terre-Neuve-et-Labrador

Au Québec, l'emploi a rebondi, en hausse de 26 000 en juin. Les augmentations sont survenues dans le travail à temps plein et se sont principalement manifestées dans le secteur des soins de santé et de l'assistance sociale et dans celui de la construction. L'emploi dans la province se retrouve à peu près au niveau enregistré au début de l'année. En juin, le taux de chômage a fléchi de 0,5 point pour se fixer à 8,0 %.

L'emploi a également progressé à Terre-Neuve-et-Labrador, la province comptant 4 000 travailleurs de plus en juin. Cette hausse est surtout attribuable à l'industrie de la transformation des aliments et, dans une moindre mesure, au secteur de la construction. Compte tenu de cette croissance, l'emploi dans la province a peu bougé par rapport à ce qu'il était à la fin de 2004. En juin, le taux de chômage a chuté de 1,3 point pour s'établir à 13,9 %, le taux le plus bas depuis décembre 1999.

Au Nouveau-Brunswick, le nombre de travailleurs a diminué de 6 000 en juin, un peu plus de la moitié des pertes étant survenues chez les jeunes. Le recul du mois de juin, qui fait suite à une hausse similaire enregistrée le mois précédent, a touché le secteur des soins de santé et de l'assistance sociale ainsi que celui de l'hébergement et des services de restauration. Le taux de chômage a grimpé de 0,9 point en juin pour atteindre 9,7 %.

L'emploi s'est également replié en Nouvelle-Écosse, en baisse de 5 000 en juin, et plusieurs secteurs ont fait les frais de ce fléchissement. Ce recul porte l'emploi dans la province à peu près au même niveau observé à la fin de 2004. Le taux de chômage s'est accru de 0,9 point en juin pour se fixer à 8,6 %.

Bien que l'emploi ait peu bougé en Ontario au mois de juin, cette province compte 63 000 travailleurs de plus (+1,0 %) qu'au début de l'année. Toutefois, l'Ontario continue de montrer des signes de faiblesse dans le secteur de la fabrication. Par contre, les pertes dans ce secteur ont été compensées par des augmentations dans le secteur du commerce, dans les services d'enseignement et dans le secteur de la construction.

L'Alberta et la Colombie-Britannique ont affiché, elles aussi, peu de variations pour ce qui est de l'emploi en juin. Les deux provinces ont néanmoins joui d'une croissance de l'emploi au cours des 12 derniers mois. Le nombre d'emplois en Colombie-Britannique a progressé de 2,7 % depuis juin 2004. Le secteur des services aux entreprises, des services relatifs aux bâtiments et des autres services de soutien et celui de la construction ont constitué les maillons forts de l'emploi dans cette province. En Alberta, la progression de l'emploi a été plus modérée. La hausse de 1,4 % au cours de la même période a été animée par le secteur des ressources naturelles.

Les autres provinces ont enregistré peu de variations à ce chapitre en juin.



Page d'accueil | Recherche | Contactez-nous | English Haut de la page
Date de modification : 2005-07-08 Avis importants