Concentrations de plomb et de bisphénol A (BPA) au sein de la population canadienne

Date de diffusion : le 13 novembre 2019

Infographie : Concentrations de plomb et de bisphénol A (BPA) au sein de la population canadienne
Description : Concentrations de plomb et de bisphénol A (BPA) au sein de la population canadienne

Concentrations de plomb et de bisphénol A (BPA) au sein de la population canadienne

Plomb

Utilisé historiquement dans l'essence, la peinture et la plomberie.

Principales sources d'exposition sont :

  • les aliments et l'eau potable
  • la poussière domestique
  • le sol
  • certaines fournitures d'art et d'artisanat

Détecté chez 99,7 % des Canadiens en 2017

L'exposition continue à des niveaux élevés de plomb peut causer une anémie, une faiblesse ainsi que des lésions au cerveau et aux reins à tous âges, et peut entraîner une baisse de QI ou une augmentation des troubles du comportement chez les bébés et les enfants.

Les concentrations de plomb dans le sang des Canadiens âgés de 6 à 79 ans ont diminué de 27,7 % de 2009 à 2017

Concentration de plomb dans le sang des Canadiens âgés de 6 à 79 ans (µg/dL)
Année Concentration de plomb dans le sang (µg/dL)
2009 1,3
2011 1,2
2013 1,1
2015 0,96
2017 0,94

En 2017, les enfants et les jeunes présentaient des concentrations plus faibles que les adultes.

La plupart des Canadiens sont exposés à de faibles niveaux de plomb.

BPA

Utilisé dans la production de plastiques et d'autres matériaux.

Principales sources d'exposition sont :

  • les contenants pour aliments et boissons
  • les emballages alimentaires
  • le papier d'impression thermique
  • certains jouets et appareils médicaux.

Détecté chez 81,5 % des Canadiens en 2017

En 2010, le gouvernement du Canada a interdit l'utilisation de BPA dans la fabrication des biberons. Les études sur le BPA se poursuivent pour déterminer les répercussions sur la santé humaine, comme les liens possibles avec l'obésité et d'autres maladies métaboliques.

Les concentrations de BPA urinaire chez les Canadiens âgés de 6 à 79 ans ont diminué de 32,5 % de 2009 à 2017

Concentration de BPA urinaire chez les Canadiens âgés de 6 à 79 ans (µg/L)
Année Concentration de BPA urinaire (µg/L)
2009 1,2
2011 1,2
2013 1,1
2015 1,0
2017 0,81

En 2017, les adultes présentaient des concentrations plus faibles que les enfants et les jeunes.

La plupart des Canadiens sont exposés à des niveaux faibles de BPA qui ne semblent pas poser de risque pour la santé.

Sources : Statistique Canada, Enquête canadienne sur les mesures de la santé.
Santé Canada, Cinquième rapport sur la biosurveillance humaine des substances chimiques de l'environnement au Canada.

Date de modification :