Qualité des données, concepts et méthodologie : Exactitude des données

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Les données sur les permis de bâtir étant extraites de documents administratifs municipaux, deux types d’erreurs de réponse sont possibles : les erreurs imputables au demandeur de permis et les erreurs de transcription faites par la municipalité répondante. L’expérience prouve que les erreurs de transcription sont peu fréquentes. De plus, du fait qu’un nombre croissant de municipalités produisent des rapports automatisés la fréquence de ce type d’erreur tend à diminuer. Toutefois, les erreurs provenant d’une déclaration sous-estimant le coût du projet de construction sont toujours probables. Le mode de tarification des permis qui, dans la plupart des cas, est établi en fonction de la valeur de construction mène indubitablement à une sous-évaluation de la valeur des projets.

Dans les dernières années, en moyenne 98,0 % des municipalités couvertes par l’enquête ont acheminé leurs déclarations mensuelles dans le cadre de l’Enquête sur les permis de bâtir. De plus, le taux de révision mensuel moyen au cours des dernières années se chiffrait à 0,5 %.

Note technique suivante | Note technique précédente

Date de modification :