Faits saillants

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

[an error occurred while processing this directive]51-004-x[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
  1. L'indice des tarifs aériens pour tous les tarifs (2002=100) pour les services intérieurs et internationaux (y compris entre le Canada et les États-Unis) réguliers exploités par les transporteurs aériens canadiens de niveau I a avancé de 2,9 % en 2010 pour s'établir à 89,2. L'indice des tarifs aériens pour tous les tarifs pour les services intérieurs réguliers s'est établi à 86,5, en hausse de 5,1 % par rapport au niveau de 82,3 obtenu en 2009, alors que l'indice des tarifs aériens pour tous les tarifs pour les services internationaux réguliers a affiché une augmentation de 0,9 % par rapport à 2009 pour se chiffrer à 91,3.
  2. En 2010, le tarif aérien moyen simple intérieur et international (tous les types de tarifs) payé par les passagers s'est établi à 243,50 $, en hausse de 5,3 % par rapport aux 231,20 $ enregistrés en 2009. Le tarif aérien moyen intérieur (tous les types de tarifs) payé par les passagers s'est chiffré à 182,50 $ en 2010, en hausse de 5,5 % par rapport aux 173,00 $ inscrits en 2009. Le tarif aérien moyen international (tous les types de tarifs) s'est également accru (1,7 %), passant de 326,30 $ en 2009 à 331,80 $ en 2010.
  3. En 2010, 96,7 % des passagers se sont prévalus de tarifs réduits pour les vols intérieurs et internationaux réguliers, en hausse de 0,1 point de pourcentage par rapport aux 96,6 % notés en 2009. Pour les vols intérieurs réguliers, 95,9 % des passagers ont voyagé à prix réduit en 2010, en hausse de 0,2 point de pourcentage par rapport aux 95,7 % inscrits en 2009. Pour les vols internationaux réguliers, 97,9 % des passagers se sont prévalus de tarifs réduits en 2010, en baisse de 0,2 point de pourcentage par rapport aux 98,1 % enregistrés en 2009.
  4. Lorsqu'on exprime la répartition en nombre de passagers-kilomètres, la proportion des voyages à rabais dans le secteur intérieur a atteint 95,8 %, en hausse de 0,3 point de pourcentage par rapport aux 95,5 % enregistrés en 2009 et la proportion des voyages à rabais dans le secteur international s'est établi à 98,5 %.
  5. En 2010, les tarifs aériens moyens intérieurs ont progressé dans toutes les villes d'embarquement choisies au Canada par rapport à 2009. Toronto est demeurée la ville où le tarif aérien moyen intérieur a été le plus élevé (205,20 $), tandis qu'Edmonton a affiché le tarif aérien moyen intérieur le plus faible (160,80 $) en 2010. Au cours de cette période, les hausses ont oscillé entre 0,7 % à Halifax et 9,1 % à Vancouver. Toronto, Vancouver, Ottawa et Montréal étaient les seules villes où les tarifs aériens moyens intérieurs ont excédé la moyenne nationale (182,50 $).
Date de modification :