Rapports économiques et sociaux
Différences liées au genre quant au niveau de scolarité souhaité des étudiants au Canada

Date de diffusion : le 22 septembre 2021

DOI : https://doi.org/10.25318/36280001202100900004-fra

Passer au texte

Début du texte

Résumé

Au cours des dernières décennies, le niveau de scolarité des femmes a augmenté de façon importante au Canada. En 2016, 40,7 % des jeunes femmes âgées de 25 à 34 ans ont déclaré être titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplôme de niveau supérieur, en hausse comparativement à 32,8 % en 2006. En comparaison, 29,1 % des jeunes hommes âgés de 25 à 34 ans ont indiqué être titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplôme de niveau supérieur, en hausse par rapport à 24,8 % en 2006 (Statistique Canada, 2017). Cette courte étude traite des différences liées au genre quant au niveau de scolarité souhaité des étudiants ainsi que des obstacles rencontrés en milieu scolaire.

Auteurs

Zechuan Deng travaille au sein de la Division de l’analyse stratégique, des publications et de la formation de la Direction des études analytiques et de la modélisation de Statistique Canada.

Remerciement

La présente étude est financée par le ministère des Femmes et de l’Égalité des genres.


La présente étude repose sur les données de l’Enquête sociale générale (ESG) de 2016 — Les Canadiens au travail et à la maison, laquelle vise à offrir un portrait complet de la façon de vivre de la population canadienne en permettant d’examiner divers aspects liés au travail, à la vie à la maison, aux loisirs et au bien-être général. La population visée par l’enquête comprend toute personne âgée de 15 ans et plus ne vivant pas en établissement qui réside dans l’une des 10 provinces canadiennes. La principale population d’intérêt est constituée des répondants dont la principale activité était d’aller à l’école au cours du mois de référence de l’enquête; on les appelle « les étudiants » tout au long de la présente étude.Note La taille de l’échantillon comprend 1 243 répondants, dont environ 49 % sont des hommes et 51 % sont des femmes. L’ESG de 2016 comprenait de nombreuses nouvelles questions sur les perceptions liées au niveau de scolarité souhaité qui n’avaient pas été posées dans le cadre d’autres cycles de l’ESG ou des principales enquêtes sociales au Canada.

Les femmes étaient plus susceptibles que les hommes de choisir comme plus haut niveau de scolarité souhaité un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur

En 2016, 83 % des étudiants de tous les groupes d’âge ont indiqué qu’ils aimeraient obtenir comme plus haut niveau de scolarité souhaité un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur. Parmi ceux-ci, 85 % des femmes ont exprimé le même désir à l’égard de leur niveau de scolarité, comparativement à 80 % des hommes. Dans le cas des étudiants âgés de 15 à 24 ans, 86 % des femmes ont indiqué qu’elles aimeraient obtenir comme plus haut niveau de scolarité souhaité un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur, comparativement à 78 % des hommes. Ces résultats se maintiennent lorsque l’on tient compte de l’âge et du niveau de scolarité actuel. Par exemple, parmi les étudiants âgés de 15 ans et plus, les femmes étaient 4,4 points de pourcentage plus portées que les hommes à choisir comme plus haut niveau de scolarité souhaité un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur; si l’on considère les étudiants âgés de 15 à 24 ans, les femmes étaient 5,4 points de pourcentage plus susceptibles que les hommes de vouloir obtenir ce niveau de scolarité.


Tableau 1
Pourcentage d’étudiants ayant choisi comme plus haut niveau de scolarité souhaité un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur, selon le sexe, 2016
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Pourcentage d’étudiants ayant choisi comme plus haut niveau de scolarité souhaité un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur Sexe, Hommes (groupe de référence) et Femmes, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Sexe
Hommes (groupe de référence) Femmes
pourcentage
Baccalauréat ou diplôme de niveau supérieur 79,6 85,0Note *

Tableau 2
Pourcentage d’étudiants (âgés de 15 à 24 ans) ayant choisi comme plus haut niveau de scolarité souhaité un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur, selon le sexe, 2016
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Pourcentage d’étudiants (âgés de 15 à 24 ans) ayant choisi comme plus haut niveau de scolarité souhaité un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur Sexe, Hommes (groupe de référence) et Femmes, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Sexe
Hommes (groupe de référence) Femmes
pourcentage
Baccalauréat ou diplôme de niveau supérieur 78,4 85,6Note **

Tableau 3
Résultat du modèle probit : Effets marginaux moyens du sexe sur la probabilité de choisir comme plus haut niveau de scolarité souhaité un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Résultat du modèle probit : Effets marginaux moyens du sexe sur la probabilité de choisir comme plus haut niveau de scolarité souhaité un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur. Les données sont présentées selon Variable (titres de rangée) et Effets marginaux (1) et Effets marginaux (2)(figurant comme en-tête de colonne).
Variable Effets marginaux (1) Effets marginaux (2)
Femmes
Coefficient 0,054Tableau 3 Note  0,044Tableau 3 Note 
Erreur-type (0 030) (0 030)
Contrôle de l’âge et du niveau de scolarité actuel Non Oui
Nombre de répliques 500 500
Nombre d’observations 1 185 1 185

Tableau 4
Résultat du modèle probit : Effets marginaux moyens du sexe sur la probabilité de choisir comme plus haut niveau de scolarité souhaité un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur (de 15 à 24 ans)
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Résultat du modèle probit : Effets marginaux moyens du sexe sur la probabilité de choisir comme plus haut niveau de scolarité souhaité un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur (de 15 à 24 ans). Les données sont présentées selon Variable (titres de rangée) et Effets marginaux (1) et Effets marginaux (2)(figurant comme en-tête de colonne).
Variable Effets marginaux (1) Effets marginaux (2)
Femmes
Coefficient 0,072Note * 0,054Tableau 4 Note 
Erreur-type (0 035) (0 033)
Contrôle de l’âge et du niveau de scolarité actuel Non Oui
Nombre de répliques 500 500
Nombre d’observations 904 904

Plus de femmes que d’hommes ont déclaré avoir rencontré des obstacles les empêchant d’atteindre leur plus haut niveau de scolarité souhaité

Bien que les femmes étaient proportionnellement plus nombreuses que les hommes à vouloir obtenir comme plus haut niveau de scolarité souhaité un baccalauréat ou un diplôme de niveau supérieur, elles étaient également plus susceptibles que les hommes de déclarer avoir rencontré des obstacles les empêchant de poursuivre leurs études aussi loin qu’elles l’aimeraient, comparativement aux hommes. En 2016, 34 % des femmes ont indiqué avoir rencontré une forme quelconque d’obstacle à l’atteinte de leur plus haut niveau de scolarité souhaité, comparativement à 27 % des hommes. Dans le cas des étudiants âgés de 15 à 24 ans, 30 % des femmes ont déclaré avoir rencontré une forme quelconque d’obstacle à l’atteinte de leur plus haut niveau de scolarité souhaité, comparativement à 22 % de leurs homologues masculins. Ces résultats se maintiennent lorsque l’on tient compte de l’âge et du niveau de scolarité actuel. Par exemple, parmi les étudiants âgés de 15 ans et plus, les femmes étaient 8,7 points de pourcentage plus susceptibles que les hommes d’avoir rencontré des obstacles les empêchant d’atteindre leur plus haut niveau de scolarité souhaité. Si l’on considère les étudiants âgés de 15 à 24 ans, les femmes étaient 10,8 points de pourcentage plus susceptibles que les hommes d’avoir rencontré de tels obstacles.


Tableau 5
Pourcentage d’étudiants (âgés de 15 ans et plus) ayant déclaré avoir rencontré des obstacles à l’atteinte de leur plus haut niveau de scolarité souhaité, selon le sexe, 2016
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Pourcentage d’étudiants (âgés de 15 ans et plus) ayant déclaré avoir rencontré des obstacles à l’atteinte de leur plus haut niveau de scolarité souhaité. Les données sont présentées selon Y a-t-il quelque chose qui vous empêcherait de poursuivre vos études aussi loin que vous aimeriez? (titres de rangée) et Sexe, Hommes (groupe de référence) et Femmes, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Y a-t-il quelque chose qui vous empêcherait de poursuivre vos études aussi loin que vous aimeriez? Sexe
Hommes (groupe de référence) Femmes
pourcentage
Oui 26,5 34,0Note **
Non 73,5 66,0Note **

Tableau 6
Pourcentage d’étudiants (âgés de 15 à 24 ans) ayant déclaré avoir rencontré des obstacles à l’atteinte de leur plus haut niveau de scolarité souhaité, selon le sexe, 2016
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Pourcentage d’étudiants (âgés de 15 à 24 ans) ayant déclaré avoir rencontré des obstacles à l’atteinte de leur plus haut niveau de scolarité souhaité. Les données sont présentées selon Y a-t-il quelque chose qui vous empêcherait de poursuivre vos études aussi loin que vous aimeriez? (titres de rangée) et Sexe, Hommes (groupe de référence) et Femmes, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Y a-t-il quelque chose qui vous empêcherait de poursuivre vos études aussi loin que vous aimeriez? Sexe
Hommes (groupe de référence) Femmes
pourcentage
Oui 21,7 30,5Note *
Non 78,3 69,5Note *

Tableau 7
Résultat du modèle probit : Effets marginaux moyens du sexe sur la probabilité que des personnes (âgées de 15 ans et plus) rencontrent des obstacles à l’atteinte de leur niveau de scolarité souhaité
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Résultat du modèle probit : Effets marginaux moyens du sexe sur la probabilité que des personnes (âgées de 15 ans et plus) rencontrent des obstacles à l’atteinte de leur niveau de scolarité souhaité. Les données sont présentées selon Variable (titres de rangée) et Effets marginaux (1) et Effets marginaux (2)(figurant comme en-tête de colonne).
Variable Effets marginaux (1) Effets marginaux (2)
Femmes
Coefficient 0,088Note ** 0,087Note **
Erreur-type (0 034) (0 034)
Contrôle de l’âge et du niveau de scolarité actuel Non Oui
Nombre de répliques 500 500
Nombre d’observations 1 185 1 185

Tableau 8
Résultat du modèle probit : Effets marginaux moyens du sexe sur la probabilité que des personnes (âgées de 15 à 24 ans) rencontrent des obstacles à l’atteinte de leur niveau de scolarité souhaité
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Résultat du modèle probit : Effets marginaux moyens du sexe sur la probabilité que des personnes (âgées de 15 à 24 ans) rencontrent des obstacles à l’atteinte de leur niveau de scolarité souhaité. Les données sont présentées selon Variable (titres de rangée) et Effets marginaux (1) et Effets marginaux (2)(figurant comme en-tête de colonne).
Variable Effets marginaux (1) Effets marginaux (2)
Femmes
Coefficient 0,105Note ** 0,108Note **
Erreur-type (0 038) (0 038)
Contrôle de l’âge et du niveau de scolarité actuel Non Oui
Nombre de répliques 500 500
Nombre d’observations 914 914

Bibliographie

Pelletier, R., M. Patterson et M. Moyser. 2019. L’écart salarial entre les sexes au Canada : 1998 à 2018, Statistiques sur le travail : Documents de recherche, produit no 75-004-M2019004 au catalogue de Statistique Canada.

Statistique Canada. 2017. « La scolarité au Canada : faits saillants du Recensement de 2016 ». Le Quotidien. 29 novembre. Produit no 11-001-X au catalogue de Statistique Canada.

Statistique Canada. Tableau 14-10-0340-01 Salaire des employés selon la profession, données annuelles. Dernière mise à jour le 14 juin 2021.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :