Logo StatCan et la COVID-19: Des données aux connaissances, pour bâtir un Canada meilleur Commerce des biens médicaux et de protection, juin 2020

Text begins

Statistique Canada continue de surveiller les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les statistiques du commerce international de marchandises. Le présent article porte sur le commerce d’équipement de protection individuelle, en particulier sur les variations mensuelles des importations et des exportations observées en juin 2020.

Hausse des importations d’équipement de protection individuelle pour un quatrième mois consécutif

Les importations d’équipement de protection individuelle ont augmenté de 9,5 % pour atteindre 938 millions de dollars en juin, affichant une quatrième hausse mensuelle consécutive. La valeur des importations en juin 2020 était près de trois fois plus élevée qu’en juin 2019. Pour l’année à ce jour, la croissance des importations d’équipement de protection individuelle était particulièrement au deuxième trimestre de 2020 : des hausses marquées ont été observées dans les trois sous-groupes et au cours des trois derniers mois, chacun d’eux ayant enregistré une hausse notable par rapport à un an plus tôt.

L’augmentation des importations d’équipement de protection individuelle observée en juin a été principalement attribuable aux produits de protection pour le visage et les yeux. Après avoir bondi de 77,1 % en mai, les importations de ce type de produits ont poursuivi leur croissance en juin, progressant de 12,3 % pour atteindre 400 millions de dollars, soit 13 fois la valeur des importations pour le même mois en 2019. Les importations de masques faciaux en matières textiles se sont accrues de 11,7 % et provenaient principalement du Vietnam, de la Chine et de la Corée du Sud. En juin, la valeur unitaire des masques faciaux en matières textiles était inférieure de 19,7 % à la valeur unitaire mensuelle moyenne à ce jour en 2020, probablement le résultat de l’augmentation des livraisons en vrac de grande valeur ainsi qu’un changement dans les pays d’origine. En 2019, 53,0 % des importations canadiennes de masques faciaux en matières textiles provenaient des États-Unis, et 26,4 %, de la Chine. Ces proportions ont changé en 2020, 90,7 % des importations provenant de la Chine, et 3,3 %, des États-Unis.

En juin, les importations d’autre équipement de protection ont augmenté de 5,8 % pour se chiffrer à 466 millions de dollars. Les importations de vêtements de protection confectionnés à partir de matières plastiques, y compris les scaphandres de protection et leurs accessoires (+87,6 %), de scaphandres de protection en feutre ou matières textiles non tissés pour être utilisés dans l’air empoisonné (+69,0 %) et d’autres articles en matières plastiques et en d’autres matières (+14,6 %) ont augmenté, et provenaient principalement de la Chine et des États-Unis. Ces hausses ont été contrebalancées en partie par une baisse des importations pour une catégorie qui comprend une gamme variée d’articles divers, y compris des respirateurs devant être utilisés dans l’air empoisonné (-31,0 %).

Les importations de gants ont progressé de 20,5 % pour s’élever à 73 millions de dollars en juin, ce qui représente près du double de leur valeur de juin 2019. La croissance mensuelle ainsi que la croissance d’une année à l’autre ont été principalement attribuables aux importations accrues de gants en caoutchouc de protection pour être utilisés avec des scaphandres de protection dans l’air empoisonné en provenance de la Chine et de la Malaisie. Alors que le volume des importations de ces gants a progressé dernièrement, leurs pays d’origine sont demeurés historiquement les mêmes, à savoir la Malaisie, la Chine et la Thaïlande.


Tableau 1
Valeurs mensuelles et variation en pourcentage des importations de désinfectants et de produits de stérilisation, d’équipement de protection individuelle, d’équipement et de produits médicaux, d’outils de diagnostic et de leurs sous-groupes
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Valeurs mensuelles et variation en pourcentage des importations de désinfectants et de produits de stérilisation Valeur mensuelle (millions de dollars) et Variation en %(figurant comme en-tête de colonne).
Valeur mensuelle (millions de dollars) Variation en %
Juin 2019 Avril 2020 Mai 2020 Juin 2020 Mai 2020 à avril 2020 Juin 2020 à mai 2020 Juin 2020 à juin 2019
Total de tous les produits 1 980,2 2 655,7 2 888,6 3 140,9 8,8 8,7 58,6
Désinfectants et produits de stérilisation 179,6 192,7 222,4 297,2 15,4 33,6 65,5
Désinfectants et stérilisateurs 126,0 136,8 166,8 238,1 22,0 42,7 89,0
Lingettes 53,6 55,9 55,6 59,1 -0,5 6,3 10,3
Équipement de protection individuelle 322,0 511,0 856,7 938,4 67,7 9,5 191,4
Protection du visage et des yeux 31,9 201,2 356,3 400,0 77,1 12,3 1 155,1
Gants 39,2 43,9 60,3 72,7 37,3 20,5 85,4
Autre équipement de protection 250,9 265,9 440,1 465,7 65,5 5,8 85,6
Équipement et produits médicaux 1 100,8 1 456,3 1 257,7 1 504,2 -13,6 19,6 36,6
Matériel de consommation médicale 146,4 129,2 157,8 181,4 22,2 14,9 23,9
Dispositifs médicaux 240,4 229,1 202,2 255,3 -11,7 26,3 6,2
Médicaments 683,4 1 070,6 868,8 1 034,2 -18,9 19,0 51,3
Appareils d’oxygénothérapie 30,6 27,5 28,9 33,3 5,0 15,4 8,7
Outils de diagnostic 377,8 495,9 551,8 401,1 11,3 -27,3 6,2
Trousses de dépistage et instruments diagnostiques 366,8 482,0 528,0 380,7 9,6 -27,9 3,8
Thermomètres 11,0 13,9 23,8 20,5 71,5 -14,1 86,5

Des importations accrues ont aussi été observées dans d’autres catégories. En juin, les importations de désinfectants et de produits de stérilisation ont augmenté de 33,6 % pour se situer à 297 millions de dollars, leur valeur la plus élevée en trois ans. D’une année à l’autre, cela représente une hausse marquée de 89,0 %. Les importations de désinfectants en paquets d’un poids n’excédant pas 1,36 kilogramme en provenance de la Chine ont tout particulièrement augmenté en juin.

Les importations d’équipement et de produits médicaux ont progressé de 19,6 % en juin pour se situer à 1,5 milliard de dollars. Les importations dans cette catégorie ont tendance à fluctuer considérablement d’un mois à l’autre, ce qui est souvent le résultat de livraisons importantes de médicaments.

Ces hausses ont été atténuées en partie par les importations d’outils de diagnostic, lesquelles ont diminué de 27,3 % pour s’établir à 401 millions de dollars en juin, leur plus faible valeur depuis septembre 2019.

Graphique 1

Tableau de données du graphique 1 
Tableau de données du graphique 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 1. Les données sont présentées selon Mois (titres de rangée) et Désinfectants et produits de stérilisation, Équipement de protection individuelle, Équipement et produits médicaux et Outils de diagnostic, calculées selon indices (valeur mensuelle moyenne des importations en 2018 = 100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Mois Désinfectants et produits de stérilisation Équipement de protection individuelle Équipement et produits médicaux Outils de diagnostic
indices (valeur mensuelle moyenne des importations en 2018 = 100)
201901 104 105 103 115
201902 98 94 104 119
201903 109 99 128 114
201904 105 104 114 123
201905 106 110 116 125
201906 115 111 91 120
201907 104 128 121 157
201908 112 119 106 148
201909 99 108 105 120
201910 110 110 112 149
201911 97 90 109 155
201912 85 94 106 137
202001 96 99 98 152
202002 98 95 102 151
202003 115 102 124 169
202004 123 176 120 157
202005 142 296 104 175
202006 190 324 124 127

Les exportations d’équipement de protection individuelle augmentent en juin

Les exportations d’équipement de protection individuelle se sont accrues de 12,0 % en juin pour s’élever à 186 millions de dollars. Les exportations dans cette catégorie ont tendance à varier grandement d’un mois à l’autre.

Cette hausse des exportations d’équipement de protection individuelle a été principalement attribuable aux exportations d’autre équipement de protection, lesquelles ont augmenté de 18,7 % en juin pour se chiffrer à 137 millions de dollars. Malgré cette hausse mensuelle, les exportations ont fléchi d’une année à l’autre.

Ces hausses ont été atténuées en partie par une diminution en juin des exportations de produits de protection pour le visage et les yeux (-3,3 %) et de gants (-4,5 %). Les exportations dans ces deux sous-groupes affichaient toutefois une croissance d’une année à l’autre. Dans le cas des produits de protection du visage et des yeux, et plus particulièrement une catégorie qui comprend une gamme variée d’articles divers, les exportations étaient encore largement destinées aux États-Unis tout au long de cette période. D’avril à juin 2020, la proportion des exportations qui étaient constituées de réexportations a progressé pour atteindre plus de 50 %, en raison des réexportations plus élevées de produits d’origine chinoise vers les États-Unis.


Tableau 2
Valeurs mensuelles et variation en pourcentage des exportations de désinfectants et de produits de stérilisation, d’équipement de protection individuelle, d’équipement et de produits médicaux, d’outils de diagnostic et de leurs sous-groupes
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Valeurs mensuelles et variation en pourcentage des exportations de désinfectants et de produits de stérilisation Valeur mensuelle (millions de dollars) et Variation en %(figurant comme en-tête de colonne).
Valeur mensuelle (millions de dollars) Variation en %
Juin 2019 Avril 2020 Mai 2020 Juin 2020 Mai 2020 à avril 2020 Juin 2020 à mai 2020 Juin 2020 à juin 2019
Total de tous les produits 1 486,9 1 534,6 1 540,8 1 517,6 0,4 -1,5 2,1
Désinfectants et produits de stérilisation 85,0 108,9 130,4 128,3 19,8 -1,6 50,9
Désinfectants et stérilisateurs 69,7 93,5 109,4 106,7 17,0 -2,5 53,1
Lingettes 15,3 15,4 21,0 21,6 36,4 2,9 41,2
Équipement de protection individuelle 172,4 151,4 166,1 186,0 9,7 12,0 7,9
Protection du visage et des yeux 26,3 36,5 44,7 43,3 22,7 -3,3 64,6
Gants 4,6 6,9 5,6 5,3 -18,6 -4,5 16,9
Autre équipement de protection 141,6 108,1 115,8 137,4 7,1 18,7 -3,0
Équipement et produits médicaux 1 122,4 1 150,7 1 098,7 1 045,6 -4,5 -4,8 -6,8
Matériel de consommation médicale 67,1 29,5 34,1 31,5 15,7 -7,7 -53,1
Dispositifs médicaux 126,6 132,6 116,4 126,6 -12,2 8,8 0,1
Médicaments 917,2 971,3 927,1 861,5 -4,6 -7,1 -6,1
Appareils d’oxygénothérapie 11,5 17,3 21,1 26,0 22,3 23,0 125,1
Outils de diagnostic 107,1 123,6 145,6 157,8 17,8 8,4 47,3
Trousses de dépistage et instruments diagnostiques 101,2 116,8 141,0 153,5 20,6 8,9 51,6
Thermomètres 5,8 6,8 4,6 4,3 -31,8 -7,9 -26,8

Dans la catégorie des outils de diagnostic, les exportations ont affiché une croissance en juin, progressant de 8,4 % pour atteindre 158 millions de dollars, leur valeur la plus élevée en trois ans. Ce sont les exportations accrues de composites de diagnostic ou de réactifs de laboratoire vers les États-Unis et d’instruments et d’appareils pour les analyses physiques ou chimiques vers la Chine et les États-Unis qui ont le plus contribué à la hausse.

Les exportations d’équipement et de produits médicaux ont fléchi de 4,8 % en juin pour s’établir à 1,0 milliard de dollars, contrebalançant les hausses observées dans les autres catégories. Les exportations de médicaments ont diminué au cours du mois, alors que les exportations d’appareils d’oxygénothérapie ont augmenté pour un quatrième mois consécutif, atteignant leur valeur la plus élevée en trois ans, principalement en raison des exportations à destination du Royaume-Uni, des États-Unis et des Pays-Bas.

Les exportations de désinfectants et de produits de stérilisation ont reculé de 1,6 % pour se situer à 128 millions de dollars. Au cours des cinq derniers mois, les exportations ont affiché une croissance marquée d’une année à l’autre, ce qui est attribuable à la hausse des exportations de désinfectants présentées en forme pour vente au détail et de produits et de préparations des industries chimiques ou des industries connexes vers les États-Unis.

