Travail autonome chez les Métis : résultats de l'Enquête auprès des peuples autochtones de 2017

Date de diffusion : le 26 novembre 2018
Infographie : Travail autonome chez les Métis : résultats de l'Enquête auprès des peuples autochtones de 2017
Description : Travail autonome chez les Métis : résultats de l'Enquête auprès des peuples autochtones de 2017

Travail autonome chez les Métis : résultats de l'Enquête auprès des peuples autochtones de 2017

En 2017, environ 1 Métis occupant un emploi sur sept (14 % ou 40 260) était travailleur autonome.

  • 59 % des hommes métis étaient travailleurs autonomes.
  • 41 % des femmes métisses étaient travailleuses autonomes.

La principale raison d'être devenu travailleur autonome était la liberté ou l'indépendance (37 %).

Environ un tiers des Métis travailleur autonome sur cinq (32 %) avait embauché des employés.

Répartition des travailleurs autonomes selon la province ou le territoire
Province ou territoire Pourcentage
Provinces de l'Atlantique 11 %Note de bas de page E
Québec 16 %
Ontario 13 %
Manitoba 8 %
Saskatchewan 13 %
Alberta 15 %
Colombie-Britannique 18 %
Territoires du Nord-Ouest 8 %
Principales industries comptant des Métis travailleurs autonomes en 2017
Industrie Pourcentage
Construction 16 %
Services professionnels, scientifiques et techniques 13 %
Services, comprenant la réparation, l'entretien, les services personnels et les services de blanchissage 14 %
Agriculture, foresterie, pêche et chasse 8 %
Soins de santé et assistance sociale 7 %Note de bas de page E

Des écarts se dessinent entre les sexes quant au nombre de travailleurs autonomes œuvrant dans certaines industries, alors que dans d'autres, hommes et femmes sont représentés en parts égales.

  • 92 % des Métis travailleurs autonomes dans le secteur de la construction étaient des hommes.
  • 75 % des Métis travailleurs autonomes dans le secteur des soins de santé et de l'assistance sociale, étaient des femmes.

Les hommes et les femmes avaient tendance à être représentés en parts égales dans les services professionnels, scientifiques et techniques, puisque 49 % étaient des hommes et 51 %, des femmes.

La plupart des Métis travailleurs autonomes (91 %) n'avaient pas reçu d'aide extérieure pour leur entreprise.

L'aide extérieure aux entreprises comprend l'aide financière, les programmes d'acquisition, les renseignements sur les possibilités d'affaires, l'aide pour l'établissement de contrats professionnels et les programmes de formation et de perfectionnement.

Moins de la moitié (43 %) des Métis qui étaient travailleurs autonomes possédaient une entreprise constituée en société.

  • Hommes métis – 50 %
  • Femmes métisses – 32 %

Les proportions de travailleurs autonomes variaient de 56 % en Alberta à 22 %Note de bas de page E au Manitoba.

Source : Enquête auprès des peuples autochtones, 2017.

Notes : Dans la présente publication, le terme « Métis » désigne les personnes ayant déclaré être Métis lors de l'Enquête auprès des peuples autochtones de 2017.

Date de modification :