Le secteur sans but lucratif au Canada du point de vue macroéconomique

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

[an error occurred while processing this directive]13-015-x[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]

Les institutions sans but lucratif1 (ISBL) continuent de contribuer de façon importante au bien-être social et économique des Canadiens. En 2007, la valeur ajoutée ou le Produit intérieur brut (PIB)2 du secteur à but non lucratif de base3 s'est chiffré à 35,6 milliards de dollars, soit 2,5 % de celui de l'ensemble de l'économie canadienne. Lorsqu'on inclut les hôpitaux, les universités et les collèges, cette part augmente pour atteindre 7,0 %, soit 100,7 milliards de dollars en 2007.

En 2007, le PIB du secteur sans but lucratif de base a progressé4 de 5,8 %, soit un peu plus lentement que celui de l'économie canadienne (+6,0 %). Toutefois, le segment de base a augmenté plus rapidement (+6,4 %) que l'économie dans son ensemble en 2006. La croissance de l'activité économique du secteur sans but lucratif de base a dépassé celle de l'ensemble de l'économie canadienne en six des onze années comprises dans la période de 1997 à 2007.

Figure 1 Croissance du produit intérieur brut
Description pour la figure 1
Figure 1 Croissance du produit intérieur brut

En moyenne, l'activité économique dans le secteur sans but lucratif de base a dépassé celle de l'économie dans son ensemble

Le PIB du secteur sans but lucratif de base a affiché une croissance annuelle moyenne de 7,1 % au cours de la période de 11 ans. Il s'agit d'une croissance plus rapide que celle de l'ensemble de l'économie canadienne (+5,8 %) ainsi que de celle de l'ensemble des hôpitaux5, des universités et des collèges, qui a progressé de 6,0 %. Par conséquent, le niveau d'activité économique du secteur sans but lucratif de base a presque doublé entre 1997 et 2007.

Figure 2 Croissance cumulative du produit intérieur brut, 1997 à 2007
Description pour la figure 2
Figure 2 Croissance cumulative du produit intérieur brut, 1997 à 2007

La contribution économique du secteur sans but lucratif continue d'être supérieure à celle de nombreuses industries importantes au Canada

Bien que le secteur sans but lucratif ne constitue pas une industrie particulière, son PIB peut être comparé à celui de certaines industries importantes au Canada, à titre de référence6. Il convient de souligner que la contribution du bénévolat, qui est particulièrement appréciable pour le secteur sans but lucratif de base, n'est pas prise en compte dans cette comparaison.

En 2006, dernière année pour laquelle le PIB selon l'industrie pour le Canada est disponible, la valeur ajoutée engendrée par le secteur sans but lucratif de base était de 20 % supérieure à celle de l'ensemble de l'industrie de l'hébergement et des services de restauration, plus de 2,5 fois celle de l'agriculture et près de 6 fois plus élevée que celle de l'industrie de la fabrication de véhicules automobiles.

La valeur ajoutée du secteur sans but lucratif élargi, y compris les hôpitaux, les universités et les collèges, a dépassé de plus du tiers celle de l'ensemble de l'industrie du commerce de détail et a dépassé la valeur ajoutée de l'industrie de l'extraction minière et de l'extraction de pétrole et de gaz.

Figure 3 Produit intérieur brut du secteur sans but lucratif et de certaines industries, 2006
Description pour la figure 3
Figure 3 Produit intérieur brut du secteur sans but lucratif et de certaines industries, 2006
Note: Les données par industrie ne sont pas encore disponibles pour 2007.


Notes :

  1. Les institutions sans but lucratif (ISBL) dans le Système de comptabilité nationale sont couramment appelées « organismes sans but lucratif » au Canada. Nous utilisons la première expression tout au long du présent document.
  2. Le PIB mesure l'activité productive générée lorsque les organismes sans but lucratif entreprennent de remplir leur mission dans la société canadienne. Le PIB s'entend de tous les biens et services produits sur le territoire économique du Canada. Il est également appelé valeur ajoutée, production ou activité économique.
  3. Tout au long du présent document, l'expression « secteur sans but lucratif de base » s'entend de l'ensemble des institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM) et les institutions sans but lucratif classées dans le secteur des sociétés.
  4. Tous les taux de croissance dans le présent document sont calculés d'après les valeurs nominales (courantes), c'est à dire non corrigés pour tenir compte de l'inflation.
  5. Toute référence aux hôpitaux dans le présent document englobe les établissements de soins pour bénéficiaires internes.
  6. Les industries (par exemple celles de la fabrication et de la construction) sont définies d'après le domaine d'activité, tandis que les secteurs institutionnels (par exemple les ménages, les entreprises et les administrations publiques) sont définis d'après leur rôle ou leur raison d'être dans le système économique. Les unités institutionnelles dans le secteur sans but lucratif couvrent divers groupes d'industries.
Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :