Résumé

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le présent document vise à déterminer dans quelle mesure le revenu familial gagné pendant les années de travail est « remplacé » pendant les années de retraite. À cette fin, on suit des cohortes au fur et à mesure qu'elles avancent en âge, à partir du milieu de la cinquantaine jusqu'à la fin de leur septième décennie de vie, en employant une source de données longitudinales fondée sur des dossiers fiscaux qui englobent 26 années, de 1982 à 2007. Des travaux antérieurs des mêmes auteurs portaient sur cette question : ils avaient pour sujet les 50 % de la population ayant un niveau élevé de participation au marché du travail au milieu de la cinquantaine. Le présent document prolonge ces travaux et inclut presque tous les Canadiens (80 % à 85 % de la population). Le revenu familial ajusté par « équivalent-adulte » dont dispose la personne « médiane » à la fin de sa septième décennie de vie représente environ 80 % de celui observé chez la même personne au milieu de la cinquantaine (un taux de remplacement de 0,8). Les taux de remplacement à la retraite comportent une corrélation négative avec le revenu gagné autour de l'âge de 55 ans. Les taux médians de remplacement sont de 1,1 chez les personnes du quintile de revenu inférieur, de 0,75 dans le quintile intermédiaire, et de 0,7 dans le quintile supérieur. À la retraite, les régimes de pension publics et les autres transferts « remplacent » largement les gains et les autres revenus des personnes du quintile inférieur. Toutefois, certaines personnes ont des taux de remplacement très faibles. Par exemple, 20 % des personnes du quintile de revenu intermédiaire avaient des taux de remplacement inférieurs à 0,6. Les cohortes plus récentes avaient des revenus familiaux plus élevés à la retraite que les cohortes antérieures, par suite des gains et des revenus tirés de régimes de pension privés plus élevés.

Mots-clés :  retraite, pensions, taux de remplacement, revenu des personnes âgées

Date de modification :