Faits saillants

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

  1. L'indice des tarifs aériens pour tous les tarifs (2002=100) pour les services intérieurs et internationaux (y compris entre le Canada et les États-Unis) réguliers exploités par les transporteurs aériens canadiens de niveau I a reculé de 8,8 % en 2009 pour s'établir à 86,7, enregistrant son plus faible niveau depuis 1999. L'indice des tarifs aériens pour tous les tarifs pour les services intérieurs réguliers s'est établi à 82,3, en baisse de 11,6 % par rapport au niveau de 93,1 obtenu en 2008, alors que l'indice des tarifs aériens pour tous les tarifs pour les services internationaux réguliers a affiché un recul de 6,2 % par rapport à 2008 pour se chiffrer à 90,5.
  2. En 2009, le tarif aérien moyen simple intérieur et international (tous les types de tarifs) payé par les passagers s'est établi à 231,20 $, en baisse de 9,7 % par rapport aux 256,10 $ enregistrés en 2008, renversant la tendance à la hausse observée l'année précédente. Le tarif aérien moyen intérieur (tous les types de tarifs) payé par les passagers s'est chiffré à 173,00 $ en 2009, en baisse de 11,9 % par rapport aux 196,30 $ inscrits en 2008. Le tarif aérien moyen international (tous les types de tarifs) s'est également replié (-8,1 %), passant de 355,00 $ en 2008 à 326,30 $ en 2009. Les répercussions de la récession, le ralentissement dans le trafic de passagers et la concurrence accrue entre les transporteurs expliquent les diminutions de tarifs aériens en 2009.
  3. En 2009, 96,6 % des passagers se sont prévalus de tarifs réduits pour les vols intérieurs et internationaux réguliers, en baisse de 0,3 point de pourcentage par rapport aux 96,9 % notés en 2008. Pour les vols intérieurs réguliers, 95,7 % des passagers ont voyagé à prix réduit en 2009, en baisse de 0,3 point de pourcentage par rapport aux 96,0 % inscrits en 2008. Pour les vols internationaux réguliers, 98,1 % des passagers se sont prévalus de tarifs réduits en 2009, en baisse de 0,4 point de pourcentage par rapport aux 98,5 % enregistrés en 2008.
  4. Lorsqu'on exprime la répartition en nombre de passagers-kilomètres, la proportion des voyages à rabais dans le secteur intérieur a atteint 95,5 %, en baisse de 0,2 point de pourcentage par rapport aux 95,7 % enregistrés en 2008 et la proportion des voyages à rabais dans le secteur international s'est établi à 98,5 %, en baisse de 0,3 point de pourcentage par rapport aux 98,8 % inscrits en 2008.
  5. En 2009, les tarifs aériens moyens intérieurs ont régressé dans toutes les villes d'embarquement choisies au Canada par rapport à 2008. Toronto est demeurée la ville où le tarif aérien moyen intérieur a été le plus élevé (194,40 $), tandis qu'Edmonton a affiché le tarif aérien moyen intérieur le plus faible (154,20 $) en 2009. Au cours de cette période, les baisses ont oscillé entre -8,0 % à Ottawa et -15,6 % à Calgary. Toronto, Ottawa, Vancouver et Montréal étaient les seules villes où les tarifs aériens moyens intérieurs ont excédé la moyenne nationale (173,00 $).