Rapport de situation — juillet 2012

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Les agriculteurs canadiens déclarent avoir ensemencédes superficies sans précédent de canola, de maïs et desoya

En date du 7 juin 2012, les agriculteurs des Prairies avaient ensemencé ou avaient l'intention d'ensemencer une superficie sans précédent de canola et des superficies plus importantes de blé, de pois secs de grande culture et d'orge, selon ce que rapporte Statistique Canada dans l'édition du 27 juin de la publication Série de rapports sur les grandes cultures (Stocks des principales grandes cultures). Les agriculteurs du Manitoba et de l'Ontario ont déclaré avoir ensemencé des superficies record de maïs et de soya.

L'Enquête sur les fermes de juin recueille des données sur les superficies ensemencées au Canada. En 2012, l'enquête a été menée auprès d'environ 25 000 agriculteurs, du 28 mai au 7 juin. On demandait aux répondants de déclarer les superficies ensemencées en céréales, en graines oléagineuses et en cultures spéciales.

Globalement, la superficie ensemencée en grandes cultures en 2012 est revenue aux niveaux observés avant les inondations de 2011 dans des régions du Manitoba et de la Saskatchewan. Les agriculteurs de ces deux provinces ont fait état d'une diminution considérable des superficies en jachère.

Les producteurs des Prairies ont déclaré avoir ensemencé une superficie record de 21,0 millions d'acres en canola, soit une hausse de 2,4 millions d'acres, ou de 12,8 %. Il s'agit de la sixième année consécutive où la superficie de canola atteint un sommet.

Les agriculteurs ont fait état d'une superficie de 23,8 millions d'acres ensemencée en blé, soit une hausse de 2,3 millions d'acres, ou de 10,9 %, comparativement à 2011. Cette hausse résultait principalement de l'accroissement de la superficie ensemencée en blé dur et en blé de force roux de printemps.

Les agriculteurs des Prairies ont signalé, pour une deuxième année consécutive, un accroissement de la superficie ensemencée en blé dur, qui a progressé de 17,3 % pour passer de 4,0 millions d'acres en 2011 à 4,7 millions d'acres en 2012.

La superficie consacrée au blé de force roux de printemps s'est accrue de 6,4 % pour atteindre 15,1 millions d'acres. La Saskatchewan était à l'origine de la plus grande partie de cette hausse, ayant ensemencé 845 000 acres supplémentaires en blé de force roux de printemps.

Les agriculteurs des Prairies ont déclaré avoir ensemencé 6,9 millions d'acres d'orge en 2012, comparativement à 6,0 millions d'acres en 2011.

La superficie ensemencée en pois secs de grande culture dans les Prairies s'est établie à 3,5 millions d'acres, soit une hausse de 50,1 % par rapport à la superficie de 2,3 millions d'acres déclarée en 2011. Des augmentations ont été observées dans les trois provinces des Prairies, la plus importante se produisant en Saskatchewan, où la superficie déclarée s'est accrue de 61,7 % pour atteindre 2,5 millions d'acres.

Les agriculteurs du Manitoba ont déclaré une augmentation de 52,2 % de leur superficie ensemencée en soya en 2012, qui s'est établie à 875 000 acres, dépassant ainsi le record de 575 000 acres établi en 2011.

En Ontario, la superficie de soya a crû de 210 000 acres, ou de 8,6 %, pour atteindre 2,7 millions d'acres, dépassant ainsi la superficie record de 2,4 millions d'acres atteinte en 2010 et égalée en 2011.

Par ailleurs, les agriculteurs du Québec ont fait état d'une légère diminution de la superficie de soya, qui a régressé de 19 800 acres, ou de 2,7 %, pour se fixer à 721 500 acres.

Les agriculteurs de l'Ontario ont signalé avoir ensemencé 2,3 millions d'acres de maïs-grain en 2012, superficie qui dépasse le record de 2,2 millions d'acres établi en 1981.

Au Québec, les agriculteurs ont ensemencé 1,0 million d'acres de maïs-grain, soit une hausse de 13,4 % comparativement à la superficie ensemencée de 882 200 acres en 2011.

Les agriculteurs du Manitoba ont fait état d'une superficie record de maïs-grain de 300 000 acres, soit une hausse de 66,7 % par rapport à 2011. Le sommet précédent de 225 000 acres avait été atteint en 1981.

L'USDA fait état d'une baisse de l'offre mondiale de blé, de céréales secondaires et d'oléagineux

Le 11 juillet, le département de l'Agriculture des États-Unis a diffusé les World Agriculture Supply and Demand Estimates (estimations mondiales de l'offre et de la demande agricoles), dans lesquelles il fait état d'une baisse de 4,6 millions de tonnes métriques de l'offre mondiale de blé pour 2012-2013.

L'offre de céréales secondaires mondiales de 2012-2013 a été revue à la baisse de 43,2 millions de tonnes métriques, ce qui rend compte de la diminution prévue de 41,9 millions de tonnes métriques de la récolte de maïs aux États-Unis.

En 2012-2013, la production mondiale d'oléagineux devrait atteindre 422,5 millions de tonnes métriques, soit 4,6 millions de tonnes de moins que les prévisions précédentes publiées en juin, principalement à cause d'une révision à la baisse des prévisions de la production de soya aux États-Unis.