Bulletin d'information pour les entreprises et les collectivités – Décembre 2017

Bulletin d'information pour les entreprises et les collectivités

Le dernier ensemble de données du Recensement de la population de 2016 a été diffusé le 29 novembre. Un grand nombre des employés de Statistique Canada ont déployé des efforts supplémentaires pour diffuser les données en temps record : 18 mois. Nous tenons à féliciter tous nos collègues de Statistique Canada pour un travail bien fait.

Dans cet esprit, nous leur dédions le bulletin de ce mois-ci en présentant des renseignements sur le cinquième et le sixième ensemble de données du Recensement de 2016.

En vedette

Résultats finaux du Recensement de la population de 2016 et lancement d'un tout nouvel outil de visualisation des données

Le 15 novembre 2017, Statistique Canada a annoncé le lancement d'un nouveau tableau de bord statistique : le Visualiseur des données du Programme du recensement (VDPR). Cet outil Web interactif vient élargir la gamme de produits statistiques élaborés et diffusés par Statistique Canada et présente des indicateurs sociodémographiques dans un tableau de bord intégré qui renferme des cartes, des graphiques, du texte et des tableaux. Le VDPR permettra aux intervenants communautaires d'explorer plus facilement les renseignements statistiques du Recensement de 2016.

Deux semaines plus tard, Statistique Canada parvenait au dernier chapitre de son histoire du recensement. Grâce à la participation des Canadiennes et des Canadiens, l'organisme a été en mesure de fournir des renseignements de grande qualité aux différentes collectivités de l'ensemble du pays. Statistique Canada a par ailleurs publié le 29 novembre 2017, le dernier grand chapitre du Recensement de 2016, lequel comporte des données sur l'éducation, le marché du travail, le déplacement domicile-travail, la langue de travail, la mobilité et la migration.

Les données diffusées ont permis de mettre en lumière la scolarité de la population canadienne, les lieux où elle travaille, les moyens de transport qu'elle utilise pour se rendre au travail, les langues qu'elle parle dans son milieu professionnel et les données sur la mobilité et la migration. Comme à chaque diffusion, l'histoire du Canada a été accompagnée de produits de visualisation des données, dont trois infographies intéressantes.

Prochaines étapes

Une gamme d'ensembles de données et de produits verra le jour au cours des prochains mois. Restez à l'affût en suivant nos comptes officiels sur Twitter, Facebook et YouTube.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiter le module du Programme du recensement qui figure sur le site Web de Statistique Canada.

Le logement au Canada : faits saillants du Recensement de 2016

La situation du logement au Canada a évolué au cours de la dernière décennie dans le contexte de taux d'intérêt ayant atteint des creux sans précédent depuis la récession de 2008-2009, de la construction accrue d'immeubles en copropriété (condominiums) et de l'augmentation du prix des maisons.

Les taux de propriété sont les plus élevés dans la région de l'Atlantique

Les provinces de l'Atlantique affichaient les taux de propriété les plus élevés au Canada en 2016. Terre-Neuve-et-Labrador se classait au premier rang, affichant un taux de propriété de 76,7 %, soit un taux bien supérieur à la moyenne nationale de 67,8 %.

Le Québec et les territoires ont affiché des taux de propriété inférieurs à la moyenne nationale. Le taux de propriété a toujours été faible au Québec et, à 61,3 % en 2016, il était le plus bas de toutes les provinces. Parmi les provinces et les territoires, c'est le Nunavut qui affichait le taux le plus faible au pays, soit 20,0 %.

Taux de propriété selon la province et le territoire, 2006 et 2016, %
  2006 2016
%
Canada 68,4 67,8
Terre-Neuve-et-Labrador 78,7 76,7
Île-du-Prince-Édouard 74,1 70,3
Nouvelle Écosse 72,0 68,7
Nouveau Brunswick 75,5 74,4
Québec 60,1 61,3
Ontario 71,0 69,7
Manitoba 68,9 68,7
Saskatchewan 71,8 72,0
Alberta 73,1 72,4
Colombie-Britanique 69,7 68,0
Yukon 63,8 63,6
Territoires de Nord-Ouest 52,9 53,7
Nunavut 22,7 20,0

Trouver les données les plus récentes sur le logement du Recensement de 2016.

Immigration et diversité ethnoculturelle

Le jour du recensement, 21,9 % de la population a déclaré être, ou avoir déjà été, un immigrant reçu ou un résident permanent au Canada. Il s'agit d'une proportion qui s'approche de celle de 22,3 % enregistrée lors du Recensement de 1921, le niveau le plus élevé depuis la Confédération.

En 2016, le Canada comptait 1 212 075 nouveaux immigrants qui sont arrivés au Canada entre 2011 et 2016. Ces immigrants récents représentaient 3,5 % de la population totale du Canada en 2016.

Les Canadiens ont la possibilité, depuis le Recensement de 1981, de déclarer eux-mêmes toutes les origines ethniques et culturelles de leurs ancêtres, autant paternelles que maternelles. Jusqu'à six origines ont été retenues par personne en 2016.

Les articles suivants font partie de la série Recensement en bref qui fournissent un aperçu des principaux résultats des thèmes du Programme du Recensement de 2016.

Le premier de ces articles, Les origines ethniques et culturelles des Canadiens, le portrait d'un riche héritage, nous permet de dresser un portrait de la richesse, de la diversité et de la complexité du patrimoine culturel du Canada d'aujourd'hui. En 2016, plus de 250 origines ont été publiées et 41,1 % de la population canadienne a déclaré plus d'une origine.

Les enfants issus de l'immigration : un pont entre les cultures explique que les enfants issus de l'immigration contribuent en quelque sorte à jeter des ponts entre les immigrants adultes qui sont venus s'établir au Canada et le reste de la population. D'un côté, ces enfants nés au Canada ou ayant immigré à un jeune âge au pays apprennent les valeurs, les normes sociales et les langues officielles du pays d'accueil par l'intermédiaire de l'école, des amis et du voisinage. D'un autre côté, ces enfants connaissent les valeurs et les pratiques culturelles spécifiques au pays d'origine de leurs parents par l'entremise de leur famille, leur communauté culturelle, mais aussi grâce à leur propre expérience dans leur pays d'origine.

C'est donc comme héritiers de ce double bagage culturel que ces enfants vont grandir, continuer à étudier et éventuellement intégrer le marché du travail canadien.

Finalement, l'intégration linguistique des immigrants et les populations de langue officielle au Canada, analyse la capacité des immigrants de parler l'une des langues officielles qui est considérée comme une condition importante à leur pleine participation à la société canadienne.

Lors de la tenue du Recensement du Canada de 1921, plus de 70 % de la population née à l'étranger a déclaré avoir le français ou l'anglais comme langue maternelle et moins de 30 % ont déclaré une autre langue. À l'inverse, dans le cadre du Recensement de 2016, plus de 70 % des immigrants ont déclaré avoir une langue tierce (autre que le français ou l'anglais) comme langue maternelle et moins de 30 % ont déclaré le français ou l'anglais.

Veuillez consulter le Guide de référence sur l'origine ethnique, Recensement de la population, 2016 au no. 98-500-X2016008, pour obtenir des renseignements supplémentaires sur les autres variables du recensement.

Les peuples autochtones au Canada : faits saillants du Recensement de 2016

langues autochtones
Description de l'image - langues autochtones

Plus de 70 langues autochtones ont été déclarées dans le Recensement de 2016. 36 de ces langes ont au moins 500 locuteurs.

  • Cri des bois
  • Gitxsan (gitksan)
  • Flanc-de-chien (tlicho)
  • Esclave
  • Montagnais (innu)
  • Esclave du Nord (Sèvre)
  • Dakota
  • Michif
  • Stoney
  • Malécute
  • Oji-cri
  • Nisga'a
  • Okanagtan
  • Cri
  • Inuvialuktun
  • Naskapi
  • Halkomelem
  • Pied-noir
  • Esclave du Sud
  • Atikamekw
  • Mohawk
  • Inuktitut
  • Cri du Nord-Ést
  • Lillooet
  • Kwakiutl (kwak'wala)
  • Obibwé
  • Algonquin
  • Cri des plaines
  • Mi'Kmaq
  • Chilcotin
  • Déné
  • Porteur
  • Nuu chah-nulth (nootka)
  • Moskégon (cri des marais)
  • Shuswap (secwepemctsin)
  • Inuinnaqtun

Source : Statistique Canada, Recensement de la population de 2016

Les peuples autochtones vivaient dans ce qu'est maintenant le Canada bien avant l'arrivée des premiers colons européens. En fait, l'histoire du Canada serait incomplète sans les histoires des Premières Nations, des Métis et des Inuits. Il en va de même pour son avenir.

Les recensements passés ont mis l'accent sur deux caractéristiques clés de la population autochtone, à savoir que les peuples autochtones sont à la fois jeunes et en croissance. Les données du Recensement de 2016 ont permis de réaffirmer ces tendances. Par ailleurs, les nouvelles données révèlent tant l'évolution de la nature que la diversité des populations des Premières Nations, des Métis et des Inuits.

Quelques faits saillants du Recensement de 2016 tel qu'annoncé dans le numéro du 25 octobre 2017 de Le Quotidien :

De plus, les trois articles suivants de la série Recensement en bref fournissent un aperçu des principaux résultats de la diffusion sur les peuples autochtones :

Statistique Canada - webinaires gratuits

Saviez-vous que Statistique Canada donne des webinaires gratuits portant sur différents sujets? Organisés par le Service de renseignements statistiques dans les bureaux régionaux, ils durent habituellement moins d'une heure et sont offerts à tous les Canadiens qui ont accès à Internet.

Il est facile de prendre part à une séance, que vous soyez au bureau ou à la maison. Vous avez seulement besoin d'un ordinateur muni d'une connexion Internet et d'une ligne téléphonique.

Il est possible de s'inscrire dès maintenant aux webinaires suivants :

Le Recensement de la population de 2016 – Travail, Langue, Langue de travail

Ce webinaire vous fournira un aperçu des données sur le travail, la langue et la langue de travail au Canada tirées du questionnaire détaillé du recensement. Cela comprend le niveau de situation d'activité, caractéristiques de l'emploi, bilinguisme français-anglais, langue maternelle et l'utilisation du français, de l'anglais et des langues tierces au travail. Ce webinaire offrira également un coup d'œil sur les données relatives à la Langue diffusées en août dernier. Il s'agit d'un webinaire d'introduction. Il est possible que les concepts présentés soient trop généraux pour les utilisateurs de données chevronnés.

Le Recensement de la population de 2016 – Déplacement domicile-travail, Mobilité et migration

Ce webinaire vous fournira un aperçu des concepts de mobilité et de migration et sur le thème du déplacement domicile- travail; cela comprend le niveau de mobilité, les composantes de migration, le lieu de travail et le déplacement domicile-travail. Il s'agit d'un webinaire d'introduction. Il est possible que les concepts présentés soient trop généraux pour les utilisateurs de données chevronnés.

Important : Lorsque vous vous inscrivez, vérifiez que votre adresse courriel est bien écrite puisque le système envoie automatiquement un avis de réception. Une fois votre demande approuvée, vous recevrez un message de confirmation incluant les instructions à suivre pour participer à la séance. Vous ne pouvez pas vous inscrire à partir d'un téléphone intelligent.

Gros plan sur les chiffres

Gros plan sur les chiffres - navetteurs
Gros plan sur les chiffres - navetteurs

En 2016, 24 % des navetteurs vivant dans la RMR de Toronto se rendaient au travail en transport en commun, contre 22 % à Montréal et 20 % à Vancouver.

Source : Statistique Canada, Recensement de la population de 2016

Gros plan sur les chiffres - titulaires de diplômes d'études collégiales
Gros plan sur les chiffres - titulaires de diplômes d'études collégiales

Deux des dix centres urbains enregistrant les pourcentages les plus élevés de titulaires de diplômes d'études collégiales se trouvaient dans les provinces de l'Atlantique :
St. John's (29,4 %) et Moncton (29,2 %).

Les huit centres urbains restants se trouvent en Ontario.

Source : Statistique Canada, Recensement de la population de 2016

Gros plan sur les chiffres - taux d'emploi
Gros plan sur les chiffres - taux d'emploi

En mai 2016, le Yukon (68,5 %) présentait le taux d'emploi le plus élevés au Canada, suivi des Territoires du Nord-Ouest (66,2 %).

Source : Statistique Canada, Recensement de la population de 2016

À lire également

Infographies

Infographie : cyberharcèlement au CanadaBasée sur les données de l'Enquête sociale générale sur la sécurité des Canadiens, cette infographie examine les cas de cyberharcèlement au Canada par région, âge, sexe et état matrimonial.

Feuillets d'information sur la santé

Faits en bref par région métropolitaine de recensement, 2015-2016 mettra en vedette une sélection d'indicateurs de santé pour les 34 RMR au Canada. Les données au niveau provincial ainsi que les données pour le Canada sont présentées et comparées avec les données des RMR.

En chiffres…

Nöel …en chiffres

arbres de Nöel Voici quelques faits portant sur différents sujets liés à Noël, au temps des Fêtes et à d'autres fêtes religieuses. Consultez ces données dans le module Web « En chiffres » de Statistique Canada.

Nous vous souhaitons, ainsi qu'à vos proches, un temps des Fêtes joyeux et sécuritaire. Nous vous retrouverons en 2018!

Date de modification :