Contexte et portée

Statistique Canada utilise des comptes satellites pour mettre en valeur divers secteurs d’intérêt du SCNC. Un compte satellite est un prolongement du système de comptabilité nationale, d’où l’utilisation du terme « satellite ». Le compte satellite sélectionne et trie les composantes pertinentes du SCNC; dans le cas présent, l’activité économique liée à la culture et au sport. Il suit les grands principes, les classifications et les définitions du SCN et donc, les résultats du compte satellite sont directement comparables au reste du SCN et uniformes par rapport aux résultats de celui-ci. Les secteurs du tourisme, des pensions et des institutions sans but lucratif ont tous été mesurés selon le cadre de comptes satellites.

La mesure de l’importance économique de la culture et du sport suscite un intérêt mondial croissant ces dernières années, d’où la diffusion officielle du CSC à l’automne 2014. Statistique Canada élargit maintenant la mesure et l’analyse de la culture et du sport avec l’élaboration du CSCPT.

Le CSCPT est fondé sur un certain nombre d’études de faisabilité entreprises par Statistique Canada pour le compte du ministère du Patrimoine canadien et de ses partenaires. Le but des études de faisabilité était d’élaborer une méthodologie judicieuse reposant sur des normes comptables internationales reconnues. Ces études ont eu pour résultat le CSC national et maintenant le CSCPT.

L’objectif de l’élaboration du CSCPT consistait à mesurer l’importance de la culture et du sport dans chacune des provinces et des territoires. À cette fin, la production de biens et services de la culture et du sport et leur contribution à la production, au PIB et à l’emploi dans chaque économie provinciale et territoriale font l’objet d’estimations. La production de la culture représente la valeur des biens et services de la culture produits dans l’économie par des établissements des industries de la culture et des industries non liées à la culture. Le PIB de la culture est la valeur ajoutée qui est liée à la production de biens et services de la culture dans l’économie par les industries de la culture et les industries non liées à la culture. L’emploi lié à la culture représente le nombre d’emplois dans les industries de la culture et les industries non liées à la culture qui ont trait à la production de biens et services de la culture. Des définitions et des mesures équivalentes s’appliquent au PIB du sport, à la production du sport et à l’emploi lié au sport. Les définitions et les concepts détaillés figurent à l’annexe B.

Le PIB, la production et l’emploi sont mesurés selon deux perspectives, celle de l’industrie et celle du produit.

  • La perspective du produit, qui mesure la production, le PIB et l’emploi associé à la production de produits de la culture ou du sport, peu importe si ces produits proviennent d’établissements des industries de la culture ou d’établissements des industries non liées à la culture.
  • La perspective de l’industrie, qui mesure la production, le PIB et l’emploi au sein des établissements appartenant aux industries de la culture et du sport. Ces estimations comprennent la production de produits de la culture et du sport et de produits non liés à la culture et au sport.

Les renseignements et l’analyse sont présentés séparément pour la culture et le sport, et les estimations sont mutuellement exclusives. Les estimations sont fondées sur les tableaux provinciaux et territoriaux d’entrées-sorties de 2010, les enquêtes sur la culture de Statistique Canada (voir l’annexe K) et des données administratives.

Les tableaux provinciaux et territoriaux d’entrées-sorties de 2010 décrivent en détail la production, l’utilisation et la consommation de tous les biens et services dans les économies provinciales et territoriales. Ils mesurent l’activité économique selon l’industrie et le produit et constituent le principal élément de base du CSCPT.

Le CSCPT suit le Système de comptabilité nationale du CanadaNote 1 et le Cadre canadien pour les statistiques de la culture 2011Note 2 en ce qui a trait à la définition de la culture et du sport. Le CSCPT utilise la Classification des industries par entrées-sorties (CIES) pour les industries et la Classification des produits par entrées-sorties (CPES) pour les biens et services. La CIES est fondée sur le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN) 2007, tandis que la CPES repose sur le Système de classification des produits de l’Amérique du Nord (SCPAN) 2007.

Bien que le CSCPT soit conforme au CCSC, les domaines Produits d’accès aux médias et Infrastructure physique en sont exclus, car ils ne sont pas reliés directement à la création de produits de la culture, mais soutiennent la production et la consommation des produits de la culture.

Le CSCPT mesure les produits marchands et non marchands. Les produits marchands comprennent les biens et services vendus à un prix auquel les producteurs sont prêts à fournir les quantités que les acheteurs veulent acheter. Les produits non marchands comprennent les biens et services qui ne sont pas vendus sur le marché et qui sont généralement évalués au prix coûtant. Les produits non marchands peuvent seulement être fournis par les administrations publiques et les institutions sans but lucratif au service des ménages. Le CSCPT ne comprend pas les activités bénévoles.

Les estimations de la culture et du sport sont limitées par la façon dont les diverses opérations économiques sont présentées dans le SCNC et le CCSC. Une industrie de la culture, bien que définie de la même façon partout au pays, peut fonctionner différemment d’une province à l’autre. Par exemple, en Ontario, un établissement de l’industrie de la culture X utilise 100 emplois liés à la culture pour produire ses biens de la culture. En Colombie-Britannique, un établissement de l’industrie de la culture X utilise aussi 100 emplois, dont 50 dans l’établissement même et 50 externalisés dans une agence de main-d’œuvre temporaire (une industrie non liée à la culture). Dans le CSCPT, l’Ontario aurait 100 emplois liés à la culture, tandis que la Colombie-Britannique aurait 50 emplois liés à la culture. Les 50 autres emplois seraient attribués aux Services d’aide temporaire, une industrie non liée à la culture.

Aspects à améliorer

La compilation de la dimension provinciale et territoriale du CSC a fait ressortir certains aspects à améliorer tels que les sous-domaines Artisanat, Bibliothèques, Archives et Film et vidéo.

Il se peut que le PIB, la production et l’emploi dans les sous-domaines Bibliothèques et Archives soient sous-estimés du fait qu’une certaine partie de l’activité est susceptible d’être associée au secteur des administrations publiques. Compte tenu des renseignements dont on dispose à l’heure actuelle, il n’a pas été possible de cerner de manière fiable la partie pertinente à réattribuer éventuellement aux sous-domaines Bibliothèques et Archives. Les données récemment publiées sur les statistiques des finances publiques seront examinées en vue d’une utilisation future possible.

Le domaine de l’artisanat constitue un point faible, en raison de la difficulté à cerner les produits et les industries de l’artisanat dans les systèmes actuels de classification des produits utilisés au Canada. Le CCSC a défini un sous-domaine de l’artisanat et des industries de l’artisanat correspondantes. Il s’agit des industries de la fabrication et de la distribution (de gros et de détail). La production artisanale et la production industrielle sont regroupées dans les industries de la fabrication. Le CCSC n’a pas défini de biens artisanaux puisqu’ils n’étaient pas inclus dans le SCPAN provisoire, la classification utilisée au moment où le CCSC a été élaboré. Par conséquent, dans la méthodologie du CSCPT, des renseignements secondaires servent à isoler le contenu culturel des produits artisanaux de celui des industries de la fabrication.

Dans le CSCPT, les produits suivants sont utilisés en tant que produits représentatifs des biens artisanaux : MPG332A09 (produits en métal ouvrés), MPG339901 (bijoux et argenterie), MPG339909 (autres biens divers) et MPG323001 (produits imprimés). La valeur de l’artisanat se concentre dans les produits MPG33990 (bijoux et argenterie) et MPG339909 (autres biens divers).

Cette méthodologie suppose une sous-estimation possible du PIB, de la production et de l’emploi dans le sous-domaine de l’artisanat parce que les systèmes de classification et les sources de données qui existent actuellement ne permettent pas une analyse au niveau de détail requis.

La plus récente version de la classification des industries, le SCIAN 2012, inclut la production artisanale dans l’industrie « Artistes visuels et artisans indépendants ». Cela peut fournir des renseignements détaillés sur les artisans qui produisent des biens culturels et des objets d’art en petites quantités. Un CSCPT futur qui incorporerait le SCIAN 2012 devrait fournir une estimation plus précise du domaine de l’artisanat.

La méthodologie et les sources de données du CSCPT sont celles du CSC du Canada, 2010. Elles sont expliquées à l’annexe F.

À mesure que de meilleures classifications et sources de données deviennent disponibles, elles seront intégrées aux versions futures du CSCPT.

Comparaison avec d’autres études

Il faut faire preuve de prudence au moment de comparer le CSCPT avec d’autres études des secteurs de la culture ou du sport. De nombreuses études de la culture incluent le SCIAN 51 Industrie de l’information et industrie culturelle et le SCIAN 71 Arts, spectacles et loisirs dans leur mesure de la culture. Dans la compilation du CSCPT, les renseignements très détaillés au niveau du code à six chiffres du SCIAN servent à exclure les industries non liées à la culture telles que le traitement de données, l’hébergement de données et les services connexes, ou les jeux de hasard. Cela signifie que les estimations de la production, du PIB et de l’emploi dans le CSCPT seront moins élevées.

Comme le CSCPT n’est pas un modèle d’impact économique, il comprend uniquement la mesure du PIB, de l’emploi et de la production directsNote 3 de la culture ou du sport; il ne mesure pas les retombées indirectesNote 4 ou induitesNote 5.

Notes

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :