Répercussions sur la santé mentale

Release date: October 20, 2020

Messages clés :

La pandémie a eu des répercussions sur la santé mentale des Canadiens, les plus fortes baisses ayant été observées chez les jeunes

Depuis la COVID-19, le nombre de Canadiens déclarant avoir une excellente ou une très bonne santé mentale a diminué — 55 % en juillet 2020 par rapport à 68 % en 2019.

Avant la pandémie, les jeunes de 15 à 24 ans étaient les moins susceptibles de déclarer avoir une excellente ou une très bonne santé mentale.

Les personnes de 65 ans et plus sont le seul groupe pour lequel aucune baisse au chapitre de la santé mentale depuis le début de la pandémie n'a été observée.

Les femmes continuent de déclarer des niveaux de santé mentale inférieurs à ceux des hommes — 52 % par rapport à 58 %.

Proportion de Canadiens ayant déclaré être en excellente ou en très bonne santé mentale avant et après le début de la pandémie de COVID-19 selon le groupe d'âge, Canada, 2019, mars et juillet 2020Note de bas de page *

Description - Proportion de Canadiens ayant déclaré avoir une excellente ou une très bonne santé mentale avant et après le début de la pandémie de COVID-19 selon le groupe d'âge, Canada, 2019, mars et juillet 2020
Proportion de Canadiens ayant déclaré avoir une excellente ou une très bonne santé mentale avant et après le début de la pandémie de COVID-19 selon le groupe d'âge, Canada, 2019, mars et juillet 2020
  ESCC - 2019 SEPC1 SEPC4
15 à 24 ans 59,3 41,0 39,9
25 à 34 ans 63,3 46,2 45,8
35 à 44 ans 65,8 45,9 50,4
45 à 54 ans 68,3 49,5 58,0
55 à 64 ans 70,2 60,6 61,5
65 ans et plus 70,8 67,5 70,0
Sources: Statistics Canada, Canadian Community Health Survey, 2019; Canadian Perspectives Survey Series 1; Canadian Perspectives Survey Series 4; *not seasonally adjusted

Les personnes qui avaient déjà une mauvaise santé mentale avant le début de la COVID-19 ont été encore plus touchées par la pandémie

Avant la pandémie, les membres de la communauté LGBTQ couraient un risque plus élevé d'avoir un trouble de l'humeur.

Depuis la pandémie, parmi les répondants à une enquête reposant sur l'approche participative, les personnes de diverses identités de genre étaient…

Ces différences peuvent s'expliquer en partie par…

Le trouble d'anxiété généralisée (TAG) est un état caractérisé par des soucis fréquents et persistants ainsi qu'une anxiété excessive à l'égard de plusieurs événements ou activités.

Niveaux généraux de trouble d'anxiété chez les répondants à une enquête reposant sur l'approche participative selon l'identité de genre, Canada, juin 2020

Description - Niveaux généraux de trouble d'anxiété chez les répondants à une enquête reposant sur l'approche participative selon l'identité de genre, Canada, juin 2020
Tableau de données pour le graphique 3
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données pour le graphique 3 Hommes, Femmes et Personnes de diverses identités de genre, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Hommes Femmes Personnes de diverses identités de genre
pourcentage
Aucun symptôme 16,0 9,7 1,1
Symptômes légers 63,6 61,0 37,1
Symptômes modérés ou graves 20,5 29,3 61,8
Source : Répercussions de la COVID-19 sur les Canadiens - Santé mentale (du 24 avril au 11 mai 2020).

Les résultats en matière de santé mentale diffèrent entre les groupes de minorités visibles qui sont plus susceptibles de déclarer avoir une mauvaise santé mentale et de nuire à leur capacité de respecter leurs obligations financières

Depuis la pandémie, parmi les répondants à une enquête reposant sur l'approche participative, les membres de minorités visiblesNote de bas de page 1 étaient plus susceptibles que les Blancs de…

Les groupes de minorités visibles étaient également plus susceptibles de déclarer que la pandémie a eu une incidence « modérée » ou « majeure » sur leur capacité à respecter leurs obligations financières comparativement aux Blancs (35,0 % par rapport à 22,1 %). Les taux les plus élevés ont été observés parmi les…

Proportion des participants selon les résultats en matière des santé mentale et des groupes spécifiques de population désignés comme minorités visibles

Description - Proportion des participants selon les résultats en matière des santé mentale et des groupes spécifiques de population désignés comme minorités visibles
Tableau de données pour le graphique 2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données pour le graphique 2 Autoévaluation d'une santé mentale passable ou mauvaise, Santé mentale un peu moins bonne ou bien moins bonne depuis l'adoption des mesures de distanciation physique et Symptômes correspondant à un trouble d'anxiété généralisée modéré ou sévère dans les deux semaines précédant la participation à l'enquête, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
  Autoévaluation d'une santé mentale passable ou mauvaise Santé mentale un peu moins bonne ou bien moins bonne depuis l'adoption des mesures de distanciation physique Symptômes correspondant à un trouble d'anxiété généralisée modéré ou sévère dans les deux semaines précédant la participation à l'enquête
pourcentage
Blancs 22,9 52,2 24,2
Sud-Asiatiques 30,3 55,3 34,6
Chinois 25,7 48,1 22,0
Noirs 27,9 48,1 32,0
Philippins 26,9 45,5 37,2
Arabes 21,0 48,6 30,0
Source : Répercussions de la COVID-19 sur les Canadiens - Santé mentale (du 24 avril au 11 mai 2020).

Baisses observées au chapitre de la santé mentale selon la situation d'emploi

Les données indiquent un lien entre les ralentissements économiques et les changements en santé mentale.

Depuis l'éclosion de la COVID-19, des baisses importantes au chapitre de la santé mentale ont été observées dans tous les groupes d'emploi par rapport aux niveaux avant la pandémie.

Au début de la pandémie en mars, les personnes qui ne travaillaient pas en raison de la COVID-19 ont déclaré les niveaux les plus bas d'excellente ou de très bonne santé mentale (34 %).

Proportion de Canadiens ayant déclaré être en excellente ou en très bonne santé mentale avant et après le début de la pandémie de COVID-19 selon le statut d'emploi, Canada, 2019, mars et juillet 2020

Description - Proportion de Canadiens ayant déclaré être en excellente ou en très bonne santé mentale avant et après le début de la pandémie de COVID-19 selon le statut d'emploi, Canada, 2019, mars et juillet 2020
Proportion de Canadiens ayant déclaré être en excellente ou en très bonne santé mentale avant et après le début de la pandémie de COVID-19 selon le statut d'emploi, Canada, 2019, mars et juillet 2020
Situation d'emploi 2019 (ESCC) Mars 2020 (SEPC1) Juillet 2020 (SEPC4)
Personne en emploi et au travail 69.0 53.2 55.3
Personne en emploi, mais absente du travail pour des raisons autres que la COVID-19 63.4 52.4 56.3
Personne en emploi, mais absente du travail en raison de la COVID-19   34.1 61.6
Sans emploi 62.2 53.8 54.4
Sources : Statistique Canada, Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2019 et Série d'enquêtes sur les perspectives canadiennes 4.

Les personnes qui ont déclaré avoir une mauvaise santé mentale sont jusqu'à 4 fois plus susceptibles de déclarer une augmentation de la consommation de substances depuis le début de la pandémie.

Avant la pandémie de COVID-19…

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, certains Canadiens continuent de déclarer avoir consommé plus d'alcool (16,2 %), de cannabis (6,1 %) et de tabac (4,8 %).

Proportion de Canadiens déclarant une augmentation de la consommation de substances en fonction de la santé mentale, Canada, 2020

Description - Proportion de Canadiens déclarant une augmentation de la consommation de substances en fonction de la santé mentale, Canada, 2020
Canadian with fair or poor self-perceived mental health by change in cannabis, alcohol and tobacco use.
Bonne, très bonne ou excellente Passable ou mauvaise
Tobacco Aucun changement 94,7 85,9
Diminution 1,8 F
Augmentation 3,5 11,5
Alcohol Aucun changement 75,1 61,7
Diminution 11,1 9,1
Augmentation 13,8 29,2
Cannabis Aucun changement 94,3 80,0
Diminution 1,7 3,1
Augmentation 4,1 16,9
Source : Source : Statistique Canada, Série d'enquêtes sur les perspectives canadiennes, vague 4, 20 au 26 juillet 2020.

Regard vers l'avenir

Report a problem on this page

Is something not working? Is there information outdated? Can't find what you're looking for?

Please contact us and let us know how we can help you.

Privacy notice

Date modified: