Résumé

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Fondée sur une base de données longitudinale et des modèles économétriques à effets fixes, la présente étude a pour but d'évaluer l'effet du veuvage et du divorce après l'âge de 55 ans sur le taux de remplacement du revenu durant la retraite. Chez les femmes, la séparation ou le divorce a un effet négatif plus important que le veuvage. Ce sont les femmes des familles à revenu élevé qui ressentent l'effet le plus prononcé du divorce ou de la séparation, car elles dépendent plus que les autres de revenus provenant de régimes de retraite privés ou de placements. Les revenus tirés d'un régime de pension de l'État réduisent l'effet du divorce sur le taux de remplacement chez les femmes à faible revenu. Chez les hommes, la séparation ou le divorce a peu de répercussions sur le taux de remplacement du revenu. Le veuvage augmente le taux chez ceux ayant un revenu moyen ou élevé.

Mots-clés : taux de remplacement, sécurité du revenu, veuvage, divorce

D'autres études de la Division de l'analyse sociale portant sur les thèmes du vieillissement, pensions et retraite et du revenu et la richesse dans le module Mise à jour sur la recherche sociale (www.statcan.gc.ca/analysesociale).

Date de modification :