Bulletin d'information pour les entreprises et les collectivités – Février 2015

Bulletin d'information pour les entreprises et les collectivités

Voici le Bulletin d'information pour les entreprises et les collectivités

Le Bulletin d'information pour les entreprises et les collectivités remplace le Bulletin d'information pour les petites et moyennes entreprises et le Bulletin d'information pour les collectivités.

Ce nouveau bulletin combiné permettra d'offrir plus d'articles, d'actualités et de dossiers spéciaux. Dans ce numéro, nous mettons l'accent sur l'immigration en présentant les plus récentes publications de Statistique Canada sur le thème de l'immigration.

Pleins feux sur l'immigration

Principal facteur de croissance démographique : le solde migratoire international

Gros plan sur les chiffres - 69,1 %
Gros plan sur les chiffres - 69,1 %

Part que représente le solde migrataire dans la croissance démographique du Canada, au troisième trimestre de 2014.

Source : Estimations démographiques trimestrielles, vo. 28, no 3, Statistique Canada

La population canadienne était estimée à 35 675 800 au 1er octobre 2014, en hausse de 135 400 par rapport au 1er juillet 2014. Le solde migratoire international a été responsable des deux tiers (69,1 %) de cette croissance démographique.

Au troisième trimestre de 2014, le solde migratoire international a atteint 93 500, en hausse par rapport au même trimestre en 2013 (+92 500). Le Canada a accueilli 65 500 immigrants, tandis que le nombre de résidents non permanents s'est accru de 40 800. Par ailleurs, l'émigration nette, soit le nombre net de personnes qui ont quitté le pays pour aller vivre à l'étranger, était estimée à 12 900.

Le solde migratoire international a été le principal facteur de croissance démographique de plusieurs provinces ou territoires durant cette période. Pour plus de détails, lisez les plus récentes « Estimations démographiques trimestrielles ».

Satisfaction à l'égard de la vie chez les nouveaux immigrants au Canada

Satisfaction à l'égard de la vie chez les nouveaux immigrants au CanadaEst-ce que les nouveaux immigrants sont satisfaits à l'égard de la vie au Canada? Quel est leur degré de satisfaction sur une échelle de 0 ou 1 à 10, où 10 signifie « très satisfait »? Quel est le degré de satisfaction des nouveaux immigrants au Canada par rapport à leurs homologues qui vivent toujours dans leur pays d'origine et par rapport aux personnes nées au Canada?

Selon une étude intitulée « Satisfaction à l'égard de la vie chez les nouveaux immigrants au Canada : comparaisons avec les populations des pays d'origine et les personnes nées au Canada », la plupart des groupes d'immigrants éprouvent une plus grande satisfaction à l'égard de la vie que leurs homologues dans leur pays d'origine. La majorité des groupes d'immigrants examinés obtiennent aussi une cote de satisfaction à l'égard de la vie semblable à celle des personnes nées au Canada, ce qui indique que la conjoncture nationale a une incidence sur la satisfaction des immigrants à l'égard de la vie.

Immigration, faible revenu et inégalité des revenus au Canada

Immigration, faible revenu et inégalité des revenus au CanadaAu cours des années 1980 et des années 1990, l'immigration était associée à la hausse des taux de faible revenu et de l'inégalité des revenus familiaux au Canada. Durant les années 2000, le marché du travail et le processus de sélection des immigrants ont fait l'objet de changements importants. Le présent document traite de l'effet direct de l'immigration sur la variation du faible revenu et l'évolution de l'inégalité des revenus familiaux au cours de la période allant de 1995 à 2010. Le document décrit les tendances récentes des taux de faible revenu et d'inégalité des revenus chez les Canadiens de naissance ainsi que les immigrants. Quatre constatations importantes se dégagent.

Premièrement, comparativement aux années 1980 et aux années 1990, le taux de faible revenu des immigrants a diminué au cours des années 2000. La baisse était particulièrement évidente dans les régions de l'Ouest, mais elle n'a pas été observée à Toronto. Toutefois, comme les taux de faible revenu ont également diminué chez les Canadiens de naissance au cours des années 2000, les taux de faible revenu des immigrants relativement aux Canadiens de naissance sont demeurés élevés dans la plupart des régions. Le Manitoba et la Saskatchewan faisaient exception à cet égard.

Deuxièmement, les changements de caractéristiques des immigrants et les modifications apportées aux programmes de sélection étaient à l'origine d'environ le tiers de la diminution des taux de faible revenu chez les nouveaux immigrants. De nouveau, les résultats variaient selon la région.

Troisièmement, tandis que la hausse des taux de faible revenu chez les immigrants rendait compte de presque toute la hausse du taux national de faible revenu au cours des années 1980 et des années 1990, les immigrants n'étaient à l'origine que d'une faible proportion de la baisse du taux national de faible revenu observée au cours des années 2000. Les immigrants n'étaient également à l'origine que d'une faible proportion de l'augmentation du taux de revenu élevé observée entre 1995 et 2010.

Quatrièmement, depuis le milieu des années 1990, l'immigration n'a joué qu'un très petit rôle dans les tendances nationales de l'inégalité des revenus familiaux ainsi que des gains familiaux.

Pour plus de détails, lisez le document qui s'intitule « Immigration, faible revenu et inégalité des revenus au Canada : Quoi de neuf durant les années 2000? »


À lire également

Les liens des Canadiens avec leur famille et amis

Gros plan sur les chiffres - 228
Gros plan sur les chiffres - 228

Nombre moyen d'amis Facebook par utilisateur Facebook au Canada.

Source : Enquete sociale générale (ESS) sure l'identité sociale, 2013, Statistique Canada.

Selon une nouvelle enquête menée en 2013, plus de la moitié (55 %) des Canadiens âgés de 15 ans et plus ont des liens étroits avec au moins cinq membres de leur famille, et 51 % ont déclaré compter au moins cinq amis proches.

Outre les amis et les membres de la famille dont ils se sentent proches, les Canadiens ont dit avoir un grand réseau d'« autres » amis, de voisins et de connaissances. En 2013, 47 % des Canadiens ont déclaré avoir au moins 20 « autres » amis.

Pour la première fois, on a interrogé les Canadiens au sujet de leur utilisation des sites de réseautage social. Au sujet du nombre d'amis Facebook, environ la moitié (47 %) des utilisateurs ont dit en avoir moins de 150, et l'autre moitié (48 %), 150 ou plus. Le nombre moyen d'amis Facebook se chiffrait à 228 au total, ce nombre allant de 393 chez les personnes de 15 à 24 ans à 54 chez les aînés.

Pour obtenir plus de résultats, lisez l'article « Enquête sociale générale : Identité sociale, 2013 ».

Enquête canadienne sur le revenu, 2012

Enquête canadienne sur le revenu, 2012Selon l'Enquête canadienne sur le revenu, 2012 (ECR), Le revenu médian après impôt des familles canadiennes de deux personnes ou plus était de 71 700 $ en 2012.

Dans quatre provinces, soit l'Ontario, la Saskatchewan, l'Alberta et la Colombie-Britannique, les familles de deux personnes ou plus avaient un revenu médian après impôt supérieur à celui de l'ensemble du Canada. Les familles de l'Alberta affichaient le revenu médian le plus élevé (92 300 $), suivies de celles de la Saskatchewan (77 300 $), de l'Ontario (73 700 $) et de la Colombie-Britannique (72 200 $).

Statistique Canada diffusera les résultats de l'ECR de 2013 en juillet 2015.

Commerce de détail : Bilan de l'année 2013

Commerce de détail : Bilan de l'année 2013L'article « Commerce de détail : Bilan de l'année 2013 » présente des renseignements sur les ventes au détail, les volumes et l'emploi dans le secteur du commerce de détail au Canada en 2013. Voici quelques faits saillants :

  • Les ventes au détail ont progressé de 3,2 % en 2013, des hausses ayant été enregistrées dans toutes les provinces.
  • C'est le sous-secteur des véhicules et des pièces automobiles qui a contribué le plus à la hausse en 2013
  • Les ventes au détail totales exprimées en volume ont augmenté de 2,9 %. Il s'agit du taux de croissance le plus élevé observé depuis 2010.
  • L'emploi total dans le secteur du commerce de détail au Canada a progressé de 1,5 % en 2013.
  • Les aliments et les véhicules automobiles ont continué de représenter les plus grandes parts des dépenses au détail au Canada.

Rapports sur la santé

Le plus récent numéro de Rapports sur la santé de Statistique Canada présente deux nouvelles études. La première porte sur le « soutien professionnel et informel en santé mentale déclaré par les Canadiens de 15 à 24 ans », et le deuxième article, qui s'intitule « Écarts hommes-femmes : espérance de vie et proportion de la vie vécue en mauvaise santé », analyse le lien entre la durée de vie et la santé chez les hommes et les femmes dans 45 pays en développement relativement avancé.

Participez à l'Étude sur la santé des jeunes Ontariens 2014

Participez à l'Étude sur la santé des jeunes Ontariens 2014En octobre 2014, Statistique Canada a commencé à recueillir des renseignements pour l'Étude sur la santé des jeunes Ontariens (ESJO) 2014. Une étude antérieure sur la santé des enfants et des jeunes (menée à l'origine en 1983) a facilité l'élaboration de programmes parrainés par la province, dont Bébés en santé, enfants en santé et les Centres de la petite enfance de l'Ontario. L'étude de 2014 nous aidera à comprendre comment l'école et le voisinage influent sur la santé mentale des enfants et des jeunes et à évaluer dans quelle mesure les services offerts en Ontario répondent à leurs besoins.

Cette importante étude, qui se déroule d'octobre 2014 à juin 2015, est menée auprès de 13 500 ménages de partout en Ontario. Statistique Canada a l'intention d'interroger plus de 25 000 enfants dans 180 quartiers.

En participant à l'ESJO 2014, les familles nous permettront de brosser un tableau complet de la santé mentale des enfants et des jeunes d'aujourd'hui. L'information tirée de cette étude aidera l'Ontario à prendre des décisions de financement en vue d'améliorer les perspectives d'avenir et la situation de tous les enfants et les jeunes.

Participation à l'étude : À quoi s'attendre

Les questions de l'ESJO s'adressent aux parents, aux jeunes de 12 à 17 ans et aux enseignants des enfants de la maternelle à la 8e année.

Les parents peuvent s'attendre à ce qu'on leur pose des questions sur :

  • leur propre santé physique et mentale;
  • le fonctionnement de leur famille et leur vie conjugale;
  • leur logement et leur quartier;
  • la santé mentale et physique d'un à quatre de leurs enfants âgés de 4 à 17 ans;
  • l'école de leurs enfants, leurs activités et leur utilisation des services de santé pour enfants.

Les jeunes de 12 à 17 ans se verront poser des questions sur :

  • leur propre santé mentale et physique;
  • leurs activités sociales et scolaires;
  • leur famille et leur quartier.

Les enseignants se verront poser des questions sur :

  • la santé mentale et les aptitudes sociales de l'enfant;
  • le fonctionnement scolaire de l'enfant.

En utilisant toutes ces sources, nous espérons recueillir de l'information complète et détaillée au sujet de la santé mentale des enfants et des jeunes en Ontario.


Restez branchés

Veuillez visiter le portail Restez branchés du site Internet de Statistique Canada

Blogue Clavarder avec un expert Facebook Twitter YouTube Mobile Fils de nouvelles Gadgets Consultons les Canadiens Application bureautique sur les indicateurs du marché du travail

Aucun appui n'est accordé, soit de façon expresse ou tacite, à aucun produit ou service de médias sociaux.


Avez-vous des questions ou commentaires?

Veuillez communiquer avec le personnel des communications de votre région :


À propos du bulletin d'information

Les entreprises, les municipalités et les organismes communautaires ont des besoins particuliers en matière d'information. Le Programme de liaison de Statistique Canada a pour but de vous servir par le moyen du présent bulletin d'information mensuel gratuit ainsi que par des activités continues d'apprentissage et d'échange de renseignements.

Aidez-nous à passer le mot

Si vous connaissez un organisme qui pourrait profiter de l'information contenue dans ce bulletin d'information, veuillez lui fournir un exemplaire du bulletin ou lui donner nos coordonnées afin qu'il puisse communiquer avec nous. N'hésitez pas à partager le bulletin sur votre site Web ou dans les médias sociaux.


Droit d'auteur des bulletins

Tous droits réservés. L'utilisation de la présente publication est assujettie aux modalités de l'Entente de licence ouverte de Statistique Canada.

This newsletter is also available in English.

Date de modification :