Aperçus économiques
Entreprises appartenant à des femmes au Canada

par Douwere Grekou, Jiang Li et Huju Liu
Division de l’analyse économique

Date de diffusion : le 24 septembre 2018

Passer au texte

Début du texte

Start of text box

Le présent article de la série Aperçus économiques fournit de nouvelles estimations de la propriété d’entreprises par des femmes et des hommes au Canada. Il repose sur une base de données appariées sur les employés et les employeurs unique conçue à partir de données administratives qui rendent compte à la fois des propriétaires d’entreprises et de leurs entreprises. Aux fins du présent article, les entreprises privées appartenant à des femmes désignent les entreprises dont les femmes détiennent une participation majoritaire (d’au moins 51 %). De 2005 à 2013, le nombre d’entreprises appartenant à des femmes a augmenté pour passer d’environ 233 000 à 309 000. Cependant, le nombre d’entreprises appartenant à des femmes représente toujours une fraction seulement du nombre d’entreprises appartenant à des hommes.

End of text box

Introduction

La propriété d’entreprises est depuis longtemps considérée comme un important moteur de l’innovation, de la création d’emplois et de la croissance de la productivité (Knight, 1921; Schumpeter, 1942). Il existe cependant une différence considérable entre les sexes en matière de propriété d’entreprises. Au Canada, les petites et moyennes entreprises (PME) appartenant à des femmes sont sous-représentées dans la population des PME. Selon les données de l’Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises (EFCPME) de 2014, seulement 15,7 % des PME appartenaient à des femmes, alors que 64,6 % appartenaient à des hommes. Par ailleurs, sur le plan du rendement, les entreprises appartenant à des femmes affichaient un retard par rapport à celles appartenant à des hommes, notamment sur le plan des ventes, des bénéfices et de l’emploi (Fairlie et Robb, 2009; Coleman et Robb, 2012; Industrie Canada, 2015; Rosa et Sylla, 2016).

Promouvoir la propriété d’entreprises par des femmes et améliorer le rendement des entreprises appartenant à des femmes favoriseraient l’égalité entre les sexes en matière de leadership et d’autonomisation économique des femmes. Des initiatives en ce sens ont été mises en œuvre dans de nombreux pays, en vue de favoriser une croissance plus forte, plus saine et plus juste (Adema et coll., 2014). Cependant, les données sur la propriété d’entreprises en fonction du sexe sont rares, du fait du manque de données exhaustives (Adema et coll., 2014). Des statistiques sur le travail autonome selon le sexe sont plus couramment utilisées, mais fournissent peu de renseignements sur la propriété d’entreprises. Au Canada, l’EFCPME, une enquête transversale occasionnelle sur les PME, recueille des statistiques sur les entreprises selon le sexeNote 1.

Le présent document comble cette lacune statistique en fournissant de nouvelles estimations relatives aux entreprises appartenant à des femmes, à l’aide de la Base de données canadienne sur la dynamique employeurs-employés (BDCDEE), qui est une base de données appariées conçue à partir de sources de données administrativesNote 2. Contrairement à l’EFCPME, qui se concentre sur les PME de certaines industries, le module sur les propriétaires d’entreprises de la BDCDEE porte sur toutes les entreprises non constituées en société et les sociétés privées au Canada. Ce module est un composant clé de la BDCDEE et contient des renseignements sur les propriétaires et leurs entreprises pour la période allant de 2005 à 2013. Il est également possible d’y effectuer le suivi des propriétaires d’entreprises et de leurs entreprises au fil du temps. La nature longitudinale de ces données permet d’effectuer des études exhaustives de la croissance et de la survie des entreprises appartenant à des femmes.

Aux fins du présent article, une entreprise est considérée comme appartenant à des femmes si la part représentée par une ou plusieurs femmes propriétaires est d’au moins 51 %. De manière similaire, une entreprise est considérée comme appartenant à des hommes si la part représentée par un ou plusieurs propriétaires masculins est d’au moins 51 %. Une entreprise peut également être détenue à parts égales par des femmes et par des hommes, si la part qui appartient à des hommes est identique à celle qui appartient des femmes (c.-à-d. 50 %)Note 3.

Dans le reste de l’article, la propriété d’entreprises selon le sexe est présentée à l’échelle nationale, selon la province ou le territoire ainsi que selon l’industrie et la taille de l’entrepriseNote 4. Aux fins de concision, le nombre d’entreprises ainsi que l’emploi sont présentés à l’échelle nationale, alors que seul le nombre d’entreprises est présenté pour le reste des catégories.

Le nombre d’entreprises appartenant à des femmes était beaucoup plus petit, mais leur taux de croissance était supérieur

Le nombre d’entreprises appartenant à des femmes représentait une fraction de celles appartenant à des hommes, mais leur taux de croissance était supérieur à celui des entreprises appartenant à des hommes, aussi bien sur le plan du nombre d’entreprises que sur le plan de l’emploi.

Pour la période allant de 2005 à 2013, plus de 1 million d’entreprises, en moyenne, appartenaient à des hommes au Canada (tableau 1), ce qui représente environ 67 % de toutes les entreprises privées auxquelles une structure selon le sexe du propriétaire peut être attribuée (graphique 1). Au cours de la même période, l’emploi correspondant (le nombre d’employés ayant reçu un feuillet T4 — État de la rémunération payée) dans les entreprises appartenant à des hommes s’établissait à environ 4,1 millions d’employés en moyenne, représentant 73 % de l’emploi dans les entreprises privées pour lesquelles une structure selon le sexe du propriétaire peut être déterminée. En comparaison, le nombre d’entreprises appartenant à des femmes s’élevait à 275 300 (tableau 1), ce qui représente 18 % des entreprises, et l’emploi associé se chiffrait à 828 700 employés, représentant 15 % de l’emploi total (graphique 1). Au cours de la même période, 231 100 entreprises, en moyenne, appartenaient à parts égales à des femmes et à des hommes. Cette catégorie représente un autre 15 % des entreprises privées et 13 % de l’emploi total.

Tableau 1
Entreprises privées et emploi dans les entreprises privées, selon le sexe du propriétaire, 2005 à 2013
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Entreprises privées et emploi dans les entreprises privées Entreprises privées
appartenant à des hommes, Entreprises privées
appartenant à des femmes, Entreprises privées
appartenant à parts égales à des hommes et à des femmes, Nombre d’entreprises et Emploi total, calculées selon nombre unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Entreprises privées
appartenant à des hommes
Entreprises privées
appartenant à des femmes
Entreprises privées
appartenant à parts égales à des hommes et à des femmes
Nombre d’entreprises Emploi total Nombre d’entreprises Emploi total Nombre d’entreprises Emploi total
nombre
2005 906 400 3 960 700 232 800 754 400 197 300 657 300
2006 945 600 4 035 100 244 200 782 200 207 300 680 700
2007 987 100 4 120 700 257 800 809 500 218 300 699 400
2008 1 018 700 4 171 100 270 600 818 900 227 900 717 000
2009 1 034 500 4 082 500 280 900 819 300 233 000 712 700
2010 1 055 200 4 156 900 290 000 845 300 238 800 721 600
2011 1 066 400 4 183 200 296 800 863 800 247 400 722 800
2012 1 055 800 4 177 400 295 800 866 500 249 700 726 600
2013 1 104 700 4 256 500 308 700 897 900 260 500 738 800
Moyenne de la période 1 019 400 4 127 100 275 300 828 700 231 100 708 600

Tableau de données du graphique 1

Tableau de données du graphique 1
Tableau de données du graphique 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 1. Les données sont présentées selon Nombre d'entreprises privées et emploi (titres de rangée) et Entreprises appartenant à des hommes, Entreprises appartenant à des femmes et Parts égales, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Nombre d'entreprises privées et emploi Entreprises appartenant à des hommes Entreprises appartenant à des femmes Parts égales
pourcentage
Entreprises privées 66,85 18,02 15,13
Emploi dans les entreprises privées 72,87 14,62 12,51

Les entreprises appartenant à des femmes ont affiché leur plus forte croissance au cours de la période de 2005 à 2013. Le nombre d’entreprises appartenant à des femmes est passé de 232 800 en 2005 à plus de 300 000 en 2013 (tableau 1), ce qui représente une croissance de 33 % (partie A graphique 2). L’emploi au sein des entreprises appartenant à des femmes s’est accru de 20 % pour s’élever à près de 900 000 employés en 2013. Les entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes ont connu une croissance similaire pour ce qui est du nombre d’entreprises (32 %), mais une croissance plus lente au chapitre de l’emploi (12 %). Les entreprises appartenant à des hommes ont quant à elles enregistré la croissance la plus faible, celle-ci se situant à 22 % pour le nombre d’entreprises et à 8 % pour ce qui est de l’emploi.

De plus, les répercussions de la plus récente crise financière sur les entreprises appartenant à des femmes ont été moins prononcées. De 2008 à 2009, au sein des entreprises appartenant à des femmes, le déclin de l’emploi a été plus faible et la croissance ultérieure a été plus élevée que dans les entreprises appartenant à des hommes (Partie B graphique 2).

Tableau de données du graphique 2

Tableau de données du graphique 2
Tableau de données du graphique 2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 2 Croissance du nombre d'entreprises, Croissance de l'emploi, Entreprises appartenant à des hommes, Entreprises appartenant à des femmes et Parts égales, calculées selon indice (2005=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Croissance du nombre d'entreprises Croissance de l'emploi
Entreprises appartenant à des hommes Entreprises appartenant à des femmes Parts égales Entreprises appartenant à des hommes Entreprises appartenant à des femmes Parts égales
indice (2005=100)
2005 100,00 100,00 100,00 100,00 100,00 100,00
2006 104,32 104,88 105,09 101,88 103,69 103,56
2007 108,91 110,73 110,64 104,04 107,30 106,40
2008 112,38 116,22 115,49 105,31 108,55 109,08
2009 114,13 120,65 118,12 103,07 108,60 108,42
2010 116,41 124,54 121,06 104,95 112,05 109,78
2011 117,65 127,46 125,40 105,62 114,50 109,97
2012 116,48 127,06 126,59 105,47 114,86 110,53
2013 121,87 132,56 132,02 107,47 119,03 112,39

Les entreprises appartenant à des femmes et celles appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes étaient plus courantes dans l’Ouest canadien, et leur nombre a augmenté plus rapidement dans l’ensemble du Canada

La prédominance des entreprises appartenant à des hommes observée à l’échelle nationale est généralisée dans l’ensemble des provinces et des territoires. La part des entreprises appartenant à des hommes était la plus élevée au Québec (76 %) et la moins élevée en Colombie-Britannique (61 %) (graphique 3). Les provinces de l’Est, notamment Terre-Neuve-et-Labrador, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard, le Nouveau-Brunswick et le Québec, ont toutes affiché des parts d’entreprises appartenant à des hommes supérieures à la moyenne nationale, alors que les autres provinces et territoires ont enregistré des parts inférieures ou similaires à la moyenne nationale.

La part des entreprises appartenant à des femmes était supérieure à la moyenne nationale à Terre-Neuve-et-Labrador, en Ontario, en Colombie-Britannique ainsi que dans les trois territoires (graphique 3). La part des entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes était plus élevée dans les provinces de l’Ouest, notamment au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta, en Colombie-Britannique ainsi que dans les trois territoires.

Tableau de données du graphique 3

Tableau de données du graphique 3
Tableau de données du graphique 3
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3 Entreprises appartenant à des hommes, Entreprises appartenant à des femmes et Parts égales, calculées selon percent unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Entreprises appartenant à des hommes Entreprises appartenant à des femmes Parts égales
percent
Canada 66,85 18,02 15,13
Terre-Neuve-et-Labrador 68,45 20,26 11,29
Nouvelle-Écosse 71,58 16,95 11,47
Île-du-Prince-Édouard 72,24 16,26 11,50
Nouveau-Brunswick 72,27 16,38 11,34
Québec 75,62 17,37 7,01
Ontario 66,00 19,44 14,55
Manitoba 63,81 16,44 19,75
Saskatchewan 65,58 14,24 20,19
Alberta 62,09 15,99 21,93
Colombie-Britannique 60,84 18,88 20,28
Territoires 62,98 19,98 17,03

Dans l’ensemble des provinces et des territoires, la croissance des entreprises appartenant à des femmes et des entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes était plus prononcée que la croissance des entreprises appartenant à des hommes (graphique 4). La croissance relative est définie par la variation du rapport des entreprises appartenant à des femmes ou appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes aux entreprises appartenant à des hommes. Une hausse ou une baisse de ce rapport au fil du temps signifie que les entreprises appartenant à des femmes ou à parts égales à des femmes et à des hommes ont connu une croissance plus rapide ou plus lente, selon le cas, que celles appartenant à des hommes. Comme le montre le graphique 4, au cours de la période de 2005 à 2013, le rapport des entreprises appartenant à des femmes ou appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes aux entreprises appartenant à des hommes a augmenté dans l’ensemble des provinces et des territoires. Cette situation a contribué à la croissance plus rapide, à l’échelle nationale, des entreprises appartenant à des femmes ou appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes comparativement aux entreprises appartenant à des hommes (partie A du graphique  2).

La Nouvelle-Écosse, la Colombie-Britannique et les territoires ont affiché la croissance la plus rapide des entreprises appartenant à des femmes par rapport à celles appartenant à des hommes, ainsi que l’augmentation la plus marquée du rapport des entreprises appartenant à des femmes à celles appartenant des hommes. Le Manitoba a affiché la croissance la moins prononcée des entreprises appartenant à des femmes par rapport à celles appartenant à des hommes ainsi que la plus faible augmentation du rapport entre les deux. En comparaison, l’augmentation du rapport des entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes aux entreprises appartenant à des hommes a été la plus marquée en Saskatchewan et au Manitoba, et la plus faible, en Ontario, au Québec et en Colombie-Britannique. Dans la plupart des provinces, sauf le Québec, l’Ontario et la Colombie-Britannique, ainsi que dans les territoires, l’accroissement du rapport des entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes aux entreprises appartenant à des hommes a été plus élevé que l’accroissement du rapport des entreprises appartenant à des femmes à celles appartenant à des hommes. La croissance des entreprises appartenant à des femmes et des entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes par rapport aux entreprises appartenant à des hommes (la somme des deux rapports) a été la plus marquée en Saskatchewan, alors que la croissance la plus faible à ce chapitre a été observée au Québec.

Tableau de données du graphique 4

Tableau de données du graphique 4
Tableau de données du graphique 4
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 4 Appartenance à parts égales par rapport à appartenance à des hommes et Appartenance à des femmes par rapport à appartenance à des hommes, calculées selon points de pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Appartenance à parts égales par rapport à appartenance à des hommes Appartenance à des femmes par rapport à appartenance à des hommes
points de pourcentage
Canada 1,81 2,25
Terre-Neuve-et-Labrador 3,98 1,33
Nouvelle-Écosse 3,89 3,50
Île-du-Prince-Édouard 3,51 2,38
Nouveau-Brunswick 2,31 2,28
Québec 1,10 1,41
Ontario 0,99 2,55
Manitoba 5,20 1,22
Saskatchewan 7,24 1,46
Alberta 3,44 2,68
Colombie-Britannique 1,02 3,18
Territoires 2,12 3,02

Les entreprises appartenant à des femmes étaient plus courantes dans les industries de services, alors que les celles appartenant à des hommes étaient plus courantes dans les industries produisant des biens

La prédominance des entreprises appartenant à des hommes (c’est-à-dire que leur part dépassait la moyenne nationale) était la plus prononcée dans les industries traditionnellement dominées par les hommes, comme les industries produisant des biens (p. ex. secteur de l’agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse; secteur de l’extraction minière, de l’exploitation en carrière et de l’extraction de pétrole et de gaz; secteur des services publics; secteur de la fabrication), le secteur de la construction, le secteur du transport et de l’entreposage ainsi que le secteur du commerce de gros (graphique 5). De 2005 à 2013, la part la plus élevée (environ 79 %) des entreprises appartenant à des hommes a été observée dans le secteur de la construction ainsi que celui du transport et de l’entreposage. Cependant, les entreprises appartenant à des hommes étaient moins prédominantes dans les industries de services en général. Leur prédominance était la plus faible dans le secteur des services d’enseignement, où leur part des entreprises privées était de moins de 50 %.

Le contraire s’observe pour les entreprises appartenant à des femmes. Elles étaient plus courantes dans la plupart des industries de services, notamment le secteur des services d’enseignement, le secteur des soins de santé et d’assistance sociale, ainsi que le secteur des arts, des spectacles et des loisirs. Par ailleurs, elles étaient moins courantes dans les industries produisant des biens (graphique 5). La part moyenne d’entreprises appartenant à des femmes était la plus élevée dans le secteur des services d’enseignement (35 %), et la plus faible, dans le secteur de la construction (environ 7 %)Note 5. La prédominance des entreprises appartenant à des femmes dans la plupart des industries de services a probablement contribué aux répercussions négatives moins marquées observées sur les entreprises appartenant à des femmes lors de la plus récente crise financière, comme l’indique le graphique 2. Les industries de services ont été moins touchées par cette crise que les industries produisant des biensNote 6.

Les entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes étaient plus répandues dans l’ensemble des secteurs. Les plus importantes parts se trouvaient dans le secteur de l’extraction minière, de l’exploitation en carrière et de l’extraction de pétrole et de gaz, dans le secteur des services publics (23 %), ainsi que dans le secteur des services d’hébergement et de restauration (20 %). La plus faible part se trouvait dans le secteur des soins de santé et de l’assistance sociale (9 %). Une situation similaire s’observe aux États-Unis, où le secteur de l’agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse et le secteur de l’hébergement et des services de restauration comptaient les parts les plus élevées d’entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes, alors que le secteur des soins de santé et de l’assistance sociale enregistrait les parts les plus faibles (McManus, 2017). La plupart des entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes étaient des entreprises familiales (Segal, 2015).

La part plus prononcée d’entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes dans le secteur agrégé 21-22 (extraction minière, exploitation en carrières et extraction de pétrole et de gaz, et services publics dans le graphique 5), ainsi que dans le secteur de l’agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse, a probablement contribué à la représentation relativement élevée de ces entreprises dans les provinces de l’Ouest (graphique 3) où ces deux secteurs occupent une place relativement importanteNote 7.

Tableau de données du graphique 5

Tableau de données du graphique 5
Tableau de données du graphique 5
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 5. Les données sont présentées selon Secteur et total (titres de rangée) et Appartenant à des hommes, Appartenant à des femmes et Parts égales, calculées selon percent unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Secteur et total Appartenant à des hommes Appartenant à des femmes Parts égales
percent
Tous les secteurs 66,85 18,02 15,13
Agriculture, foresterie, pêche et chasse 73,53 9,16 17,32
Extraction minière, exploitation en carrière et extraction
de pétrole et de gaz, et services publics
69,49 7,83 22,68
Construction 78,91 7,31 13,78
Fabrication 72,86 13,07 14,07
Commerce de gros 71,11 14,23 14,66
Commerce de détail 59,03 23,30 17,67
Transport et entreposage 78,79 8,52 12,69
Industrie de l’information et industrie culturelle 67,62 20,89 11,50
SFAI et gestion de sociétés et d’entreprises 65,45 19,51 15,04
Services professionnels, scientifiques et techniques 63,88 19,29 16,83
Services administratifs, services de soutien, services de gestion
des déchets et services d’assainissement
63,67 22,59 13,73
Services d’enseignement 47,83 34,88 17,29
Soins de santé et assistance sociale 58,17 32,74 9,09
Arts, spectacles et loisirs 60,08 25,63 14,28
Services d’hébergement et de restauration 56,24 23,63 20,13
Autres services (sauf les administrations publiques) 62,49 23,09 14,43

Dans la majorité des industries, les entreprises appartenant à des femmes et les entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes ont généralement connu une croissance plus rapide que les entreprises appartenant à des hommes (graphique 6). Pour les entreprises appartenant à des femmes et les entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes, c’est dans le secteur des soins de santé et de l’assistance sociale que les hausses les plus marquées ont été enregistrées (16,4 points de pourcentage et 13,2 points de pourcentage, respectivement).

Dans quelques cas cependant, les entreprises appartenant à des femmes et celles appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes ont connu une croissance plus faible que les entreprises appartenant à des hommes. En particulier, les entreprises appartenant à des femmes ont connu une croissance plus lente dans deux industries de services (c.-à-d. le secteur de l’industrie de l’information et de l’industrie culturelle ainsi que le secteur des services administratifs, des services de soutien, des services de gestion des déchets et des services d’assainissement) et dans deux secteurs traditionnellement dominés par les hommes (c.-à-d. la construction ainsi que le transport et l’entreposage). Pour les entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes, une croissance plus lente que celle des entreprises appartenant à des hommes a été observée dans le secteur du transport et de l’entreposage, le secteur de l’industrie de l’information et de l’industrie culturelle, ainsi que celui des arts, des spectacles et des loisirs. Bien qu’à l’échelle nationale, la croissance des entreprises appartenant à des femmes ait été plus rapide que celle des entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes, comparativement aux entreprises appartenant à des hommes, le contraire a été observé dans des secteurs comme celui de l’agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse, celui de l’extraction minière, de l’exploitation en carrière, et de l’extraction de pétrole et de gaz, de même que ceux des services publics, de la construction, de la finance et des assurances, des services immobiliers et des services de location et de location à bail ainsi que le secteur de la gestion de sociétés et d’entreprises (graphique 6).

Tableau de données du graphique 6

Tableau de données du graphique 6
Tableau de données du graphique 6
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 6. Les données sont présentées selon Secteurs et total (titres de rangée) et Appartenance à parts égales par rapport à appartenance à des hommes et Appartenance à des femmes par rapport à appartenance à des hommes, calculées selon points de pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Secteurs et total Appartenance à parts égales par rapport à appartenance à des hommes Appartenance à des femmes par rapport à appartenance à des hommes
points de pourcentage
Tous les secteurs 1,81 2,25
Agriculture, foresterie, pêche et chasse 1,52 1,40
Extraction minière, exploitation en carrière et extraction
de pétrole et de gaz, et services publics
2,77 0,82
Construction 0,97 -0,46
Fabrication 0,11 0,24
Commerce de gros 0,06 0,32
Commerce de détail -0,10 3,77
Transport et entreposage -1,59 -1,10
Industrie de l’information et industrie culturelle -2,18 -2,68
SFAI et gestion de sociétés et d’entreprises 3,86 3,09
Services professionnels, scientifiques et techniques 2,52 4,14
Services administratifs, services de soutien, services de gestion
des déchets et services d’assainissement
0,35 -2,01
Services d’enseignement 2,14 8,15
Soins de santé et assistance sociale 13,24 16,43
Arts, spectacles et loisirs -2,11 3,36
Services d’hébergement et de restauration -0,12 2,28
Autres services (sauf les administrations publiques) 1,82 4,27

Les entreprises appartenant à des femmes étaient plus courantes parmi les entreprises ayant moins d’employés, et leur croissance était élevée parmi les plus petites entreprises

Les entreprises appartenant à des hommes ont dominé toutes les catégories de taille, particulièrement celle des plus grandes entreprises. Elles représentaient de 66 % à 67 % des entreprises privées ayant moins de 20 employés, 74 % des entreprises ayant plus de 20 employés, mais moins de 100 employés, et 81 % des entreprises ayant 100 employés et plus.

En comparaison, les entreprises appartenant à des femmes étaient plus courantes parmi les plus petites entreprises. Elles représentaient de 17 % à 19 % des entreprises ayant moins de 20 employés, 14 % des entreprises ayant plus de 20 employés, mais moins de 100 employés, et 11 % des entreprises ayant 100 employés et plus.

La croissance des entreprises appartenant à des femmes et des entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes a été plus marquée que celle des entreprises appartenant à des hommes pour pratiquement toutes les catégories de taille (graphique 8). La croissance relative des entreprises appartenant à des femmes et des entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes a été plus élevée pour les plus petites entreprises que pour les plus grandes. Parmi les entreprises appartenant à des femmes, la croissance relative a été la plus importante pour celles ayant de 5 à 19 employés (2,7 points de pourcentage), et parmi les entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes, elle a été la plus élevée pour celles ne comptant aucun employé (2,3 points de pourcentage). Combinée, la croissance relative des entreprises appartenant à des femmes et des entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes a été la plus prononcée pour celles ne comptant aucun employé, et la plus faible croissance observée, pour les entreprises ayant 100 employés et plus.

Pour la période allant de 2005 à 2013, plus de 51 % de toutes les entreprises appartenant à des femmes ne comptaient pas d’employés. Par ailleurs, 46 % d’entre elles comptaient moins de 20 employés, ce qui représente 57 % de l’emploi total dans les entreprises appartenant à des femmesNote 8. La forte représentation des entreprises appartenant à des femmes parmi les plus petites entreprises et leur croissance accrue par rapport aux entreprises appartenant à des hommes (illustrées dans le graphique 8) ont manifestement contribué à la croissance générale plus rapide des entreprises appartenant à des femmes et de l’emploi qui en découle que dans les entreprises appartenant à des hommes (graphique 2).

Tableau de données du graphique 7

Tableau de données du graphique 7
Tableau de données du graphique 7
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 7. Les données sont présentées selon Taille de l’entreprise et total (titres de rangée) et Entreprises appartenant à des hommes, Entreprises appartenant à des femmes et Parts égales, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Taille de l’entreprise et total Entreprises appartenant à des hommes Entreprises appartenant à des femmes Parts égales
pourcentage
Tous les employés 66,85 18,02 15,13
Aucun employé 66,66 18,66 14,68
Moins de 5 employés 66,27 17,75 15,98
5 à 19 employés 67,07 17,37 15,55
20 à 99 employés 74,18 13,99 11,83
100 employés et plus 81,37 10,98 7,65

Tableau de données du graphique 8

Tableau de données du graphique 8
Tableau de données du graphique 8
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 8. Les données sont présentées selon Taille de l’entreprise et total (titres de rangée) et Appartenance à parts égales à des femmes et à des hommes par rapport à appartenance à des hommes et Appartenance à des femmes par rapport à appartenance à des hommes, calculées selon points de pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Taille de l’entreprise et total Appartenance à parts égales à des femmes et à des hommes par rapport à appartenance à des hommes Appartenance à des femmes par rapport à appartenance à des hommes
points de pourcentage
Tous les employés 1,81 2,25
Aucun employé 2,30 2,42
Moins de 5 employés 1,66 1,64
5 à 19 employés 0,76 2,66
20 à 99 employés -0,01 2,01
100 employés et plus 0,61 1,25

