Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Bilan des investissements internationaux du Canada Troisième trimestre 2008

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.


Résumé de la méthodologie ayant servie à produire le Bilan des investissements internationaux du Canada sur une base trimestrielle

Suivant

Les données trimestrielles du Bilan des investissements internationaux du Canada ont été produites à partir de 1990. Des estimés supplémentaires à la valeur au marché pour les investissements de portefeuille en obligations et en actions sont également disponibles à partir de 1990. Au passif, les estimés à la valeur au marché des investissements de portefeuille en effets du marché monétaire canadien sont disponibles à partir de 2002.

Du le côté de l’actif, les estimés pour l’investissement de portefeuille dans les instruments en effets du marché monétaire étranger étaient disponible à partir de 2002. Les effets du marché monétaire faisaient parti de la catégorie, autres investissements, avant cette date.

Investissement direct

Les enquêtes annuelles sur la valeur comptable de l’investissement direct représentent la base des estimations repères pour les positions de fin d’exercice. Les positions trimestrielles entre ces repères et pour les périodes subséquentes aux données repères les plus récentes (indiquées comme étant préliminaires) sont estimées à l’aide des flux trimestriels à la valeur marchande ajustée à la valeur comptable. Ces flux comprennent les bénéfices réinvestis.

Placements de portefeuille

L’Enquête sur l’investissement de portefeuille des Canadiens sert de repère pour les positions annuelles à la valeur marchande en actions et obligations étrangères. Les positions à la valeur marchande sont converties aux valeurs comptables à l’aide de ratios de capitalisation pour dériver les estimés à la valeur comptable. Les positions trimestrielles entre ces repères et pour les périodes subséquentes aux données repères les plus récentes (indiquées comme étant préliminaires) sont estimés à l’aide des flux trimestriels à la valeur marchande, dans le cas des estimés à la valeur marchande. Les flux à la valeur marchande sont ajustés à la valeur comptable pour obtenir les positions trimestrielles à la valeur comptable. De plus, les estimés à la valeur marchande tiennent compte des fluctuations du prix des actifs.

On utilise un système détaillé pour traiter les données sur les obligations canadiennes et les effets du marché monétaire canadien et étranger. Les positions sont calculées de manière ponctuelle et peuvent être automatiquement produites tous les trois mois. Le système permet de produire des positions à la fois à la valeur comptable et la valeur marchande.

Les positions trimestrielles à la valeur comptable des avoirs en actions canadiennes sont calculées à l’aide des flux trimestriels ajustés selon le ratio de capitalisation. Pour ce qui est de la valeur marchande des actions canadiennes, celle-ci est dérivée sur une base annuelle en convertissant les données repèrent à la valeur comptable à l’aide de ratios de capitalisation appliqués sur une base détaillée d’instruments. Les estimés trimestriels sont par la suite générés en tenant compte des flux à la valeur marchande et d’un indice de changement de prix.

Autres investissements

Les emprunts en circulation accordés par les banques et les administrations sont disponibles tous les trois mois. Les prêts d’autres sociétés proviennent des enquêtes annuelles et des flux trimestriels. Les dépôts sont également disponibles auprès des banques tous les trois mois. Les avoirs en réserves officielles internationales sont disponibles tous les mois. Les divers autres comptes sont basés sur les enquêtes annuelles et ajustées en positions trimestrielles à l’aide des flux trimestriels.

Fluctuations des devises

De plus, les positions courantes pour tous les comptes exprimés en devise étrangère sont réévaluées tous les trimestres de façon à refléter les changements aux taux de change.

 

Suivant