Série analytique des prix
Supplément méthodologique pour le tableau des prix de détail moyens mensuels

Date de diffusion : le 4 mai 2022

Début du texte

Le tableau Prix de détail moyens mensuels pour certains produits fournit des estimations de prix mensuels moyens pour un éventail de produits couramment achetés par les consommateurs canadiens.

Les prix moyens compris dans ce tableau sont calculés à partir des données des lecteurs optiques (également appelées données de transactions) recueillies auprès des détaillants canadiens, qui comportent des avantages importants au chapitre de la qualité par rapport aux relevés traditionnels en magasin. Les données de transactions permettent de disposer d’un fichier électronique exhaustif des transactions effectuées par l’entremise du système de point de vente d’un détaillant, en incluant les prix de milliers de magasins au pays, qui représentent des millions de prix des aliments hebdomadaires et qui couvrent la majorité du marché alimentaire canadien.

Les données des lecteurs optiques ou les données de point de vente sont les meilleures données disponibles puisqu’elles font le suivi des prix réels payés par les Canadiens à la caisse et qu’elles comprennent les soldes et promotions lorsqu’ils sont en vigueur, en plus de fournir des caractéristiques sur les produits, comme la taille de l’emballage et la quantité vendue.

Comment interpréter les prix moyens et l’Indice des prix à la consommation

Les prix moyens représentent des estimations du prix moyen payé par le consommateur et peuvent être utilisés pour comparer les niveaux de prix de différents articles au cours du même mois.

Les prix moyens ne sont pas des estimations de la variation pure des prix, car ils ne sont pas comparables au fil du temps, en raison de facteurs comme la rotation des produits, les changements de qualité et de quantité, et les préférences changeantes des consommateurs, qui contribuent tous aux différences de prix d’un mois à l’autre. Les prix moyens ne comparent pas nécessairement le même produit d’un mois à l’autre et ne doivent pas être utilisés pour la comparaison de séries chronologiques.

Les utilisateurs doivent également faire preuve de prudence lorsqu’ils comparent les prix moyens d’une province à l’autre, en raison des variations des marques, de la qualité et des formats d’une région géographique à l’autre.

L’Indice des prix à la consommation (IPC) devrait plutôt servir à mesurer la variation pure des prix. I’IPC tient compte de la rotation des produits, des changements de qualité et de quantité et des préférences changeantes des consommateurs et ne rend compte de la variation des prix que pour le même article ou un article comparable dans le même point de vente.

De plus, les estimations des prix moyens peuvent ne pas évoluer dans la même direction ou au même degré que l’IPC. Les deux mesures ne peuvent pas faire l’objet de comparaisons conceptuelles, en raison de l’absence d’une approche de qualité constante, ainsi que l’utilisation de différents plans d’échantillonnage, de la source des données et des méthodes de calcul.


Tableau 1
Caractéristiques des prix moyens et de l’Indice des prix à la consommation
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Caractéristiques du tableau des prix moyens et de l’Indice des prix à la consommation Tableau des prix moyens et Indice des prix à la consommation (IPC)(figurant comme en-tête de colonne).
Prix moyens Indice des prix à la consommation (IPC)
Type de mesure Les estimations de prix moyens sont des mesures des niveaux de prix. Les indices des prix mesurent les variations pures des prix.
Fréquence Publié chaque mois. Habituellement la première semaine du deuxième mois suivant la période d’observation. Publié chaque mois. Habituellement au cours de la troisième semaine du mois suivant la période d’observation.
Mises à jour du contenu À mesure que les préférences des consommateurs changent, le contenu du tableau peut, de temps à autre, être mis à jour. Le panier de l’IPC est mis à jour chaque année pour tenir compte de l’évolution des dépenses des ménages et veiller à ce que les biens et services qu’il contient soient à jour. Les caractéristiques des produits représentatifs sont examinées et mises à jour chaque mois pour maintenir la comparabilité d’un mois à l’autre. Les produits de l’IPC publiés sont mis à jour en conséquence, afin que l’IPC global demeure une mesure exacte de la variation des prix.
Source des données Données des lecteurs optiques (transactions) de détaillant. Données des lecteurs optiques (transactions) de détaillant, prix relevés en ligne (sites Web/dépliants publicitaires) et les données administratives.
Produits inclus Échantillon d’articles de consommation couramment achetés. Tous les produits représentatifs de la catégorie des aliments.
Révisions Sujet à révisions. Non révisé.
Utilisations Représente le prix moyen payé par le consommateur et peut être utilisé pour comparer les niveaux de prix de différents articles au cours du même mois. Les prix moyens ne doivent pas servir de série chronologique pour la comparaison des prix. L’IPC est une mesure de la variation pure des prix. Il suit des produits dont la qualité est constante et maintient la constance des variables, sauf pour le mois où les prix sont observés. Cela permet d’assurer la continuité de la série chronologique de l’IPC.

Définition des produits

Les prix moyens sont calculés pour des produits définis selon un format ou une mesure de quantité spécifique (p. ex. 4 litres, 1 douzaine), excluant les taxes. Dans la plupart des cas, il est assez facile de déterminer le format ou la quantité standard qui serait la meilleure mesure pour un produit donné (p. ex. 1 douzaine d’œufs). Pour certains produits qui sont offerts aux consommateurs en plusieurs formats, les prix pour une gamme établieNote  de formats sont normalisés avant le calcul du prix moyen. La normalisation est une pratique courante dans le domaine de la mesure des prix. Elle rend possible la mesure d’un plus grand groupe de formats de produits, ce qui accroît la robustesse d’une catégorie donnée de produits échantillonnés. Par exemple, les prix pour des blocs de fromage dont le format peut se situer entre 400 g à 800 g sont ajustés pour représenter un bloc de fromage de 500 g, et ils sont représentés comme tels dans le tableau des prix moyens.

Calcul des prix moyens

Le calcul du prix moyen pondéré se fait en calculant d’abord le prix unitaire de tous les articles uniques, puis un poids unitaire fondé sur les unités vendues pour cet article, et en les combinant pour obtenir une moyenne arithmétique pondérée. Il s’agit du processus en trois étapes suivant.

À la première étape, les prix unitaires sont calculés pour tous les articles uniques appartenant à une catégorie de produits en divisant les ventes totales de cet article unique par le nombre d’unités vendues. Si le produit doit faire l’objet d’une normalisation, parce qu’il est vendu dans une gamme de formats, on divise le prix unitaire (ventes / unités vendues) par un facteur de normalisation, qui est lui-même calculé en fonction du format original de l’article divisé par le format cible (voir le tableau 2.2). Cette étape est effectuée pour tous les magasins de chaque détaillant.

À la deuxième étape, un poids unitaire est attribué à chaque prix unitaire. Si l’article ne doit pas faire l’objet d’une normalisation, le poids unitaire est calculé en divisant les unités vendues pour cet article par le nombre total d’unités vendues pour cette catégorie de produit. À noter que pour le prix moyen provincial, il s’agit du nombre total d’unités vendues à l’échelle provinciale, et pour le prix moyen national, il s’agit du nombre total d’unités vendues dans l’ensemble du Canada (y compris les territoires). Si l’article doit faire l’objet d’une normalisation, les unités sont d’abord normalisées en multipliant les unités par le facteur de normalisation (format/format cible). Deuxièmement, les poids unitaires normalisés sont calculés comme les unités normalisées vendues pour cet article, divisées par la somme de toutes les unités normalisées vendues pour cette catégorie de produit.

À la troisième étape, le prix moyen final est calculé à l’aide d’une moyenne arithmétique pondérée. Pour ce faire, on multiplie les prix unitaires par leurs poids unitaires (ou les prix unitaires normalisés par leurs poids unitaires normalisés), et on additionne tous les prix unitaires pondérés au niveau provincial, ainsi qu’au niveau national, pour calculer le prix moyen final d’un produit donné.

Tableau 2
Exemple : Calcul d’un prix moyen pondéré normalisé et non normalisé


2.1 Non-normalisé
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de 2.1 Non-normalisé Produit unique, Ventes , Unités vendues, Poids unitaire, Prix unitaire , Prix unitaire pondéré et Prix moyen pondéré final(figurant comme en-tête de colonne).
Produit unique Ventes Unités vendues Poids unitaire2.1 Non-standardized Note 1 Prix unitaire2.1 Non-standardized Note 2 Prix unitaire pondéré2.1 Non-standardized Note 3 Prix moyen pondéré final2.1 Non-standardized Note 4
Détaillant A 1,16 $
Pommes - 1 KG Pommes Gala (1 KG) 11 000 $ 12 000 0,17 0,92 $ 0,15 $
Pommes - 1 KG Pommes Fuji (1 KG) 15 500 $ 14 000 0,19 1,11 $ 0,22 $
Détaillant B
Pommes - 1 KG Pommes Gala (1 KG) 17 000 $ 16 000 0,22 1,06 $ 0,24 $
Pommes - 1 KG Pommes Fuji (1 KG) 40 000 $ 30 000 0,42 1,33 $ 0,56 $
Totaux Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 83 500 $ 72 000 1,00 ... Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer

2.2. normalisé
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de 2.2. normalisé. Les données sont présentées selon Produit (titres de rangée) et Produit unique, Ventes , Unités vendues, Unités normalisées, Poids unitaire normalisé , Prix unitaire , Prix unitaire normalisé , Prix unitaire pondéré et Prix moyen pondéré final (figurant comme en-tête de colonne).
Produit Produit unique Ventes Unités vendues Unités normalisées vendues2.2. Standardized Note 5 Poids unitaire normalisé2.2. Standardized Note 6 Prix unitaire2.2. Standardized Note 7 Prix unitaire normalisé2.2. Standardized Note 8 Prix unitaire normalisé pondéré2.2. Standardized Note 9 Prix moyen normalisé pondéré final2.2. Standardized Note 10
Détaillant A 5,82 $
Fromage en bloc- 0,5 KG Fromage cheddar (600 g) 20 000 $ 2 500 2 500 0,23 8,00 $ 8,00 $ 1,86 $
Fromage en bloc- 0,5 KG Fromage mozzarella (700 g) 13 500 $ 2 000 3 200 0,30 6,75 $ 4,22 $ 1,25 $
Détaillant B
Fromage en bloc- 0,5 KG Fromage cheddar (600 g) 15 000 $ 1 900 2 280 0,21 7,89 $ 6,58 $ 1,39 $
Fromage en bloc- 0,5 KG Fromage mozzarella (700 g) 14 250 $ 2 000 2 800 0,26 7,13 $ 5,09 $ 1,32 $
Totaux Note ...: n'ayant pas lieu de figurer 62 750 $ 8 400 10 780 1,00 Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer Note ...: n'ayant pas lieu de figurer

Note aux utilisateurs

Les utilisateurs doivent faire preuve de prudence au moment de comparer les prix moyens des produits par région géographique, compte tenu des différences régionales sur le plan des marques et de la qualité. Les produits de marque, comme le yogourt et le fromage en bloc, sont plus touchés par ces différences que les produits homogènes, comme les fruits et légumes et la viande. De plus, l’évolution des préférences des consommateurs peut avoir une incidence sur les niveaux des prix, et les utilisateurs doivent en tenir compte au moment d’effectuer des comparaisons dans le temps.


Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :