Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.



64-001-XIF
Permis de bâtir
Juin 2002

Qualité des données, concepts et méthodologie


Exactitude des données

Les données sur les permis de bâtir étant extraites de documents administratifs municipaux, deux types d’erreurs de réponse sont possibles: les erreurs imputables au demandeur de permis et les erreurs de transcription faites par la municipalité répondante. L’expérience prouve que les erreurs de transcription sont peu fréquentes. De plus, du fait qu’un nombre croissant de municipalités produisent des rapports automatisés la fréquence de ce type d’erreur tend à diminuer. Toutefois, les erreurs provenant d’une déclaration sous-estimant le coût du projet de construction sont toujours probables. Le mode de tarification des permis qui, dans la plupart des cas, est établi en fonction de la valeur de construction mène indubitablement à une sousévaluation de la valeur des projets.

Les autres sources d’erreurs sont les erreurs de traitement et les erreurs de non-réponse. En 2001, 99,5% des municipalités couvertes par l’enquête ont fait parvenir leurs rapports mensuels sur les permis de bâtir.

 


[ Menu principal | Faits saillants | Tableaux et graphiques | Qualité des données | Informations aux utilisateurs | Produits et services | Communiquez avec nous | English ]

Tous droits réservés Statistique Canada

>