Introduction

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

L'objectif du Module des ressources humaines (MRH) consiste à produire des statistiques courantes et fiables sur l'aspect des ressources humaines du tourisme. Le Compte satellite du tourisme du Canada (CSTC) et les Indicateurs nationaux du tourisme (INT) comportent tous deux des renseignements limités sur le nombre d'emplois créés par le tourisme, alors que le premier comporte en plus des renseignements sur le revenu du travail lié à ces emplois.

Le MRH complète et améliore la capacité d'analyse découlant du CSTC et des INT, permettant d'avoir un aperçu plus large du rôle du tourisme au sein de l'économie. Il sert en outre comme outil de planification et de prévision utile pour les décideurs dans le domaine du tourisme, de l'emploi et de la formation. Divers organismes liés au tourisme, chercheurs universitaires et décideurs dans le domaine du tourisme pourront aussi utiliser ces données pour la recherche et l'analyse, la planification et le développement.

La planification des ressources humaines touche toutes les personnes qui travaillent dans une activité liée au tourisme peu importe si leur revenu provient directement des services offerts à des touristes ou à d'autres personnes. Par conséquent, le nombre total d'emplois des industries du tourisme constitue un élément de premier plan du MRH. Ce dernier est plus vaste que le CSTC et les INT, qui rendent compte uniquement des emplois découlant de la demande touristique.

Il convient de souligner que, pour assurer la cohérence avec le Système des comptes économiques nationaux du Canada (SCENC), le MRH utilise le nombre d'emplois comme mesure clé de l'emploi. Il diffère en cela de la mesure de l'emploi découlant de l'Enquête sur la population active, qui correspond au nombre de personnes occupées. La différence entre les deux vient des personnes qui détiennent plusieurs emplois, la première mesure de l'emploi dépassant la deuxième selon le nombre de personnes qui détiennent un deuxième, un troisième, etc., emploi.

Les deux sections qui suivent donnent un aperçu du reste du rapport et abordent les cadres comptables qui sous-tendent le MRH, les concepts et définitions clés du tourisme du CSTC, et divers concepts et définitions du travail tirés du SCENC. La portée de l'étude, y compris la description des groupes d'industries et des professions sur lesquels elle repose, sont décrites ci-après. Certains résultats sont par la suite examinés, afin de démontrer les utilisations analytiques du MRH. Les conclusions et les travaux à venir sont abordés dans la dernière section.

L'Annexe A résume les sources de données et l'Annexe B fait état de la méthodologie. L'Annexe C comporte une liste des classes d'industries du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN) incluses dans les groupes d'industries du MRH, tandis que l'Annexe D comporte une liste des professions. Un sommaire des tableaux disponibles dans le MRH figure à l'Annexe E. Un glossaire des termes et une bibliographie sont aussi fournis.

Date de modification :