Bulletin d'information pour les entreprises et les collectivités – Septembre 2016

Bulletin d'information pour les entreprises et les collectivités

Comme c'est la période de la rentrée scolaire, le présent numéro est consacré à l'éducation.

En vedette

Indicateurs de l'éducation au Canada : une perspective internationale, 2015

diplôméCe rapport, Indicateurs de l'éducation au Canada : une perspective internationale, est un produit du Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation (PIPCE). Il vise principalement à faciliter la comparaison des systèmes d'éducation des provinces et des territoires canadiens avec ceux des pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Le document présente une série d'indicateurs harmonisés aux définitions et aux méthodologies adoptées par l'OCDE dans Regards sur l'éducation. Les indicateurs aideront à la prise de décision et au développement de programmes dans le domaine de l'éducation.

Étude : Les mises à pied augmentent-elles les transitions aux études postsecondaires chez les adultes?, 2001 à 2011

chercheurs d'emploisChaque année, des milliers de travailleurs perdent leur emploi dans de nombreux pays industrialisés (OCDE, 2013). Lorsqu'ils perdent leur emploi, les travailleurs déplacés peuvent choisir de retourner aux études pour réintégrer plus facilement la population active. Les pertes d'emploi dans un marché du travail local donné peuvent aussi inciter les travailleurs qui n'ont pas encore été mis à pied à s'inscrire, à titre préventif, dans des établissements postsecondaires. En combinant des microdonnées et des données regroupées, la présente étude, Les mises à pied augmentent-elles les transitions aux études postsecondaires chez les adultes?, examine ces deux aspects du rapport entre les mises à pied et les inscriptions aux études postsecondaires pour la période allant de 2001 à 2011.

Femmes au Canada : éducation, qualifications, compétences et technologies

femme sur un site de constructionL'économie du savoir canadienne continue de croître, particulièrement dans les domaines de la science, de la technologie, du génie et des mathématiques (STGM). En raison des changements connexes apportés à l'économie, dont la mondialisation des marchés et l'accent mis sur l'innovation et la technologie, l'éducation fait de plus en plus partie intégrante de la santé de l'économie et du bien-être de la société.

Parallèlement à ces changements, les femmes au Canada sont de plus en plus instruites et la part de la population active qu'elles représentent est aujourd'hui plus importante que jamais. Toutefois, elles continuent d'être moins nombreuses que les hommes à détenir un certificat d'un programme d'apprenti ou d'une école de métiers, ou un grade universitaire, dans les domaines des STGM. Les thèmes, dans Femmes au Canada : éducation, qualifications, compétences et technologies, présentent un profil de l'éducation des femmes au Canada, les compétences des jeunes filles et des femmes, les tendances relatives aux domaines d'études postsecondaires, et les résultats sur le marché du travail, y compris les revenus.

Étude : Littératie et numératie chez les Premières Nations vivant hors réserve et les Métis, 2012

étudiants autochtonesLes recherches existantes indiquent que des compétences cognitives supérieures, comme les compétences en littératie et en numératie, sont associées à une meilleure participation au marché du travail et à un revenu plus élevé, ainsi qu'à un meilleur état de santé autodéclaré. Cependant, ces recherches ne portent pas expressément sur la population autochtone du Canada.

Les répercussions de la littératie et de la numératie sur les résultats économiques et sociaux peuvent être particulièrement importantes pour les Autochtones, car ceux-ci sont généralement jeunes et leur taux de croissance démographique est supérieur à celui de la population non autochtone. En 2011, 46 % des Autochtones avaient 24 ans ou moins, comparativement à 30 % des non-Autochtones. La proportion relativement élevée de jeunes Autochtones de même que leurs niveaux de scolarité et de compétence plus faibles que ceux de leurs homologues non autochtones pourraient entraîner d'importantes répercussions pour cette population sur le marché du travail. Les recherches antérieures confirment que les Autochtones n'obtiennent pas, en général, d'aussi bons résultats sur le marché du travail, en ce qui concerne l'emploi et le revenu, que les non-Autochtones. Étant donné le faible niveau de scolarité de la population autochtone, celle-ci est plus vulnérable aux ralentissements économiques. Il est donc important de comprendre les facteurs qui pourraient favoriser une plus grande intégration de cette population au marché du travail. Voilà quelques-unes des questions examinées dans l'étude intitulée Littératie et numératie chez les Premières Nations vivant hors réserve et les Métis.

Étude : La diversité parmi les jeunes adultes qui vivent avec leurs parents, 1981 à 2011

Les personnes dans la vingtaine peuvent s'engager dans diverses activités, y compris poursuivre des études postsecondaires, trouver un emploi ou établir leur carrière, constituer une relation de couple et avoir des enfants. Même si une telle gamme de changements dans la vie peut fournir de nombreuses occasions aux jeunes adultes de grandir et de se développer, de nombreux défis peuvent aussi se poser au cours de ces années. Des facteurs comme le coût élevé des études, l'incertitude économique ou la difficulté de trouver un travail approprié, la dissolution des unions ou les conflits relationnels ainsi que l'indécision concernant l'avenir peuvent tous influer sur les modalités de vie des personnes dans la vingtaine.

Les jeunes adultes peuvent réagir à ces situations notamment en vivant avec leurs parents, c'est-à-dire en retournant vivre avec eux après être partis ou en restant avec eux plus longtemps. Pour certains jeunes adultes, et peut-être aussi pour leurs parents, la corésidence peut être perçue comme une solution temporaire, jusqu'à ce que leur situation économique ou personnelle s'améliore, tandis que pour d'autres, il peut s'agir d'une stratégie à plus long terme. Même si la corésidence des parents et des enfants adultes est généralement perçue comme comportant plus d'avantages pour la jeune génération, les échanges de soutien — financier, émotionnel ou autre — peuvent se faire dans les deux sens.

Au cours des décennies depuis 1981, on a assisté à une tendance générale à la hausse dans la proportion de jeunes adultes de 20 à 29 ans qui vivent dans le même domicile que leurs parents. Parallèlement, on a noté une augmentation de la diversité ethnoculturelle de la population en général, ce qui est susceptible d'influencer les tendances des modalités de vie. La présente étude, La diversité parmi les jeunes adultes qui vivent avec leurs parents, vise à déterminer dans quelle mesure la corésidence avec les parents est associée aux caractéristiques ethnoculturelles, socioéconomiques et géographiques particulières des jeunes adultes.

Saviez-vous que…?

un hibou diplôméLe nombre total d'élèves inscrits à des programmes d'immersion en français en 2013/2014 était 392 430, ce qui représente une hausse de 5,5 % par rapport à l'année scolaire précédente.

Le montant moyen que les étudiants à temps plein de premier cycle à l'université ont payé en frais de scolarité pour l'année scolaire 2015/2016 était 6 191 $, comparativement aux 5 998 $ payés l'année précédente.

La proportion de femmes parmi tous les enseignants aux niveaux primaire et préscolaire au Canada en 2011 était 84 %.

Pour plus de renseignements sur le sujet, consultez La rentrée scolaire... en chiffres, 2016.

Gros plan sur les chiffres

Chaque mois, nous mettons l'accent sur certains chiffres intéressants!

Gros plan sur les chiffres - 35 %
Gros plan sur les chiffres - 35 %

La proportion de femmes âgées de 25 à 64 ans titulaires d'un certificat ou d'un grade universitaire s'est accrue plus rapidement que celle des hommes, ayant plus que doublé pour passer de 15 % en 1991 à 35 % en 2015.

Source : Enquête sur la population active; Enquête nationale auprès des ménages; Recensement de la population

Gros plan sur les chiffres - 2 millions
Gros plan sur les chiffres - 2 millions

Les inscriptions dans les établissements publics postsecondaires canadiens (collèges et universités) ont atteint plus de 2 millions pendant l'année scolaire 2013-2014, ce qui représente une hausse de 1,2 % par rapport à l'année précédente.

Source : Système d'information sur les étudiants postsecondaires

Quoi de neuf?

Webinaires

écran tactileInscrivez-vous à des séances d'apprentissage en ligne gratuites sur COMMENT TROUVER DES DONNÉES SUR L'ÉDUCATION, en anglais et en français!

Apprenez des trucs utiles sur la façon d'accéder à des données sur l'éducation sur le site Web de Statistique Canada.

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour vous inscrire :

Sujet : Finding Education Data (en anglais)
Date : Le mercredi 19 octobre 2016
Heure : 13 h, heure avancée de l'Est (Toronto, UTC-04:00)

Sujet : Comment trouver des données sur l'éducation (en français)
Date : Le jeudi 20 octobre 2016
Heure : 13 h, heure avancée de l'Est (Toronto, UTC-04:00)

Veuillez vous inscrire sans tarder, car les places sont limitées.

À lire également

Le taux de réponse exceptionnel des Canadiens a donné lieu en 2016 au « meilleur recensement jamais produit »

recensement 2016La volonté des Canadiens de participer au recensement a permis à Statistique Canada de produire le « meilleur recensement de son histoire », a annoncé l'organisme le 29 août.

Le taux global de réponse de collecte au Recensement de la population de 2016 a été de 98,4 pour cent. Ce taux est plus élevé que celui obtenu lors des recensements de 2011 et de 2006.

Pour 2016, le taux de réponse au questionnaire détaillé se situe à 97,8 pour cent, ce qui représente le meilleur taux jamais enregistré. Un tel taux de réponse permettra à Statistique Canada de fournir des renseignements de grande qualité pour pratiquement toutes les collectivités.

Le Recensement de 2016 se démarque également sur deux autres plans : l'autodéclaration et la réponse par Internet. Près de 9 ménages canadiens sur 10 ont rempli le questionnaire abrégé ou détaillé sans l'aide du personnel de Statistique Canada. Le taux de 88,8 pour cent donne lieu en 2016 au plus efficace des recensements traditionnels effectués dans le monde.

Pour ce qui est des réponses par Internet, les Canadiens ont livré une performance olympique, soit un taux de réponse en ligne de 68,3 pour cent. Ils ont ainsi dépassé l'objectif ambitieux de 65 pour cent et ont du coup établi un autre record mondial.

Statistique Canada se concentre maintenant sur la production de données du recensement de grande qualité. Un calendrier de diffusion accéléré fournira aux Canadiens tous les résultats bien plus rapidement que pour les recensements précédents. Les premiers résultats du Recensement de 2016 — les données sur les chiffres de population et des logements — seront publiés le 8 février 2017.

De plus, Statistique Canada continue de planifier les prochains recensements. En 2017, des consultations sur le contenu du recensement de 2021 auront lieu. L'organisme cherchera à perfectionner les processus de collecte de données dans le but d'améliorer le caractère inclusif, la qualité des données et l'efficacité du Recensement de 2021.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le recensement, veuillez visiter le site Web de Statistique Canada.

Étude : Nouveaux faits concernant la littératie financière au Canada, 2014

calculatriceIl existe un écart entre les connaissances financières des hommes et celles des femmes, particulièrement chez les Canadiens plus âgés et plus scolarisés.

En outre, un niveau plus élevé de connaissances financières est plus souvent associé à un degré plus poussé de préparation à la retraite chez les personnes qui sont actives sur le marché du travail.

Telles sont les constatations de deux études fondées sur les données de l'Enquête canadienne sur les capacités financières. Dans le cadre de l'enquête, 14 questions ont été posées aux participants en vue d'évaluer leur littératie financière.

Le premier article, intitulé « Les connaissances financières des Canadiens : différences selon le sexe », et le deuxième article, intitulé « Les connaissances financières des Canadiens : différences selon le sexe », et le deuxième article, intitulé « Littératie financière et planification de la retraite », peuvent maintenant être consultés dans Regards sur la société canadienne.

Date de modification :