Faits saillants

L'activité humaine et l'environnement 2012 : La gestion des déchets au Canada rassemble une variété de statistiques décrivant la production et la gestion de différents types de déchets. Le rapport présente d'abord un aperçu de la production de déchets au Canada. Les sections restantes traitent plus en détail des déchets solides, des rejets des eaux usées et des émissions atmosphériques.

Déchets solides

  1. Entre 2002 et 2008, l'élimination des déchets urbains solides a légèrement augmenté, passant de 769 kilogrammes à 777 kilogrammes par habitant. Durant la même période, la récupération des déchets solides est passé de 212 kilogrammes à 254 kilogrammes par habitant.
  2. Le taux de récupération moyen, soit la quantité de déchets récupérés en proportion des déchets produits, est passé de 22 % en 2002 à 25 % en 2008.
  3. En 2008, les matériaux organiques représentaient, au poids, la plus grande proportion des déchets récupérés, soit 2 439 223 tonnes récupérées, ou 29 % du total des déchets récupérés, suivies du carton et du carton pour boîtes (17 %) et du papier journal (13 %).
  4. Parmi les 58 % des ménages qui avaient des batteries dont ils voulaient se débarrasser en 2009, 42 % les avaient jetées aux ordures.
  5. Entre 2001 et 2008, la production de déchets résultant d'activités minières a augmenté de 55 %.

Rejets d'eaux usées

  1. En 2009, 82 % des ménages habitaient dans des logements raccordés à un réseau d'égout municipal, tandis que 13 % avaient une fosse septique privée et 1 % utilisait une fosse septique collective.
  2. En 2009, les industries de la fabrication, de l'extraction minière (sauf l'extraction de pétrole et de gaz) et de la production thermique d'énergie électrique ont évacué 29,9 milliards de mètres cubes d'eaux usées.
  3. Les coûts de traitement et d'évacuation des eaux usées industrielles se sont chiffrés à 532,2 millions de dollars, soit environ 37 % du total des coûts totaux liés à l'eau dans les industries en 2009.

Émissions atmosphériques

  1. En 2009, les principaux contaminants atmosphériques représentaient près de 99 % des polluants atmosphériques émis par les installations industrielles selon l'Inventaire national des rejets de polluants.
  2. Entre 1985 et 2009, les émissions des oxydes de soufre ont diminué de 60 %, les émissions du monoxyde de carbone ont diminué de 43 % et les émissions des oxydes d'azote ont diminué de 18 %.
  3. En 2008, la majorité des dépenses en immobilisations engagées pour la prévention de la pollution et la lutte contre la pollution ont été affectées à la prévention ou à la réduction des émissions de polluants atmosphériques. Près de 1,4 milliard de dollars ont été investis dans les procédés et les technologies de lutte contre la production visant à réduire les émissions atmosphériques, tandis que les dépenses en immobilisations au chapitre des procédés et des technologies de prévention de la pollution ont totalisé 422,2 millions de dollars.
  4. En 2009, les émissions de gaz à effet de serre du Canada ont atteint 690 mégatonnes, soit une augmentation de 17 % par rapport à 1990.
Date de modification :