Évolution du profil des parents au foyer

Mégatendances canadiennes

Au Canada, le profil type du parent au foyer a évolué au cours des quatre dernières décennies : il est maintenant un peu plus masculin. En 1976, parmi toutes les familles canadiennes ayant un parent au foyer, environ 1 famille sur 70 avait un père au foyer. En 2015, cette proportion a augmenté pour se situer à environ 1 famille sur 10.

Au cours des dernières décennies, le niveau de scolarité et l'activité sur le marché du travail chez les femmes ont augmenté, tout comme la participation des hommes à la garde d'enfants. La proportion de familles à deux soutiens est également en hausse. Ces augmentations ont eu une incidence sur la proportion de familles à un soutien ayant un parent au foyer.

Parmi les familles à un soutien, la situation du parent n'ayant pas d'emploi variait selon que la mère ou le père était le seul soutien de la famille. Dans les familles où le père était le seul soutien, la plupart des mères étaient un parent au foyer ne faisant pas partie de la population active. Par contre, dans les familles où seule la mère travaillait, les pères étaient moins susceptibles d'être père au foyer et plus susceptibles d'être à la recherche d'un emploi, de fréquenter l'école ou de ne pas pouvoir travailler en raison d'une incapacité permanente.

Le nombre de mères au foyer, exprimé en proportion des mères sans emploi, a diminué au fil du temps. En 1976, parmi les mères n'ayant pas d'emploi et faisant partie d'une famille à un soutien, plus de 9 sur 10 étaient mères au foyer. Les autres étaient chômeuses ou étudiantes, ou ne pouvaient travailler en raison d'une incapacité permanente. En 2015, près des trois quarts des mères sans travail étaient mères au foyer, tandis qu'un quart de ces mères étaient chômeuses ou étudiantes, ou encore ne pouvaient travailler en raison d'une incapacité permanente.

Parmi les familles où la mère était le seul soutien, environ un tiers des pères étaient parents au foyer en 1976 (32 %) et en 2015 (35 %) et environ la moitié étaient chômeurs en 1976 (52 %) et en 2015 (49 %).

Le nombre de familles à un soutien ayant un parent au foyer a diminué, passant de 1 487 000 en 1976 à 493 000 en 2015. Le nombre de familles ayant une mère au foyer a diminué de 1 025 000, alors que le nombre de familles ayant un père au foyer a augmenté de 32 000. Le nombre de mères au foyer a reculé presque tous les ans entre 1976 et 2015. La plus grande partie du recul a eu lieu entre 1976 et 1991 (soit une baisse de 851 000 pendant cette période, comparativement à un repli de 174 000 entre 1991 et 2015).

En revanche, même si le nombre de familles à un soutien ayant un père au foyer a augmenté, la croissance n'a pas été constante. Des reculs ont été observés pendant les périodes de hausses de l'emploi qui ont suivi les ralentissements économiques (par exemple, en 1984, de 1994 à 1997, de 2003 à 2005, et en 2010).

Graphique 1 Nombres de mères au foyer avec au moins un enfant de moins de 16 ans, 1976 à 2015
Description du graphique 1

Graphique 1 Nombres de mères au foyer avec au moins un enfant de moins de 16 ans, 1976 à 2015
Année Mères au foyer
1976 1 465,7
1977 1 423,2
1978 1 336,4
1979 1 307,2
1980 1 235,3
1981 1 134,8
1982 1 059,8
1983 993,5
1984 945,1
1985 892,8
1986 826,8
1987 784,5
1988 734,0
1989 704,5
1990 672,3
1991 614,3
1992 602,9
1993 585,5
1994 579,2
1995 574,9
1996 577,9
1997 557,4
1998 543,4
1999 535,5
2000 539,9
2001 513,0
2002 480,4
2003 461,9
2004 465,3
2005 468,5
2006 467,7
2007 438,0
2008 467,1
2009 436,8
2010 433,1
2011 439,1
2012 432,9
2013 426,3
2014 445,7
2015 440,5
Graphique 2  Nombres de pères au foyer avec au moins un enfant de moins de 16 ans, 1976 à 2015
Description du graphique 2

Graphique 2 Nombres de pères au foyer avec au moins un enfant de moins de 16 ans, 1976 à 2015
Année Pères au foyer
1976 20,6
1977 22,6
1978 22,5
1979 22,6
1980 24,8
1981 25,1
1982 30,9
1983 32,1
1984 28,7
1985 31,4
1986 31,3
1987 33,1
1988 34,6
1989 35,9
1990 40,4
1991 43,5
1992 44,6
1993 45,7
1994 41,3
1995 43,4
1996 43,5
1997 38,9
1998 44,2
1999 41,6
2000 47,7
2001 51,5
2002 52,2
2003 51,0
2004 50,1
2005 48,7
2006 52,9
2007 55,3
2008 53,4
2009 55,8
2010 53,0
2011 60,0
2012 55,4
2013 54,2
2014 53,8
2015 52,6

L'Alberta a affiché la proportion la plus élevée de parents au foyer

Les familles ayant un parent au foyer ont représenté 53 % des familles comptant un couple avec enfants en 1976 et 18 % en 2015. En 1976, c'est au Québec que la proportion de familles comptant un couple avec un parent au foyer était la plus élevée (59 %). L'Ontario comptait la proportion la plus faible (49 %).

Depuis 1976, la proportion de familles ayant un parent au foyer a diminué dans toutes les provinces. Cependant, l'ampleur de la diminution varie d'une province à l'autre. En 2015, l'Alberta a affiché la proportion la plus élevée de familles comptant un couple avec un parent au foyer (25 %), et le Québec, la proportion la plus faible (11 %). Il semble donc que la proportion de familles ayant un parent au foyer a diminué plus rapidement au Québec que dans toute autre province.

La diminution du nombre de mères au foyer est à l'origine du recul au chapitre du nombre de parents au foyer. Le nombre de pères au foyer a augmenté dans toutes les provinces, mais à des taux différents. En 1976, les provinces de l'Atlantique ont affiché la proportion la plus élevée de pères au foyer (3 % de toutes les familles ayant un parent au foyer); les proportions dans les autres provinces étaient inférieures à 2 %.

De 1976 à 2015, la proportion de pères au foyer a augmenté de 15 points de pourcentage dans les provinces de l'Atlantique et de 13 points de pourcentage au Québec. La proportion en Alberta a augmenté de 6 points de pourcentage, ce qui a creusé l'écart entre les proportions provinciales de pères au foyer. En 2015, les provinces de l'Atlantique enregistraient encore la proportion la plus élevée de familles ayant un père au foyer (18 % des familles ayant un parent au foyer), suivies du Québec (13 %). À l'opposé, l'Alberta a affiché la proportion la plus faible (6 %).

Graphique 3 Pères au foyer¹ en proportion des familles avec un parent au foyer, selon la région ou la province, 1976 et 2015
Description du graphique 3

Graphique 3 Pères au foyer¹ en proportion des familles avec un parent au foyer, selon la région ou la province, 1976 et 2015
  Père au foyer (la mère est le soutien)
Province 1976 2015 1976 à 2015
Provinces de l'Atlantique 2,8 18,1 15,3
Québec 1,2 14,4 13,2
Colombie-Britannique 1,7 12,0 10,3
Manitoba 1,3 11,9 10,6
Canada 1,4 10,7 9,3
Ontario 1,2 10,1 8,9
Saskatchewan 1,6 8,8 7,2
Alberta 0,7 6,2 5,5

Données démographiques sur les parents au foyer

Les mères au foyer étaient légèrement plus jeunes en moyenne que les mères des familles où la mère était le seul soutien et les mères faisant partie d'un couple à deux soutiens. L'âge moyen des mères au foyer était de 36 ans, comparativement à 40 ans pour les mères des familles où la mère était le seul soutien et à 39 ans pour celles faisant partie d'un couple à deux soutiens.

Par conséquent, les mères au foyer étaient également plus susceptibles d'avoir de jeunes enfants, comparativement aux mères faisant partie de la population active. En 2015, 59 % des mères au foyer avaient au moins un enfant de moins de 5 ans à la maison, alors que c'était le cas de 36 % des mères dans les familles où la mère était le seul soutien et de 42 % de mères dans les familles à deux soutiens. En outre, les mères au foyer avaient plus d'enfants en moyenne, et elles étaient près de deux fois plus susceptibles que les mères des familles où la mère était le seul soutien et les mères des familles à deux soutiens d'avoir plus de deux enfants de moins de 16 ans.

Les mères au foyer étaient également plus susceptibles d'avoir un niveau de scolarité moins élevé. En 2015, 38 % d'entre elles avaient un diplôme d'études secondaires ou un niveau de scolarité moins élevé, alors que c'était le cas de 27 % des mères des familles où la mère était le seul soutien et de 19 % des mères des familles à deux soutiens.

Contrairement aux mères au foyer, les pères au foyer étaient en moyenne plus âgés (45 ans) que les pères des familles à un soutien (40 ans) et à deux soutiens (41 ans). Cependant, comme les mères au foyer, les pères au foyer étaient plus susceptibles d'avoir un niveau de scolarité moins élevé. En 2015, 42 % d'entre eux avaient un diplôme d'études secondaires ou un niveau de scolarité moins élevé. En comparaison, 31 % des pères des familles où le père était le seul soutien et 25 % des pères des familles à deux soutiens avaient un niveau de scolarité comparable.

Caractéristiques des mères et des pères des familles comptant un couple avec au moins un enfant de moins de 16 ans, selon la situation d'emploi de la famille, 2015
Âge Mère Père
Au foyer Un soutien Deux soutiens Au foyer Un soutien Deux soutiens
moyenne
Âge moyen 36,3 40,2 38,5 44,5 39,5 40,9
Nombre moyen d'enfants de moins de 16 ans 2,1 1,7 1,8 1,7 2,1 1,8
  pourcentage
Plus de deux enfants de moins de 16 ans 26,3 13,5 14,0 13,5 26,3 14,0
Au moins un enfant de moins de 5 ans à la maison 59,2 36,2 41,5 36,2 59,2 41,4
Tous les enfants âgés de 5 à 15 ans 40,8 63,8 58,5 63,8 40,8 58,6
Niveau de scolarité            
Niveau inférieur à des études secondaires 11,1 6,6 3,2 11,9 9,6 5,4
Diplôme d'études secondaires 27,2 20,2 15,5 30,0 21,8 20,0
Diplôme d'un collège ou d'une école de métiers 30,7 36,3 38,2 35,8 34,8 40,4
Diplôme universitaire 31,0 36,9 43,2 22,3 33,8 34,3
Source : Statisitque Canada, Enquête sur la population active, 2015.

Définitions

Parent au foyer : Une personne dans une famille comptant un couple ayant au moins un enfant de moins de 16 ans à la maison, qui n'avait pas d'emploi ni d'entreprise, n'était pas à la recherche de travail, ne fréquentait pas l'école et ne souffrait pas d'une incapacité permanente durant la semaine de référence de l'enquête; les parents en congé de maternité ou en congé parental ne sont pas considérés comme des parents au foyer s'ils ont un emploi qu'ils reprendront après leur congé — ils sont considérés comme ayant un emploi et étant absents du travail.

Références

JAUMOTTE, F. 2004. Les femmes sur le marché du travail : évidence empirique sur le rôle des politiques économiques et autres déterminants dans les pays de l'OCDE, Revue économique de l'OCDE, no 37, 2003/2, p. 51 à 108.

MARSHALL, K. 1998. Les pères au foyer, L'emploi et le revenu en perspective, vol. 10, no 1, printemps, produit no 75-001-XPF au catalogue de Statistique Canada, p. 9 à 15.

MILLIGAN, K. 2014. « The Road to egalitaria: Sex differences in employment for parents of young children », CESifo Economic Studies, vol. 60, no 2, juin, p. 257 à 279.

UPPAL, S. 2015. Profils d'emploi des familles avec enfants, Regards sur la société canadienne, produit no 75-006-X au catalogue de Statistique Canada, juin.

Personnes-ressources

Pour en savoir davantage sur les concepts, la méthodologie ou la qualité des données de cette publication, veuillez communiquer avec Sébastien LaRochelle-Côté (sebastien.larochelle-cote@canada.ca; 613-951-0803).

Date de modification :