Série analytique des prix
Tendances récentes des prix des maisons neuves dans la grande région du Golden Horseshoe

par Rohit Verma et Melanie Beaupré

Date de diffusion : le 9 août 2018

L’attrait du marché des logements neufs dans la grande région du Golden Horseshoe (GRGH) en Ontario a diminué au cours des derniers mois. Cette région, rattachée à Toronto et entourant l’extrémité ouest du lac Ontario a été, ces dernières années, l’une des régions les plus actives au Canada en ce qui concerne la hausse des prix des maisons neuves.

Carte

carte

Description de la carte

Carte de la grande région du Golden Horseshoe (GRGH) qui permet de situer le GRGH et les six régions métropolitaines de recensement (RMR) visées par l’enquête de l’Indice des prix des logements neufs.

Les limites de la grande région du Golden Horseshoe sont indiquées sur la carte par une ligne gris foncé. Les six RMR visées par l’enquête de l’Indice des prix des logements neufs sont indiqués par différentes couleurs à l’intérieur de la GRGH. Les RMR visées par l’enquête sont Oshawa (indiquée en beige), Toronto (en rose foncé), Hamilton (en vert), St. Catharines-Niagara (en mauve), Guelph (en jaune vif), et Kitchener-Cambridge-Waterloo (en rose pâle).

Les RMR de Peterborough, de Barrie et de Brantford, non visées par l’enquête, sont indiquées en gris pâle. Le reste de l’Ontario est indiqué en gris moyen, les États-Unis, en gris foncé, et les plans d’eau sont en bleu.

Toronto, la région métropolitaine de recensement (RMR) la plus peuplée du Canada, où résident 5,9 millions d’habitants, a toujours été l’un des marchés immobiliers les plus dispendieux au pays. Entre mai 2015 et mai 2017, le prix des maisons neuves y a augmenté de 16 %. La croissance de la population, la demande de nouvelles maisons ainsi que le coût accru des terrains viabilisés ont contribué à cette forte progression des prix.

graphique 1

Tableau de données du graphique 1
Tableau de données du graphique 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 1 Toronto, calculées selon indice, déc 2016=100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Toronto
indice, déc 2016=100
2014
Janvier 87,0
Février 87,2
Mars 87,2
Avril 87,8
Mai 87,8
Juin 88,1
Juillet 88,0
Août 88,4
Septembre 88,6
Octobre 88,7
Novembre 88,8
Décembre 88,9
2015
Janvier 88,9
Février 89,2
Mars 89,5
Avril 89,8
Mai 90,2
Juin 90,8
Juillet 91,1
Août 91,6
Septembre 91,8
Octobre 92,2
Novembre 92,5
Décembre 92,6
2016
Janvier 92,8
Février 93,2
Mars 93,5
Avril 94,2
Mai 96,0
Juin 96,4
Juillet 97,4
Août 98,0
Septembre 98,3
Octobre 99,6
Novembre 100,0
Décembre 100,0
2017
Janvier 100,2
Février 101,2
Mars 101,4
Avril 103,5
Mai 104,6
Juin 104,6
Juillet 104,6
Août 104,6
Septembre 104,6
Octobre 104,7
Novembre 104,7
Décembre 104,7
2018
Janvier 104,6
Février 104,0
Mars 103,7
Avril 103,2
Mai 103,2
Juin 103,2

Les prix élevés des maisons neuves et des maisons de revente situées à Toronto ont fait en sorte que les RMR voisines permettant des trajets quotidiens de durée raisonnables vers le travail, telles qu’Oshawa, Hamilton, St. Catharines-Niagara, Guelph et Kitchener-Cambridge-Waterloo, ont connu une popularité grandissante parmi les acheteurs de maisons en raison de leur abordabilité générale. Alors que les prix des maisons continuaient de grimper à Toronto, l’effet de propagation s’est fait ressentir dans les RMR avoisinantes, ce qui a fait augmenter les prix dans l’ensemble de la GRGH jusqu’en mai 2017.

graphique 2

Tableau de données du graphique 2
Tableau de données du graphique 2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 2 Oshawa, Toronto, Hamilton, St. Catharines-Niagara, Kitchener-Cambridge-Waterloo et Guelph(figurant comme en-tête de colonne).
Oshawa Toronto Hamilton St. Catharines-Niagara Kitchener-Cambridge-Waterloo Guelph
2017 variation en % d'un mois à l'autre
Janvier 0,0 0,2 0,6 0,9 1,0 0,4
Février 1,2 1,0 1,0 0,1 0,5 1,4
Mars 1,1 0,2 0,0 0,0 0,2 0,9
Avril 1,4 2,1 0,0 1,8 1,5 0,0
Mai 0,0 1,1 0,0 0,9 0,4 1,7
Juin 0,0 0,0 0,0 0,1 0,1 0,0
Juillet 0,0 0,0 1,5 0,1 0,0 0,0
Août 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0
Septembre 0,9 0,0 0,0 0,6 0,0 0,0
Octobre 0,0 0,1 0,0 0,0 -0,1 0,0
Novembre 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,1
Décembre 0,0 0,0 -0,1 0,0 0,0 0,1
2018
Janvier 0,3 -0,1 0,2 0,0 0,0 0,0
Février -0,1 -0,6 -0,1 0,4 0,0 0,0
Mars 0,0 -0,3 0,1 0,2 0,0 0,1
Avril -0,1 -0,5 0,2 0,0 0,0 0,0
Mai 0,0 0,0 0,2 0,1 0,2 0,3
Juin -0,3 0,0 0,1 0,5 0,0 0,0

Les prix des maisons neuves se sont stabilisés peu après la mise en œuvre du Plan pour le logement équitable

Alors que les prix des maisons continuaient d’augmenter, tout comme les inquiétudes liées à l’abordabilité, le gouvernement de l’Ontario a adopté le Plan pour le logement équitable en avril 2017 dans l’espoir de calmer la surchauffe du marché immobilier. Ce plan comprend un impôt sur la spéculation pour les non-résidents de 15 %, ainsi que des mesures visant à accroître l’offre de logements en Ontario. Plusieurs hausses des taux hypothécaires par les prêteurs canadiens ont suivi l’entrée en vigueur de ce plan lors du deuxième semestre de 2017.

Ces nouvelles mesures, accompagnées de taux d’intérêt plus élevés, ont coïncidé avec une stabilisation des prix des maisons neuves à Toronto et dans les RMR avoisinantes, comprises à l’intérieur du GRGH.

Mise en œuvre d’un test de résistance fondé sur un scénario de taux hypothécaires et nouvelles hausses des taux hypothécaires

En janvier 2018, les régulateurs fédéraux – le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) –ont resserré la réglementation sur les prêts hypothécaires en mettant en œuvre un test de résistance fondé sur un scénario de taux hypothécaires. La nouvelle règle indique que le taux minimum admissible des prêts hypothécaires non assurés devrait être le plus élevé du taux de référence de cinq ans publié par la Banque du Canada et du taux contractuel majoré de 2 %. Ceci a entraîné une réduction du pouvoir d’achat de la plupart des emprunteurs potentiels. Cette modération a de plus été accentuée par les hausses des taux hypothécaires au premier semestre de 2018.

À mesure que les règlements ont été mis en œuvre à l’échelle provinciale et nationale, et que les taux hypothécaires ont augmenté, les acheteurs de maisons neuves de la GRGH ont pu constater une stagnation générale des prix des maisons. À Toronto, les prix des maisons neuves sont restés pratiquement inchangés de juin à décembre 2017, puis ont enregistré quelques baisses en 2018. Les prix  des maisons neuves dans les autres RMR visées par l’enquête et situées dans la GRGH sont également demeurés inchangés au deuxième semestre de 2017, mais contrairement à Toronto, pour la plupart des cas, ces prix n’ont pas connu de baisse au cours du premier semestre de 2018.

graphique 3

Tableau de données du graphique 3
Tableau de données du graphique 3
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3 Oshawa, Toronto, Hamilton, St. Catharines-Niagara, Kitchener-Cambridge-Waterloo et Guelph(figurant comme en-tête de colonne).
Oshawa Toronto Hamilton St. Catharines-Niagara Kitchener-Cambridge-Waterloo Guelph
2016
Décembre 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2017
Janvier 100,0 100,2 100,6 100,9 101,0 100,4
Février 101,2 101,2 101,6 101,0 101,5 101,8
Mars 102,3 101,4 101,6 101,0 101,7 102,7
AvrilTableau de Note 1 103,7 103,5 101,6 102,8 103,2 102,7
Mai 103,7 104,6 101,6 103,7 103,6 104,4
Juin 103,7 104,6 101,6 103,8 103,7 104,4
JuilletTableau de Note 2 103,7 104,6 103,1 103,9 103,7 104,4
Août 103,7 104,6 103,1 103,9 103,7 104,4
SeptembreTableau de Note 3 104,6 104,6 103,1 104,5 103,7 104,4
OctobreTableau de Note 4 104,6 104,7 103,1 104,5 103,6 104,4
Novembre 104,6 104,7 103,1 104,5 103,6 104,5
Décembre 104,6 104,7 103,0 104,5 103,6 104,6
2018
JanvierTableau de Note 5 104,9 104,6 103,2 104,5 103,6 104,6
Février 104,8 104,0 103,1 104,9 103,6 104,6
Mars 104,8 103,7 103,2 105,1 103,6 104,7
Avril 104,7 103,2 103,4 105,1 103,6 104,7
MaiTableau de Note 6 104,7 103,2 103,6 105,2 103,8 105,0
Juin 104,4 103,2 103,7 105,7 103,8 105,0

Contexte : Statistique Canada recueille les prix des nouvelles maisons (individuelles, jumelées et maisons en rangée) conformément au programme de l’Indice des prix des logements neufs (IPLN) dans 27 RMR, dont six font partie de la grande région du Golden Horseshoe. Les six RMR visées par l’enquête sont Toronto, Oshawa, Hamilton, St. Catharines-Niagara, Kitchener-Cambridge-Waterloo, et Guelph.

Remerciements

Les auteurs tiennent à remercier tous ceux qui ont révisé et apporté leur contribution à cet article, tout particulièrement Serra Erdur, Annie De Champlain, George Bentley, InfoGéo de la Division des registres statistiques et de la géographie ainsi que la Division de la diffusion.


Date de modification :