Analyse

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Entraînés par la hausse des prix de l'énergie et des aliments, les prix à la consommation ont augmenté de 2,6 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, après avoir progressé de 2,5 % en janvier.

Le coût de l'énergie a progressé de 7,2 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, entraîné principalement par la hausse des prix de l'essence (+8,9 %) et de l'électricité (+8,7 %). L'augmentation du coût de l'énergie de février fait suite à la hausse de 6,5 % en janvier.

D'une année à l'autre, les prix des aliments ont augmenté de 4,1 % en février après avoir progressé de 4,2 % en janvier.

Sans les aliments et l'énergie, l'Indice des prix à la consommation (IPC) s'est accru de 1,7 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, les primes d'assurance de véhicules automobiles et les coûts de remplacement par le propriétaire ayant augmenté. Cette hausse a suivi celle de 1,6 % observée en janvier.

Variation sur 12 mois : Hausse des prix dans sept des huit composantes principales

D'une année à l'autre, les prix ont augmenté dans sept des huit composantes principales en février. Les prix du transport et des aliments ont continué d'afficher les hausses les plus fortes.

Les coûts du transport ont augmenté de 4,2 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, après avoir progressé de 3,7 % en janvier. Outre les prix de l'essence, les primes d'assurance de véhicules automobiles, les prix d'achat de véhicules automobiles et les prix du transport aérien se sont accrus.

D'une année à l'autre, les prix des aliments ont progressé de 4,1 % en février, entraînés principalement par la hausse des prix des aliments achetés en magasin. Les prix de la viande ont augmenté de 7,1 %, après avoir connu une hausse de 6,5 % en janvier. Les prix du pain ont progressé de 7,2 % en février, faisant suite à une augmentation de 9,9 % le mois précédent. Les consommateurs ont également payé plus cher les aliments achetés au restaurant au cours de la période de 12 mois se terminant en février.

Les coûts du logement ont augmenté de 1,9 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février. En plus de débourser davantage pour l'électricité, les consommateurs ont vu augmenter de 2,4 % les coûts de remplacement par le propriétaire. Les prix du gaz naturel ont continué de baisser.

Survol provincial

Les prix à la consommation ont augmenté dans chaque province au cours de la période de 12 mois se terminant en février. Le Québec, l'Ontario et les provinces atlantiques ont connu des hausses de prix d'une année à l'autre égales ou supérieures à celle de l'IPC d'ensemble du Canada (+2,6 %), tandis que les augmentations dans les provinces de l'Ouest furent inférieures.

Au Québec, les prix ont augmenté de 3,2 % d'une année à l'autre en février, après avoir progressé de 2,8 % en janvier. En février, le Québec a enregistré la plus forte hausse parmi les provinces. Les principaux facteurs ont été les augmentations des prix de l'essence (+13,4 %), des aliments achetés au restaurant et de la viande.

En Ontario, les prix ont augmenté de 2,9 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, après avoir progressé de 2,4 % en janvier. L'écart de 0,5 point de pourcentage entre ces taux de croissance d'une année à l'autre était principalement le résultat de la hausse des prix de l'électricité (+8,9 %) et de l'essence (+9,5 %). En février, l'augmentation d'une année à l'autre de l'indice des prix de l'électricité a été davantage due à une baisse mensuelle des prix début 2011 plutôt qu'aux hausses au cours des derniers mois. Les aliments achetés en magasin, les coûts de remplacement par le propriétaire et les primes d'assurance de véhicules automobiles ont également contribué à la hausse de l'IPC d'ensemble de l'Ontario en février.

En Alberta, les prix se sont accrus d'une année à l'autre de 1,9 % en février, après une hausse de 2,9 % en janvier. Les principaux facteurs ayant contribué à l'écart de 1,0 point de pourcentage entre les taux de croissance d'une année à l'autre ont été la baisse des prix du gaz naturel (-22,3 %), ainsi qu'un ralentissement de la croissance des prix de l'électricité.

En Colombie-Britannique, les prix ont augmenté de 1,7 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, soit la même hausse que celle observée en janvier. Les consommateurs de cette province ont payé l'essence 4,2 % plus cher. Les prix des vêtements pour femmes et ceux de l'électricité ont également augmenté.

Hausse de l'IPC mensuel désaisonnalisé

Sur une base mensuelle désaisonnalisée, les prix à la consommation ont augmenté de 0,1 % de janvier à février, après avoir progressé de 0,5 % de décembre à janvier. Les prix étaient à la hausse dans toutes les composantes principales, sauf celle du logement.

L'indice des prix du transport a progressé de 0,5 % en février, après avoir augmenté de 1,3 % le mois précédent. L'indice des prix du logement a fléchi de 0,2 %, après une hausse de 0,2 % en janvier.

Hausse de l'IPC mensuel non désaisonnalisé

Sur une base mensuelle, les prix à la consommation non désaisonnalisés ont enregistré une hausse de 0,4 % en février, après avoir connu la même progression en janvier. Les prix ont augmenté dans chacune des composantes principales sauf celle du logement.

Les prix des vêtements et des chaussures ont progressé de 2,9 % en février, les prix des vêtements pour femmes ainsi que pour hommes ayant augmenté.

L'indice des prix des loisirs, de la formation et de la lecture a augmenté de 1,1 % en février, après avoir baissé de 1,4 % en janvier. La hausse en février a été principalement entraînée par l'augmentation des prix des voyages organisés et de l'hébergement pour voyageurs.

Les coûts du transport ont progressé de 0,3 % en février, après avoir augmenté de 1,8 % en janvier. Alors que les prix de l'essence se sont accrus de 2,6 % en février, les prix d'achat de véhicules automobiles ont reculé de 1,2 %.

En février, l'indice des prix du logement a baissé de 0,2 %, les consommateurs ayant payé 2,7 % de moins pour le gaz naturel et 1,0 % de moins pour l'électricité.

Au niveau provincial, les prix se sont accrus dans huit des dix provinces en février, les exceptions étant l'Alberta et la Saskatchewan.

Indice de référence de la Banque du Canada

L'indice de référence de la Banque du Canada a augmenté de 2,3 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, après avoir progressé de 2,1 % en janvier. Des hausses de prix importantes ont été enregistrées pour l'électricité.

D'un mois à l'autre et avant désaisonnalisation, l'indice de référence a progressé de 0,4 % en février, après s'être accru de 0,2 % en janvier.

L'indice de référence mensuel désaisonnalisé a enregistré une hausse de 0,2 % en février, après avoir progressé de 0,3 % le mois précédent.