Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Produit intérieur brut par industrie

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Septembre 2007

L'activité économique a augmenté de 0,1 % en septembre, après avoir progressé de 0,2 % en août et de 0,1 % en juillet. La croissance observée dans les services (+0,2 %) a été partiellement neutralisée par le fléchissement de la production des biens (-0,1 %). L'expansion du secteur de l'énergie et du commerce de gros a stimulé la croissance, tandis que le repli des secteurs de la fabrication et du commerce de détail l'a atténuée. Des hausses ont également été notées dans la construction ainsi que dans le secteur de l'hébergement et des services de restauration. Le secteur de la finance et des assurances et l'extraction de minerais métalliques ont également reculé.

Graphique C.1 Légère croissance de l'activité économique
Graphique C.1 Légère croissance de l'activité économique

Forte avancée du commerce de gros

Le commerce de gros a progressé de 1,0 % en septembre, sa cinquième hausse mensuelle d'affilée. Les ventes de produits alimentaires et de boissons, de véhicules automobiles et de matériaux de construction ont augmenté. Il en a été de même pour les ventes en gros d'articles ménagers et personnels, de produits métalliques et de produits pétroliers. Ces hausses ont été affaiblies par la diminution des ventes de céréales et de graines oléagineuses, d'ordinateurs et d'autres appareils électroniques, de bois d'œuvre et de menuiseries, ainsi que de machines de bureau et d'usage professionnel.

Graphique C.2 Contribution des principaux secteurs industriels à la croissance totale - Septembre 2007
Graphique C.2 Contribution des principaux secteurs industriels à la croissance totale - Septembre 2007

Le secteur de la fabrication fléchit pour un deuxième mois d'affilée

En septembre, le secteur de la fabrication a poursuivi son mouvement de repli (-0,9 %), à la suite des baisses d'août et de juin, alors que dollar canadien s'appréciait vis-à-vis de la devise américaine. La production de biens non durables (-0,7 %) et de biens durables (-0,9 %) a diminué. Des 21 grands groupes du secteur de la fabrication, 16 d'entre eux, représentant 78 % de la valeur ajoutée manufacturière totale, ont régressé.

Les industries des produits en papier, des véhicules automobiles, des produits alimentaires, des ordinateurs et des produits électroniques ont toutes accusé des baisses considérables. Des hausses sensibles ont été observées dans les sous-secteurs des produits chimiques et de l'impression.

Graphique C.3 Le secteur de la fabrication en forte baisse
Graphique C.3 Le secteur de la fabrication en forte baisse

La production industrielle (soit celle des mines, des services publics et des fabricants) a diminué de 0,3 % en septembre. La croissance du secteur des services publics et de celui de l'extraction minière n'a pas suffi à faire contrepoids au repli du secteur de la fabrication. Aux États-Unis, la production industrielle a augmenté de 0,2 % en septembre. Le secteur de la fabrication et celui de l'extraction minière ont pris de l'expansion, alors que les services publics ont cédé du terrain.

Le secteur de l'énergie prend de l'expansion

Le secteur de l'énergie a grimpé de 0,8 % en septembre, après être resté stable en août. La production d'électricité a fait un bond de 1,7 % en septembre, grâce à la vigueur de la production d'hydroélectricité. La production de gaz naturel a connu une légère hausse, tandis que la production de pétrole brut a glissé. Les activités d'exploration pétrolière et gazière se sont intensifiées (+3,7 %) pour un quatrième mois consécutif, mais restent nettement au-dessous du niveau enregistré au début de 2007.

La production du secteur de l'extraction minière excluant le pétrole et de gaz a fléchi de 0,1 % en septembre. Les baisses accusées par les mines de métaux ont été partiellement contrebalancées par l'intensification des activités d'extraction de minéraux non métalliques (qui comprennent les diamants). En particulier, la production des mines de cuivre, de nickel, de plomb et de zinc est revenue à un niveau plus normal après avoir atteint un sommet sans précédent en août.

La construction progresse

Le secteur de la construction a progressé de 0,4 % en septembre, une cinquième hausse mensuelle consécutive. La croissance relevée dans la construction résidentielle (+0,8 %) ainsi que dans les travaux de génie et de réparation (+0,3 %) a plus que compensé le faible repli de la construction de bâtiments non résidentiels (-0,1 %). La construction de maisons unifamiliales et de bâtiments à logements multiples a stimulé la construction résidentielle. Pour le deuxième mois d'affilée, la construction de bâtiments industriels a augmenté et la construction de bâtiments commerciaux et publics s'est repliée. Les travaux de génie ont fait du surplace.

Après les niveaux records d'activité observés en juin et en juillet, le marché de la revente de maisons a connu, en septembre, une deuxième baisse mensuelle d'affilée, en raison de la chute marquée des ventes sur les principaux marchés. Ce relâchement s'est traduit par une diminution de 1,6 % des activités des agents et des courtiers immobiliers en septembre.

Le commerce de détail recule

Après de très bons résultats en août, le commerce de détail accuse une légère baisse de 0,3 % en septembre. Les ventes des concessionnaires de véhicules automobiles neufs et d'occasion ont diminué, tout comme celles des magasins d'ordinateurs, des pharmacies et des magasins de produits de soins personnels. Les ventes des détaillants de produits alimentaires et de boissons, de matériaux de construction et celles des magasins de marchandises diverses (qui comprennent les grands magasins) ont augmenté.

Autres industries

Le secteur de la finance et des assurances s'est contracté de 0,1 %. Le recul du secteur des assurances n'a été que partiellement contrebalancé par la légère progression des activités bancaires. Les activités du secteur de l'hébergement et des services de restauration ont progressé de 1,1 % en septembre. Le nombre de voyageurs internationaux ayant fait des séjours d'une nuit ou plus au Canada a grimpé de 1,9 %, et la majeure partie de cette croissance est attribuable aux visiteurs en provenance des États-Unis.

Troisième trimestre de 2007

Au troisième trimestre de 2007, l'activité économique a progressé un peu moins vite qu'au deuxième. L'activité économique canadienne s'est accrue de 0,1 % en septembre, après avoir augmenté de 0,2 % en août et de 0,1 % en juillet.

La production du secteur des services s'est accrue de 0,9 % au troisième trimestre, tandis que celle des industries productrices de biens s'est contractée de 0,1 %. Une hausse appréciable a été observée dans le commerce de gros. Les secteurs de la finance et des assurances, de la construction, de l'extraction minière, de l'hébergement et des services de restauration ont également participé à la croissance générale. Ces hausses ont été partiellement neutralisées par le recul de la fabrication, des services publics et de la foresterie et exploitation forestière.

Le commerce de gros, en hausse de 2,7 %, a poursuivi sa forte remontée trimestrielle amorcée en 2004 et interrompue uniquement au quatrième trimestre de 2006. Cette progression trimestrielle s'est largement appuyée sur la vigueur des ventes de machines et de matériel ainsi que de véhicules automobiles. Les ventes de vêtements, d'articles ménagers et personnels, de produits pharmaceutiques, de matériaux de construction et de produits métalliques ont également augmenté. Par contre, les ventes en gros de bois d'œuvre et de menuiseries ainsi que d'alcool et de tabac ont fléchi.

Le secteur de la finance et des assurances a affiché une croissance de 1,1 % grâce au dynamisme des services bancaires et des services de courtage. Les activités des agents et courtiers immobiliers ont chuté de 2,7 %, les transactions sur le marché de la revente de maisons étant revenues à des niveaux plus normaux après plusieurs mois d'activité record. La construction a progressé de 1,4 % au troisième trimestre. Toutes les catégories d'activités de construction ont pris de l'expansion, la construction résidentielle venant en tête.

Le commerce de détail a enregistré une légère hausse de 0,6 % au troisième trimestre, principalement grâce aux ventes de vêtements, d'ordinateurs et de boissons. Toutefois, les ventes de véhicules automobiles, de véhicules d'occasion, de véhicules de plaisance et de pièces de véhicules tout comme celles des dépanneurs ont diminué.

Le secteur de l'énergie a affiché une légère croissance de 0,1 % au troisième trimestre. Si les activités d'exploration pétrolière et gazière ont bondi (+19,7 %), les services publics (-1,6 %) de même que les activités d'extraction de pétrole et de gaz (-0,8 %) se sont repliés au cours du trimestre. Bien que le bond de l'industrie de l'exploration pétrolière et gazière soit appréciable, il fait suite à une chute de 28 % au deuxième trimestre, de sorte que ces activités restent bien en deçà des niveaux enregistrés au début de l'année ainsi qu'en 2006 et 2005.

Après deux hausses trimestrielles consécutives, le secteur de la fabrication s'est contracté de 0,7 % au troisième trimestre, alors que le dollar canadien s'appréciait. Des 21 grands groupes du secteur de la fabrication, 15 d'entre eux, représentant 60 % de la valeur ajoutée manufacturière totale, ont régressé. La production de biens non durables (-0,4 %) et de biens durables (‑0,9 %) a diminué au cours du trimestre. Des baisses marquées ont été observées dans les scieries et dans les industries des produits métalliques et des machines au troisième trimestre. Par contre, la fabrication de véhicules automobiles et de pièces pour véhicules a progressé au cours du trimestre.

La production industrielle (soit celle des services publics, des mines et des fabricants) a fléchi de 0,4 % au troisième trimestre, alors que les services publics et le secteur de la fabrication ont tous deux cédé du terrain. Le secteur minier, toutefois, a pris de l'expansion grâce à l'intensification des activités d'exploration pétrolière et gazière ainsi que d'extraction de minerais métalliques. Aux États-Unis, les trois secteurs ont progressé, ce qui s'est traduit par une augmentation globale de 1,1 % de la production industrielle au cours du trimestre.

Tableaux de données

Information sur les méthodes et la qualité des données disponible dans la base de métadonnées intégrée: 1301.