Cheminement des personnes qui abandonnent un programme d’apprentissage

Date de diffusion : le 27 septembre 2022
Infographie : Cheminement des personnes qui abandonnent un programme d’apprentissage
Description : Cheminement des personnes qui abandonnent un programme d’apprentissage

Parmi les personnes qui ont commencé un programme d’apprentissage entre 2008 et 2010, 44 % l’ont abandonné dans les six années suivant leur inscription.

Programmes les plus susceptibles d’être abandonnés par les femmes :

  • Charpentière (70,8 %);
  • Débosseleuse et réparatrice de carrosserie (66,7 %);
  • Ferblantière (63,6 %).

Programmes les plus susceptibles d’être abandonnés par les hommes :

  • Assistant en éducation (54,5 %);
  • Aide-éducateur de la petite enfance (52,5 %);
  • Coiffeur (32,4 %).

Les hommes qui ont abandonné un programme d’apprentissage étaient plus susceptibles que les femmes de s’inscrire à un autre programme de métier, alors que les femmes étaient plus susceptibles d’aller étudier dans un établissement d’enseignement postsecondaire public.



Tableau 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau 1 Ont quitté complètement le système d’éducation postsecondaire, Ont repris le même programme, Ont fait une formation d’apprenti dans un autre métier et Ont étudié dans un établissement postsecondaire public(figurant comme en-tête de colonne).
Ont quitté complètement le système d’éducation postsecondaire Ont repris le même programme Ont fait une formation d’apprenti dans un autre métier Ont étudié dans un établissement postsecondaire public
Hommes 57,7 % 4,9 % 26,8 % 17,4 %
Femmes 62,7 % 1,8 % 10,0 % 29,6 %

  • Le domaine d’études le plus courant pour les femmes qui se sont inscrites dans un établissement d’enseignement postsecondaire public après avoir abandonné un programme d’apprentissage était celui des professions de la santé et des domaines connexes.
  • Chez les hommes, le domaine d’études le plus courant était celui des arts libéraux et des sciences, des études générales, des lettres et des sciences humaines.

Chez les personnes ayant abandonné un programme d’apprentissage, les plus jeunes étaient plus susceptibles de s’inscrire dans un établissement d’enseignement postsecondaire public



Tableau 2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau 2 Situation des décrocheurs et Âge médian(figurant comme en-tête de colonne).
Situation des décrocheurs Âge médian
Hommes Tous les non-persévérants de programmes d’apprentissage 25
Femmes 23
Hommes Non-persévérants de programmes d’apprentissage qui se sont inscrits à un programme d’enseignement postsecondaire public 20
Femmes 20
Hommes Non-persévérants de programmes d’apprentissage qui se sont tournés vers un autre métier 23
Femmes 22

Source : Statistique Canada, Système d’information sur les apprentis inscrits, 2008 à 2020, et Système d’information sur les étudiants postsecondaires, 2009 à 2019.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :