Bulletin d'information pour les entreprises et les collectivités – Janvier 2016

Bulletin d'information pour les entreprises et les collectivités

En vedette

Dans le numéro de janvier du Bulletin, nous mettons l'accent sur les données de l'Enquête canadienne sur l'incapacité.

De nombreux moments marquants au Canada ont provoqué une remise en question de nos perceptions stéréotypées et de notre vocabulaire en ce qui a trait à l'incapacité, comme la course transcanadienne de Terry Fox, à la suite de l'amputation de sa jambe, et le parcours en fauteuil roulant de Rick Hanson, qui en 26 mois a parcouru 40 000 km. Au fil des ans, la présence et la participation des personnes ayant une incapacité se sont accrues dans tous les domaines d'activité, que ce soit le travail, les loisirs, les sports, les arts, les études, la science et la politique. Au Canada, environ la moitié des personnes ayant une incapacité en âge de travailler ont un emploi et plus des trois quarts travaillent à temps plein.

Enquête canadienne sur l'incapacité

L'objectif de l'Enquête canadienne sur l'incapacité est de recueillir des données concernant les adultes canadiens dont les activités quotidiennes sont limitées par un état ou un problème de santé à long terme. Ces données serviront à planifier et à évaluer les services, les programmes et les politiques destinés aux adultes ayant une incapacité, en vue de les aider à participer pleinement à la vie en société au Canada.

Pour accéder aux tableaux de données sur les caractéristiques du revenu des Canadiens ayant une incapacité, il suffit de consulter l' Enquête canadienne sur l'incapacité : tableaux de données, 2012.

Étude : Profil des expériences sur le marché du travail des adultes ayant une incapacité

Les données de l'Enquête canadienne sur l'incapacité permettent d'analyser les aspects de l'emploi liés aux incapacités, comme les obstacles rencontrés par les personnes ayant une incapacité, les mesures d'adaptation nécessaires en milieu de travail et si ces besoins sont satisfaits ou pas, les perceptions de la discrimination liée à l'incapacité en milieu de travail, et le découragement des personnes qui ne travaillent pas et qui ne cherchent pas de travail. Le rapport vise à fournir des renseignements aux employeurs, et à encourager des recherches plus poussées dans les domaines de l'incapacité et de l'emploi.

Voici quelques points saillants de L'Étude : Profil des expériences sur le marché du travail des adultes ayant une incapacité, 2012

Le désavantage sur le marché du travail des personnes ayant une incapacité prend de nombreuses formes :

  • Un horaire flexible ou une réduction des heures de travail constitue la mesure d'adaptation en milieu de travail dont avaient le plus besoin les personnes ayant une incapacité qui occupaient un emploi et celles qui étaient aptes au travail. C'était le besoin le plus souvent comblé par les employeurs, mais cette mesure représentait également la raison mentionnée le plus souvent pour expliquer la difficulté d'obtenir de l'avancement professionnel.
  • Les études et le perfectionnement professionnel sont essentiels pour réduire le fossé entre les personnes ayant une incapacité et les autres. Ainsi, c'est chez les diplômés de niveau postsecondaire que l'écart entre les personnes ayant une incapacité et les autres était le moins marqué.
  • Bon nombre des personnes ayant une incapacité qui étaient aptes au travail souhaitaient améliorer leurs compétences en suivant un programme de formation. Toutefois, lorsqu'ils n'avaient plus d'emploi, les travailleurs potentiels étaient moins susceptibles de chercher des occasions de formation ou d'y avoir accès.
  • Les jeunes ayant une incapacité se trouvent en situation désavantagée : ils présentent un niveau d'emploi assez bas pendant leurs études et un plus faible niveau de participation au marché du travail que les autres après l'obtention de leur diplôme.

Il s'agit de questions complexes qui exigent des solutions imaginatives; de nombreux employeurs collaborent avec leurs employés ayant une incapacité afin de créer un milieu de travail qui leur soit favorable. Il est important de recueillir d'autres données portant sur le point de vue des employeurs et des fournisseurs de services pour faire des progrès en vue d'atteindre l'objectif de la pleine participation à l'emploi des personnes ayant une incapacité.

Les troubles du développement chez les Canadiens âgés de 15 ans et plus, 2012

L'Enquête canadienne sur l'incapacité est une enquête nationale qui vise les Canadiens de 15 ans et plus. Pour cette enquête, les Canadiens ayant un trouble du développement doivent avoir reçu un diagnostic d'un professionnel de la santé et il n'est pas nécessaire que leur incapacité limite leurs activités quotidiennes.

Selon l'Enquête canadienne sur l'incapacité de 2012, 3 775 900 (13,7 %) de Canadiens âgés de 15 ans et plus ont déclaré un type d'incapacité, et 160 500 (0,6 % des adultes au Canada) ont indiqué avoir un trouble du développement. Fait à noter toutefois, ces chiffres s'appliquent uniquement à la population qui résidait dans des logements privés et non pas à celle vivant dans des établissements. Les troubles du développement sous-jacents les plus souvent mentionnés étaient l'autisme, la paralysie cérébrale et le syndrome de Down.

La prévalence des troubles du développement la plus élevée se trouve chez les jeunes adultes. Plus de la moitié de cette population n'avait pas de diplôme d'études secondaires; parmi les personnes qui étaient aux études, un grand nombre d'entre elles avaient besoin d'une forme d'aide éducationnelle ou de services d'éducation spécialisée. Plus du quart avaient dû quitter leur milieu afin de poursuivre des études en raison de leur incapacité.

Ces désavantages au chapitre des études se poursuivent ensuite sur le marché du travail, où moins du quart des adultes faisant état d'un trouble du développement occupaient un emploi; et même parmi les adultes occupant un emploi, on observait des taux élevés d'emploi à temps partiel et de faibles niveaux de revenus.

Pour obtenir plus de renseignements, consultez Les troubles du développement chez les Canadiens âgés de 15 ans et plus, 2012

Gros plan sur les chiffres

Chaque mois, nous mettons l'accent sur certains chiffres intéressants!

Gros plan sur les chiffres - 13,7 %
Gros plan sur les chiffres - 13,7 %

Données de l'Enquête canadienne sur l'incapacité de 2012, environ 3,8 millions de Canadiens âgés de 15 ans et plus « 13,7 % de la population » ont dit avoir une incapacité, et 160 500 personnes (0.6 % des adultes canadiens) ont indiqué avoir un trouble du développement.

Gros plan sur les chiffres - 50 %
Gros plan sur les chiffres - 50 %

Près de la moitié des personnes en âge de travailler et ayant une incapacité ont un emploi.

Source : Données de l'Enquête canadienne sur l'incapacité (ECI) de 2012 et de l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011

Quoi de neuf?

Vidéo – Qu'est-ce que le produit intérieur brut (PIB)?

Produit intérieur brut - ThumbnailStatistique Canada produit des vidéos sur une vaste gamme de sujets qui facilitent l'interprétation de renseignements et d'idées complexes grâce à la présentation visuelle de l'information.

Voici une courte vidéo d'animation intitulée « Qu'est-ce que le produit intérieur brut (PIB)? » Cette vidéo définit le PIB par la valeur ajoutée et donne des détails sur la façon de le mesurer.

Trousses d'éducation pour adultes du Recensement de 2016

De nouvelles ressources didactiques sur le Recensement de 2016 sont maintenant accessibles aux enseignants.

La « Trousse d'éducation pour adultes » du Recensement de 2016 a été conçue pour les cours de littératie des adultes et ceux de français ou d'anglais langue seconde.

La trousse contient cinq activités qui offrent l'occasion d'écouter, de parler, de lire et d'écrire. Ces activités aident les élèves à connaître le Recensement de la population, et à apprendre

Date de modification :