Graphique 2

Tableau de données du graphique 2 
Tableau de données du graphique 2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 2. Les données sont présentées selon Mois (titres de rangée) et Désinfectants et produits de stérilisation, Équipement de protection individuelle, Équipement et produits médicaux et Outils de diagnostic, calculées selon indices (valeur mensuelle moyenne des importations en 2018 = 100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Mois Désinfectants et produits de stérilisation Équipement de protection individuelle Équipement et produits médicaux Outils de diagnostic
indices (valeur mensuelle moyenne des exportations en 2018 = 100)
201901 101 100 106 107
201902 91 94 89 104
201903 104 111 108 117
201904 98 98 132 111
201905 93 104 119 108
201906 99 94 125 123
201907 99 93 114 101
201908 99 94 117 111
201909 106 105 124 117
201910 97 100 100 123
201911 106 99 113 124
201912 99 83 110 139
202001 104 84 92 110
202002 107 99 115 115
202003 131 108 143 154
202004 127 82 128 142
202005 152 90 122 167
202006 150 101 116 181

Méthodologie

Les données sont présentées sur la base douanière et ne sont pas désaisonnalisées.

Les valeurs unitaires sont calculées en divisant la valeur par la quantité selon les codes du Système harmonisé (SH) qui requièrent des unités de mesure selon le Tarif des douanes et la Nomenclature canadienne des exportations. Elles fournissent des renseignements utiles sur le prix facturé ou payé pour un produit. Elles rendent compte de l’assortiment de produits, sous un code donné du SH, qui ont été importés ou exportés au cours du mois en question. En effet, le type de produits importés et exportés sous un code du SH peut changer d’un mois à l’autre, ce qui aura une incidence sur la valeur unitaire. Par exemple, au cours d’un mois, un code du SH pour les masques peut rendre compte du commerce de masques médicaux de grande qualité, puis, le mois suivant, d’un virage vers des masques en papier moins coûteux. Dans une telle situation, le prix unitaire diminuera d’un mois à l’autre en raison du changement de l’assortiment de produits, et non pas du changement du prix payé pour les produits.

De plus, bien que les données sur la quantité fassent l’objet d’un processus d’examen et d’assurance de la qualité, il est possible que les quantités agrégées comprennent des données qui ont été déclarées de manière inexacte. Par conséquent, il convient de faire preuve de prudence au moment d’interpréter les prix unitaires moyens. Il est également possible que le prix à l’importation ne corresponde pas au prix payé par les instances gouvernementales ou les hôpitaux, puisque l’importation peut avoir été coordonnée par un grossiste ou un intermédiaire.

En général, la valeur imposable des marchandises importées doit correspondre à la valeur transactionnelle ou au prix de vente réel. La valeur transactionnelle des produits importés comprend tous les frais de transport et tous les frais connexes engagés jusqu'à leur expédition directe vers le Canada. En conséquence, le prix des importations du Canada est le prix franco à bord (FAB), lieu d'expédition directe au Canada. Les coûts du fret et de l'assurance nécessaires pour acheminer les marchandises au Canada depuis le point d'expédition direct ne sont pas compris.

Les prix des exportations du Canada sont des prix FAB, port de sortie, fret intérieur compris jusqu'à ce point, mais sans les escomptes ni les rabais.

La catégorisation des produits utilisée dans le présent article a été établie par Statistique Canada à des fins d’analyse. Elle se fonde sur les lignes directrices relatives au Système harmonisé (SH) énoncées par l’Organisation mondiale des douanes et l’Organisation mondiale de la santé. L’Avis des douanes 20-12 de l’Agence des services frontaliers du Canada, qui présente une liste des codes du SH qui peuvent être utilisés pour l’importation de ces produits au Canada, a également été pris en compte dans l’établissement des catégories.

Veuillez noter qu’un bon nombre de codes du SH sont définis de façon générale et qu’il est donc possible qu’ils comprennent des produits sans lien avec la catégorie dans laquelle ils sont placés. De plus, les données sur le commerce de marchandises établies en fonction de ces catégories peuvent comprendre des biens qui ne sont pas pertinents pour mesurer le commerce découlant de la réponse à la pandémie de COVID-19.

Notes

Les données proviennent du Programme du commerce international de marchandises du Canada. Les données sur une base douanière, et non désaisonnalisées, présentées selon les codes à 6 chiffres de la classification du SH et selon le pays, sont accessibles dans la Base de données sur le commerce international canadien de marchandises (tableau 65F0013X). Les données selon les codes à 8 chiffres pour les exportations, et selon les codes à 10 chiffres pour les importations, sont accessibles sur demande.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :