Logo StatCan et la COVID-19: Des données aux connaissances, pour bâtir un Canada meilleur Industrie du pétrole et du gaz au Canada : la baisse de la production et des investissements et les répercussions sur l’économie

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

par Weimin Wang

Text begins

L’industrie du pétrole et du gaz contribue de façon importante à l’économie canadienne, en particulier en Alberta. Depuis l’an 2000, sa part de l’économie totale s’est élevée en moyenne à environ 5 % du PIB canadien et 21 % du PIB albertain. Sa part des emplois était respectivement de 0,4 % au Canada et de 2,9 % en Alberta. Les réductions récemment annoncées de la production et des investissements dans l’industrie du pétrole et du gaz auront non seulement des répercussions sur l’industrie elle-même, mais auront également une incidence sur l’ensemble de l’économie.

Les prix du pétrole ont fortement diminué en mars avec la propagation de la pandémie de COVID-19 et du fait que la Russie et l’Arabie saoudite ne sont pas parvenues à un accord pour soutenir les prix du pétrole en limitant la production. Le lundi 9 mars 2020, le prix du pétrole brut West Texas Intermediate (WTI) a reculé d’environ 30 % pour s’établir à 27 $US le baril. Depuis, le prix du WTI a continué de baisser pour se situer à environ 20 $US le baril à la mi-avril. Il est devenu négatif le 20 avril, affichant une valeur de clôture de -37,63 $US le baril. Même si cette situation n’a été que temporaireNote 1, elle a exposé les contraintes actuelles du système d’entreposage. Parallèlement, le prix du Western Canadian Select (WCS), l’indicateur de référence largement utilisé pour suivre le prix du pétrole produit à partir des sables bitumineux de l’Alberta, a diminué pour se fixer à moins de 5 $US le baril en moyenne en avril. Il s’agit de son plus faible niveau jamais observé.

Graphique 1 :

Tableau de données pour le graphique 1 
Data table for chart 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Data table for chart 1. Les données sont présentées selon Date (titres de rangée) et prix du WTI en dollars américains(figurant comme en-tête de colonne).
Date prix du WTI en dollars américains
2019-06-03 53,25
2019-06-04 53,50
2019-06-05 51,57
2019-06-06 52,59
2019-06-07 53,95
2019-06-10 53,33
2019-06-11 53,30
2019-06-12 51,13
2019-06-13 52,38
2019-06-14 52,47
2019-06-17 51,94
2019-06-18 53,86
2019-06-19 53,74
2019-06-20 56,88
2019-06-21 57,35
2019-06-24 57,73
2019-06-25 57,63
2019-06-26 59,17
2019-06-27 59,18
2019-06-28 58,20
2019-07-01 58,91
2019-07-02 56,00
2019-07-03 57,06
2019-07-08 57,35
2019-07-09 57,57
2019-07-10 60,28
2019-07-11 59,93
2019-07-12 59,99
2019-07-15 59,30
2019-07-16 57,44
2019-07-17 56,50
2019-07-18 55,08
2019-07-19 55,42
2019-07-22 55,87
2019-07-23 56,58
2019-07-24 55,90
2019-07-25 55,88
2019-07-26 56,04
2019-07-29 56,85
2019-07-30 58,04
2019-07-31 58,53
2019-08-01 53,64
2019-08-02 55,67
2019-08-05 54,63
2019-08-06 53,60
2019-08-07 51,14
2019-08-08 52,60
2019-08-09 54,41
2019-08-12 54,98
2019-08-13 57,05
2019-08-14 55,16
2019-08-15 54,51
2019-08-16 54,83
2019-08-19 56,24
2019-08-20 56,18
2019-08-21 55,65
2019-08-22 55,33
2019-08-23 54,08
2019-08-26 53,54
2019-08-27 54,99
2019-08-28 55,76
2019-08-29 56,67
2019-08-30 55,07
2019-09-03 53,91
2019-09-04 56,22
2019-09-05 56,33
2019-09-06 56,45
2019-09-09 57,88
2019-09-10 57,37
2019-09-11 55,66
2019-09-12 55,13
2019-09-13 54,76
2019-09-16 63,10
2019-09-17 59,26
2019-09-18 58,19
2019-09-19 58,19
2019-09-20 57,92
2019-09-23 58,69
2019-09-24 57,22
2019-09-25 56,38
2019-09-26 56,24
2019-09-27 55,95
2019-09-30 54,09
2019-10-01 53,60
2019-10-02 52,67
2019-10-03 52,41
2019-10-04 52,84
2019-10-07 52,76
2019-10-08 52,64
2019-10-09 52,63
2019-10-10 53,57
2019-10-11 54,76
2019-10-14 53,57
2019-10-15 52,81
2019-10-16 53,42
2019-10-17 53,89
2019-10-18 53,75
2019-10-21 53,28
2019-10-22 54,21
2019-10-23 55,90
2019-10-24 56,11
2019-10-25 56,52
2019-10-28 55,60
2019-10-29 55,34
2019-10-30 54,85
2019-10-31 54,02
2019-11-01 56,04
2019-11-04 56,33
2019-11-05 57,04
2019-11-06 56,15
2019-11-07 56,91
2019-11-08 57,02
2019-11-12 56,67
2019-11-13 56,88
2019-11-14 56,57
2019-11-15 57,54
2019-11-18 56,82
2019-11-19 54,93
2019-11-20 56,71
2019-11-21 58,36
2019-11-22 57,68
2019-11-25 57,79
2019-11-26 58,25
2019-11-27 58,12
2019-11-29 58,12
2019-12-02 55,97
2019-12-03 56,15
2019-12-04 58,46
2019-12-05 58,42
2019-12-06 59,20
2019-12-09 58,99
2019-12-10 59,22
2019-12-11 58,74
2019-12-12 59,18
2019-12-13 60,11
2019-12-16 60,21
2019-12-17 60,88
2019-12-18 60,93
2019-12-19 61,30
2019-12-20 60,43
2019-12-23 60,51
2019-12-24 61,17
2019-12-26 61,72
2019-12-27 61,76
2019-12-30 61,66
2019-12-31 61,14
2020-01-02 61,17
2020-01-03 63,00
2020-01-06 63,27
2020-01-07 62,70
2020-01-08 59,65
2020-01-09 59,56
2020-01-10 59,02
2020-01-13 58,17
2020-01-14 58,34
2020-01-15 57,86
2020-01-16 58,52
2020-01-17 58,55
2020-01-21 58,25
2020-01-22 56,76
2020-01-23 55,51
2020-01-24 54,09
2020-01-27 53,09
2020-01-28 53,33
2020-01-29 53,29
2020-01-30 52,19
2020-01-31 51,58
2020-02-03 50,06
2020-02-04 49,59
2020-02-05 50,87
2020-02-06 50,94
2020-02-07 50,34
2020-02-10 49,59
2020-02-11 50,00
2020-02-12 51,13
2020-02-13 51,41
2020-02-14 52,03
2020-02-18 52,10
2020-02-19 53,31
2020-02-20 53,77
2020-02-21 53,36
2020-02-24 51,36
2020-02-25 49,78
2020-02-26 48,67
2020-02-27 47,17
2020-02-28 44,83
2020-03-02 46,78
2020-03-03 47,27
2020-03-04 46,78
2020-03-05 45,90
2020-03-06 41,14
2020-03-09 31,05
2020-03-10 34,47
2020-03-11 33,13
2020-03-12 31,56
2020-03-13 31,72
2020-03-16 28,96
2020-03-17 26,96
2020-03-18 20,48
2020-03-19 25,09
2020-03-20 19,48
2020-03-23 23,33
2020-03-24 21,03
2020-03-25 20,75
2020-03-26 16,60
2020-03-27 15,48
2020-03-30 14,10
2020-03-31 20,51
2020-04-01 20,28
2020-04-02 25,18
2020-04-03 28,36
2020-04-06 26,21
2020-04-07 23,54
2020-04-08 24,97
2020-04-09 22,90
2020-04-13 22,36
2020-04-14 20,15
2020-04-15 19,96
2020-04-16 19,82
2020-04-17 18,31
2020-04-20 -36,98
2020-04-21 8,91
2020-04-22 13,64
2020-04-23 15,06
2020-04-24 15,99
2020-04-27 12,17
2020-04-28 12,40
2020-04-29 15,04
2020-04-30 19,23
2020-05-01 19,72
2020-05-04 20,47
2020-05-05 24,56
2020-05-06 23,88
2020-05-07 23,68
2020-05-08 24,73
2020-05-11 24,02
2020-05-12 25,76
2020-05-13 25,37
2020-05-14 27,40
2020-05-15 29,44
2020-05-18 31,83

Graphique 2 :

Tableau de données pour le graphique 2 
Data table for chart 2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Data table for chart 2. Les données sont présentées selon Date (titres de rangée) et prix du WCS en dollars américains(figurant comme en-tête de colonne).
Date prix du WCS en dollars américains
2019
Juin 41,74
Juillet 44,70
Août 43,10
Septembre 44,84
Octobre 41,96
Novembre 42,32
Décembre 39,11
2020
Janvier 36,82
Février 27,28
Mars 12,84
Avril 3,50

En réponse à la situation, les sociétés pétrolières ont ajusté à la baisse leurs dépenses en immobilisations et leur production. Comme le décrit Wang (2020), bon nombre d’entreprises ont revu leurs dépenses en immobilisations à la baisse dans une mesure de 20 % à 57 % ainsi que leur production dans une mesure de 5 % à 8 %. Ces réductions peuvent avoir un effet direct sur l’économie. Toutefois, une diminution de la production et des investissements dans l’industrie du pétrole et du gaz s’accompagne d’une baisse de la demande en entrées qu’utilise l’industrie. La baisse de la production de ces entrées dans les autres industries donnera lieu à des effets indirects supplémentaires. Par ailleurs, les effets directs et indirects entraînent à leur tour une diminution du revenu des employés et, par voie de conséquence, de leurs dépenses. Ainsi, les entreprises répondant aux besoins de ces employés touchés enregistrent également une baisse de la demande. Il s’agit de l’effet induit des réductions des investissements et de la production dans l’industrie du pétrole et du gaz.

L’effet total sur l’économie canadienne de potentielles diminutions de la production et des investissements dans l’industrie du pétrole et du gaz, y compris les effets directs, indirects et induits, peut être quantifié à l’aide de multiplicateurs d’entrées-sorties établis à partir des tableaux des ressources et des emplois pour 2016 de Statistique CanadaNote 2.

Les réactions de certaines entreprises de l’industrie du pétrole et du gaz face à la baisse des prix du pétrole semblent indiquer un éventail possible de conséquences. Bon nombre d’entreprises ont revu leurs dépenses en immobilisations et leur production à la baisse, mais il n’est pas facile de savoir dans quelle mesure le recul affiché par ces entreprises est représentatif de l’industrie en général. Trois scénarios sont donc proposés. Dans le premier scénario, on suppose que les dépenses en immobilisations diminuent de 30 % et la production, de 7 %. Dans le deuxième scénario, on suppose que les dépenses en immobilisations et la production de l’industrie baissent de 40 % et de 10 %, respectivement. Dans le troisième scénario, on suppose que les dépenses en immobilisations et la production diminuent de 20 % et de 5 %, respectivement.

Dans le premier scénario, l’effet direct du recul de 7 % de la production et de la diminution de 30 % des investissements dans l’industrie du pétrole et du gaz équivaut à une baisse de 0,7 % du PIB et à une perte de 23 122 emplois par rapport au nombre total d’emplois (tableau 1). Les effets indirects et induits d’un choc dans l’industrie du pétrole et du gaz représentent respectivement 77 % et 37 % de son effet direct sur le PIB et respectivement 388 % et 203 % de son effet direct sur les emplois. Au total, selon le premier scénario, le PIB diminue de 1,5 % et le nombre total d’emplois, de 159 810, comparativement aux chiffres attendus sans le choc des prix du pétrole.

L’incidence estimée doit être interprétée avec prudence. Premièrement, en raison de la nature des chocs auxquels l’industrie doit faire face, les conditions de l’offre et de la demande en pétrole et en gaz sont très incertaines et pourraient différer des scénarios analysés. Deuxièmement, plusieurs hypothèses sous-tendent les modèles d’entrées-sorties, notamment les suivantes : les entrées représentent des proportions fixes, alors que les sorties sont augmentées ou réduites; les entreprises d’une même industrie utilisent le même processus de production; et les prix sont fixes. Ces hypothèses peuvent entraîner une exagération des répercussions d’un choc, si les entreprises parviennent à adapter leur technologie aux nouvelles conditions économiques, si les entreprises sont hétérogènes quant à leur capacité de réagir aux chocs ou si les prix sont flexibles. Troisièmement, cet article porte sur les répercussions du choc des prix du pétrole sur la production et les investissements dans l’industrie du pétrole et du gaz. Les autres canaux par lesquels les prix du pétrole influent sur l’économie n’ont pas été explorés.


Tableau 1
Différences en pourcentage par rapport au niveau de référence du PIB et au nombre total d’emplois dans l’ensemble de l’économie en 2020 par suite du choc des prix du pétrole
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Différences en pourcentage par rapport au niveau de référence du PIB et au nombre total d’emplois dans l’ensemble de l’économie en 2020 par suite du choc des prix du pétrole Scénario 1, Scénario 2, Scénario 3, Production -7 %, Production -10 %, Production -5 %, Investissements -30 %, Investissements -40 % et Investissements -20 %, calculées selon PIB et Emplois unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Scénario 1 Scénario 2 Scénario 3
Production -7 % Production -10 % Production -5 %
Investissements -30 % Investissements -40 % Investissements -20 %
PIB Emplois PIB Emplois PIB Emplois
Direct -0,70% -23 122 -1,00% -32 117 -0,50% -16 058
(47 %) (15 %) (47 %) (15 %) (47 %) (15 %)
Indirect -0,50% -89 664 -0,70% -124 544 -0,40% -62 272
(36 %) (56 %) (36 %) (56 %) (36 %) (56 %)
Induit -0,30% -47 023 -0,40% -65 316 -0,20% -32 658
(17 %) (29 %) (17 %) (29 %) (17 %) (29 %)
Total -1,50% -159 810 -2,00% -221 976 -1,00% -110 988
(100 %) (100 %) (100 %) (100 %) (100 %) (100 %)

Références

Government of Alberta. 2020. « Oil Prices », Economic Data. Dernière mise à jour en mai 2020. Disponible au lien suivant : https://economicdashboard.alberta.ca/OilPrice.

Wang, W. 2020. La baisse de la production et des investissements dans l’industrie du pétrole et du gaz au Canada et les répercussions sur l’économie. Aperçus économiques, no 109. Produit no 11-626-X au catalogue de Statistique Canada. Ottawa : Statistique Canada.

Articles connexes

La baisse de la production et des investissements dans l’industrie du pétrole et du gaz au Canada et les répercussions sur l’économie

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :