La vulnérabilité en matière de logement chez les Canadiens ayant une incapacité liée à la santé mentale

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Date de diffusion : le 28 janvier 2021
Infographie : La vulnérabilité en matière de logement chez les Canadiens ayant une incapacité liée à la santé mentale
Description : La vulnérabilité en matière de logement chez les Canadiens ayant une incapacité liée à la santé mentale

Cette infographie, fondée sur les données de l’Enquête canadienne sur l’incapacité de 2017, donne un aperçu des situations de vie et des conditions de logement qui pourraient aggraver les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les personnes ayant une incapacité liée à la santé mentale.

  • Plus de 2 millions de Canadiens âgés de 15 ans et plus ont une incapacité liée à la santé mentale, dont 1,3 million de femmes et 755 000 hommesNote
  • Certaines modes de vie des Canadiens ayant une incapacité liée à la santé mentale en 2017 :
    • Personnes vivant seules : 20 %
    • Mères seules : 8 %
    • Pères seuls : 1 %
  • 21 % des personnes ayant une incapacité liée à la santé mentale vivaient dans un ménage considéré comme ayant des besoins impérieux en matière de logementNote
  • 42 % des personnes ayant une incapacité liée à la santé mentale étaient des locataires.
    • Parmi celles-ci, 18 % vivaient dans un logement subventionné.
  • Parmi les 429 000 Canadiens ayant une incapacité liée à la santé mentale qui se considéraient comme étant confinés à la maison :
    • 45 % ont indiqué que leurs contacts sociaux en dehors de leur demeure étaient limités
    • 35 % ont indiqué ne pas se sentir en sécurité lorsqu’ils sortent de leur demeure
  • Plus de 1 million de Canadiens ayant une incapacité liée à la santé mentale ont reçu de l’aide pour effectuer au moins un type d’activité quotidienne.
    • 373 000 comptaient uniquement sur de l’aide provenant de l’extérieur de leur ménage.

Source : Statistique Canada, Enquête canadienne sur l’incapacité, 2017.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :