Aviation
Mouvements mensuels des aéronefs : petits aéroports - aéroports sans tours de contrôle ou stations d'information de vol de NAV CANADA, septembre 2016

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Date de diffusion : le 13 janvier 2017

Analyse

En septembre 2016, le nombre de décollages et d’atterrissages dans 121 aéroports canadiens sans tour de contrôle de la circulation aérienne a atteint 57 828 mouvements. Dix aéroports ont été à l’origine de 41 % de l’activité du mois : Peterborough, Ontario (6 845 mouvements), Goose Bay, Terre-Neuve-et-Labrador (3 039), Tillsonburg, Ontario (1 892), Trois-Rivières, Québec (1 878), Red Lake, Ontario (1 754), Sherbrooke, Québec (1 734), l’aéroport régional de Barrie-Orillia-Lake Simcoe, Ontario (1 729), Comox, Colombie-Britannique (1 671), Collingwood, Ontario (1 600) et Pickle Lake, Ontario (1 471).

Le nombre total de mouvements d’aéronefs dans les 118 aéroports pour lesquels il a été possible d’effectuer des comparaisons d’une année à l’autre a augmenté, passant de 56 111 à 57 421 en septembre 2016. Dans l’ensemble, les augmentations enregistrées à Peterborough (+1 162 mouvements), Muskoka, Ontario (+768), l’aéroport municipal de Yorkton, Saskatchewan (+455) et Collingwood (+421) ont été suffisantes pour faire contrepoids aux baisses observées à Drummondville, Québec (-741) et Rimouski, Québec (-296).

En septembre 2016, 103 aéroports ont déclaré 41 527 mouvements itinérants (mouvements d’un aéroport vers un autre), les plus grands nombres ayant été observés à Goose Bay (3 039 mouvements) et Comox (1 671).

Au total, 49 aéroports ont déclaré 13 774 mouvements locaux (mouvements d’aéronefs qui restent dans les environs de l’aéroport). Peterborough est demeuré le site le plus actif, ayant enregistré 6 276 décollages et atterrissages, ce qui représente 46 % du total des mouvements locaux déclarés.

Facteurs pouvant avoir eu une incidence sur les données

  1. Seules les données totales sont disponibles pour les 19 aéroports suivants soumis par Infrastructure et Transports Manitoba :

    • Berens River
    • Bloodvein River
    • Brochet
    • Cross Lake
    • God’s Lake Narrows
    • God’s River
    • Ilford
    • Lac Brochet
    • Little Grand Rapids
    • Oxford House
    • Pikwitonei
    • Poplar River
    • Pukatawagan
    • Red Sucker Lake
    • Shamattawa
    • South Indian Lake
    • Tadoule Lake
    • Thicket Portage
    • York Landing

  2. Seules les données totales sont disponibles pour les 12 aéroports suivants soumis par l’Administration régionale Kativik au Québec :

    • Akulivik
    • Aupaluk
    • Inukjuak
    • Ivujivik
    • Kangiqsualujjuaq
    • Kangiqsujuaq
    • Kangirsuk
    • Puvirnituq
    • Quaqtaq
    • Salluit
    • Tasiujaq
    • Umiujaq

  3. Seules les données totales sont disponibles pour Tillsonburg, Ontario.

  4. En comparant des données mensuelles pour l'année actuelle contre l'année précédente, s'il vous plaît noter ceci :

    1. Les données pour les aéroports suivants ont été incluses dans le rapport du mois de septembre 2015 mais elles n'étaient pas disponibles au moment de la diffusion de ce rapport.

      Fort Frances Municipal, Ontario
      Gjoa Haven, Nunavut
      Kangirsuk, Québec
      Kimmirut, Nunavut
      Kugluktuk, Nunavut
      Pikwitonei, Manitoba
      Quaqtaq, Québec
      Tasiujaq, Québec
      Watson Lake, Yukon

    2. Les données pour les aéroports suivants sont incluses en septembre 2016 mais n’ont pas été incluses en septembre 2015.

      Aklavik, Territoires du Nord-Ouest
      La Romaine, Québec
      Sanikiluaq, Nunavut
  5. Selon le Supplément de vol de NAV CANADA du mois de novembre 2015, le nom de l’aéroport à Repulse Bay (Nunavut) a été changé à Naujaat. Le nom de cette communauté a été changé officiellement le 1er juillet 2015.
Date de modification :