Statistique Canada - Statistics Canada
Sauter la barre de navigation principaleSauter la barre de navigation secondaireAccueilEnglishContactez-nousAideRecherche site webSite du Canada
Le quotidienLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAccueil
RecensementLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAutres liens

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Version PDF Qualité des données Graphiques Produits et services Cartes de référence Informations aux utilisateurs Tableaux Commentaire Contenu
71-001-XIF
Information population active
Février 2005

Commentaire

En février, l'emploi a affiché une légère croissance (+27 000) après trois mois de faible variation. Le taux de chômage s'est maintenu à 7,0 %, le nombre de personnes au sein de la population active ayant augmenté en février.

Le nombre d'heures travaillées s'est accru de 0,9 % en février, ce qui a effacé le repli du mois de janvier. La progression des heures travaillées s'est établie à 2,3 % au cours des 12 derniers mois, tandis que l'emploi a enregistré une croissance de 1,5 % durant la même période, principalement dans le travail à temps plein.

Plus d'emplois dans les services d'enseignement, mais moins dans le secteur de la fabrication

Les services d'enseignement comptaient 21 000 travailleurs de plus en février, des hausses ayant été observées dans plusieurs provinces, et la plus forte, en Ontario. La croissance à l'échelon du pays s'est surtout manifestée dans les services d'enseignement postsecondaire et universitaire. L'emploi dans les services d'enseignement avait fortement fléchi l'été dernier. Il a toutefois rebondi depuis l'automne, et son niveau est maintenant supérieur de 1,8 % à celui enregistré il y a un an.

En février, le nombre d'emplois dans le secteur de l'information, de la culture et des loisirs a crû de 15 000, cette hausse ayant neutralisé le repli du mois précédent. L'emploi dans ce secteur reste donc à peu près au niveau observé en février 2004.

Quelque 13 000 travailleurs se sont ajoutés au secteur des services aux entreprises, aux services relatifs aux bâtiments et aux autres services de soutien en février. À la suite des fortes hausses relevées en 2002 et à la fin de 2003, l'emploi dans ce secteur a peu bougé au cours des 14 derniers mois.

L'emploi a également progressé en agriculture, en hausse de 8 000, la majeure partie de la croissance étant survenue en Ontario. Malgré ce redressement, l'emploi agricole reste légèrement inférieur à ce qu'il était 12 mois plus tôt à l'échelon national et a peu varié au cours de la même période en Ontario.

L'emploi manufacturier s'est replié de 28 000 en février, ce qui porte les pertes des neuf derniers mois à 43 000 (-1,9 %). La baisse la plus marquée en février a été observée en Ontario, mais l'Alberta a aussi essuyé des pertes considérables à ce chapitre. La diminution des exportations de biens relevée au troisième et au quatrième trimestres de 2004 ainsi que la vigueur du dollar canadien pourraient être à l'origine de la faiblesse persistante de l'emploi dans le secteur de la fabrication.

Le nombre d'emplois a diminué de 20 000 dans le secteur de l'hébergement et des services de restauration. Depuis l'automne, certaines branches d'activité de ce secteur, notamment les tavernes et les bars, affichent un manque de vigueur au chapitre de l'emploi et des heures travaillées, ce qui s'explique peut-être par le conflit de travail à la Ligue nationale de hockey.

En février, le nombre d'employés du secteur public a grimpé de 38 000, ce qui a contrebalancé la baisse du même ordre observée le mois précédent. La majeure partie de la croissance en février est survenue dans les services d'enseignement. L'emploi dans le secteur privé a légèrement reculé, la baisse de 36 000 employés ayant été largement neutralisée par une hausse de 24 000 travailleurs indépendants. Au cours des 12 derniers mois, les travailleurs indépendants se sont classés au premier rang pour ce qui est du taux de croissance de l'emploi (+2,7 %), suivi des employés du secteur public (+2,3 %), puis des employés du secteur privé (+1,0 %).

Progression du travail à temps plein chez les femmes adultes et du travail à temps partiel chez les jeunes

Chez les femmes âgées de 25 ans et plus, le nombre d'emplois à temps plein a augmenté de 42 000, mais cette hausse a été partiellement contrebalancée par un repli du travail à temps partiel. Les hommes adultes, quant à eux, ont affiché peu de variation en ce qui concerne tant l'emploi à temps plein que l'emploi à temps partiel. Depuis 12 mois, l'emploi a crû plus rapidement chez les hommes adultes (+1,8 %) que chez les femmes adultes (+1,0 %), toute la croissance étant survenue dans le travail à temps plein.

En février, le nombre de jeunes travaillant à temps partiel a augmenté (+21 000). Au cours des 12 derniers mois, l'emploi des jeunes a progressé de 1,8 %, principalement dans le travail à temps partiel.

Croissance de l'emploi en Ontario

En février, l'emploi a augmenté de 19 000 en Ontario, ce qui porte la croissance au cours des 12 derniers mois à 50 000 (+0 8 %). Le nombre d'emplois à temps plein a augmenté dans la province en février, et parmi les branches d'activité ayant profité d'une hausse globale de l'emploi figurent le secteur de l'information, de la culture et des loisirs, les services d'enseignement (surtout de niveau universitaire) et l'agriculture. Cette croissance, toutefois, a été partiellement neutralisée par des pertes d'emplois dans le secteur de la fabrication et dans celui des administrations publiques (municipales). Le fléchissement de l'emploi manufacturier est principalement attribuable à la faiblesse des industries des véhicules et des pièces automobiles, des meubles et des produits connexes, ainsi que des produits chimiques. Bien que le nombre de travailleurs ait crû en février, le taux de chômage a enregistré une légère hausse de 0,1 point de pourcentage pour se fixer à 6,8%, en raison d'une augmentation de la population active.

L'emploi a légèrement progressé au Manitoba (+3 000), des hausses ayant été observées dans les services d'enseignement, dans les autres services comme les soins personnels, ainsi que dans le commerce de gros et de détail. L'augmentation du mois de février porte à 1,6 % (+9 000) la croissance de l'emploi au cours des 12 derniers mois.

Au Québec, une baisse de 20 000 emplois à temps plein a été contrebalancée par une hausse du même ordre dans le travail à temps partiel, de sorte que l'emploi dans la province a progressé de 1,7 % (+61 000) depuis février 2004. Malgré la faible variation de l'emploi ce mois-ci, le taux de chômage s'est replié de 0,4 point pour s'établir à 8,0 %, le nombre de personnes dans la population active ayant diminué de 21 000.

En Nouvelle-Écosse, le taux de chômage a grimpé de 1,1 point pour atteindre 9,8 %, principalement en raison de l'augmentation du nombre de personnes dans la population active à la recherche d'un emploi. Bien que l'emploi ait peu bougé en février, la province comptait 6 000 (+1,4 %) travailleurs de plus qu'il y a 12 mois.

La Colombie-Britannique a, elle aussi, enregistré peu de variation de l'emploi en février, de sorte que le nombre d'emplois dans la province reste de 3,4 % (+70 000) supérieur au niveau observé un an plus tôt. Les hausses de l'emploi au cours des 12 derniers mois se sont surtout manifestées dans le secteur de la construction et dans les services professionnels, scientifiques et techniques. Le taux de chômage a fait un bond de 0,5 point pour se fixer à 7,0 % en février, le nombre de personnes en quête d'un emploi ayant augmenté.

L'emploi et le chômage ont peu varié dans les autres provinces en février.

Note aux lecteurs

Le CD-ROM de la Revue chronologique de la population active, 2004 (71F0004XCB, 209 $) est maintenant disponible. Ce produit annuel constitue une base de données détaillée contenant les estimations de l'Enquête sur la population active offrant des milliers de séries croisées portant sur plus de deux décennies (1976 à 2004). Les séries mensuelles et annuelles portent sur un éventail de sujets, incluant l'activité sur le marché du travail selon les caractéristiques démograhiques, le niveau de scolarité et les caractéristiques familiales, les tendances sur le marché du travail de régions métropolitaines et des régions économiques, des estimations selon les industries et les professions et encore davantage.

Des prix de réseau et de gros sont disponibles sur demande. Pour plus de renseignements, communiquez avec les Services à la clientèle sans frais au 1-866-873-8788 ou consultez le site Web de Statistique Canada : /ads-annonces/71f0004x/index-fra.htm. Vous pouvez commander cette nouvelle édition par téléphone au 1-800-267-6777, par télécopieur au 1-877-287-4369, ou commandez simplement par courriel (infostats@statcan.gc.ca).



Page d'accueil | Recherche | Contactez-nous | English Haut de la page
Date de modification : 2005-03-11 Avis importants