Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Faits saillants

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

  • À peine plus d’un an après l’entrée en scène des plus grandes entreprises de câblodistribution dans le marché de la téléphonie, l’industrie comptait 927 463 clients abonnés à ce service au 31 août 2006.  Il s’agit d’un bond prodigieux de 338 % par rapport à l’année précédente alors que le nombre de clients se chiffrait à 211 683. 
  • L’industrie de la câblodistribution a continué d’étendre l’empreinte de son réseau et le nombre de clients potentiels aux services de téléphonie a presque doublé, passant de 4,3 millions en 2005 à 8,4 millions en 2006.
  • Le bassin de nouveaux clients aux services d’accès à l’Internet ne grossit pas aussi rapidement que jadis, mais l’Internet à haute vitesse demeure un marché en forte croissance pour les câblodistributeurs.  Le nombre d'abonnés à l’Internet par câble a atteint 4,0 millions à la fin d'août 2006, en hausse de 17,2 % par rapport à l'année précédente.
  • Un foyer sur trois au Canada ayant la possibilité de s’abonner à l’Internet par câble a choisi de le faire. Toutefois l’adoption de ce service varie considérablement d’une région à l’autre du pays. Au Québec, 27,5 %  des foyers ayant la possibilité de s’y abonner l’ont fait comparativement à 36,5 % dans les Provinces de l’Ouest.
  • Les câblodistributeurs ont vu le nombre d'abonnés à leurs services traditionnels de télévision passer à 7,8  millions au 31 août 2006, en hausse de 2,2 % par rapport à 2005. Il s'agit de la plus forte augmentation d’une année à l’autre depuis 1994 alors que la croissance avait été de 2,3 %. Cette reprise s’est surtout manifestée au Québec (+ 4.6 %) et en Ontario (+2,1 %). Ailleurs au pays, la situation n’a pas beaucoup changé par rapport à l’année précédente.
  • Alors que le nombre d’abonnés à la télévision par câble, toutes technologies confondues, a augmenté d’un modeste 2,2 % en 2006, celui des abonnés au câble numérique a monté en flèche, passant de 2,3 millions en 2005 à 2,8 millions en 2006. 
  • L’ajout de nombreux clients dans les trois créneaux de l’industrie s’est soldé par un bond de 15,9 % des recettes d’abonnements qui sont passées de 5,1 milliards de dollars en 2005 à 5,9  milliards de dollars en 2006. 
  • Les deux tiers des 800 millions de dollars de recettes additionnelles proviennent de services non traditionnels, principalement l’accès à Internet et la téléphonie. L’accès à Internet a produit des recettes de 1,7 milliard de dollars en 2006, en hausse de 19,9 % comparativement à celles réalisées en 2005, tandis que la téléphonie a engendré des recettes de 267,8 millions de dollars en 2006, 5 fois plus qu’en 2005.
  • Les câblodistributeurs ont réalisé des bénéfices avant intérêts et impôts de 1,5 milliard de dollars en 2006, en hausse de 11,6 % par rapport à l’année précédente. Cela représente pour 2006 un bénéfice de 24,1 cents pour chaque dollar de recettes, un peu moins que les 24,9 cents de l’année précédente. 
  • Les concurrents sans fil, principalement les fournisseurs de services de télévision par satellite, ont vu le nombre d’abonnés à leurs services passer à 2,6 millions en 2006, en hausse de 5,5 % par rapport à 2005. La part de marché de ce segment est passée de 24,7 % en 2005 à 25,3 % en 2006, et ses recettes ont progressé de 17,5 % pour atteindre 1,7 milliard de dollars.
  • Pour une deuxième année de suite, les concurrents sans fil ont enregistré de modestes bénéfices avant intérêts et impôts. Ils ont atteint 37,0 millions de dollars en 2006, un peu moins que 44,0 millions de dollars réalisés en 2005.