Conclusion

Le manque de données demeure un obstacle à la compréhension de l’entrepreneuriat et de la propriété d’entreprises chez les femmes. Pour combler cette lacune statistique, on fait appel, dans le présent article,  à une base de données appariées sur les employés et les employeurs conçue à partir de données administratives, dans le but de fournir de nouvelles données sur la propriété d’entreprises par des femmes au Canada, selon la province ou le territoire, l’industrie et la taille de l’entreprise.

Pour la période allant de 2005 à 2013, les entreprises appartenant à des femmes sont demeurées sous-représentées dans l’économie canadienne, notamment dans les provinces de l’Est, au sein des industries produisant des biens et parmi les plus grandes entreprises. Cependant, au cours de la même période, les entreprises appartenant à des femmes ont connu une croissance plus rapide que les entreprises appartenant à des hommes dans l’ensemble des provinces et des territoires, dans la plupart des industries de services et au sein des plus petites entreprises.

Bibliographie

Adema, W., N. Ali, V. Frey, H. Kim, M. Lunati, M. Piacentini et M. Queisser. 2014. Enhancing Women’s Economic Empowerment Through Entrepreneurship and Business Leadership in OECD Countries. Paris : OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques).

Coleman, S., et A. Robb. 2012. « Gender-based firm performance difference in the United States: Examining the roles of financial capital and motivations ». Dans Global Women’s Entrepreneurship Research: Diverse Settings, Questions, and Approaches, sous la direction de K.D. Hughes et J.E. Jennings, p. 75 à 92. Royaume-Uni : Edward Elgar Publishing.

Fairlie, R., et A. Robb. 2009. « Gender differences in business performance: Evidence from the Characteristics of Business Owners Survey ». Small Business Economics 33 : 375 à 395.

Grekou, D., J. Li et H. Liu. 2018. « Mesure de la propriété d’entreprises selon le sexe dans la Base de données canadienne sur la dynamique employeurs-employés ». Études analytiques : méthodes et références, n° 017. Produit no 11-633-X au catalogue de Statistique Canada. Ottawa : Statistique Canada.

Industrie Canada. 2015. Petites et moyennes entreprises détenues majoritairement par des femmes. Éditions spéciales : Principales statistiques relatives aux petites entreprises. Mai 2015. Ottawa : Industrie Canada.

Knight, F. 1921. Risk, Uncertainty, and Profit. Boston : Houghton Mifflin.

McManus, M.J. 2017. « Women’s Business Ownership: Data from the 2012 Survey of Business Owners ». Issue Brief, n° 13. Washington, D.C. : Office of Economic Research of the Office of Advocacy.

Rosa, J., et D. Sylla. 2016. Comparaison du rendement des petites et moyennes entreprises détenues majoritairement par des femmes et de celles détenues majoritairement par des hommes. Centre des projets spéciaux sur les entreprises. Ottawa : Innovation, Sciences et Développement économique Canada.

Schumpeter, J. 1942. Capitalism, Socialism, and Democracy. New York : Harper.

Segal, M. 2015. « An Overlooked Demographic: Equally-owned Businesses or EOBs ». Issue Brief, n° 8. Washington, D.C. : Office of Economic Research of the Office of Advocacy.

Statistique Canada, s.d.a. Tableau 36-10-0400-01, Produit intérieur brut (PIB) aux prix de base, par industries du Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN), province et territoire, annuel (part en pourcentage) (tableau). Dernière mise à jour le 1er mai 2018. Disponible au lien suivant :
https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=3610040001&request_locale=fr (consulté le 27 juillet 2018).

Statistique Canada, s.d.b. Tableau 36-10-0401-01, Produit intérieur brut (PIB) aux prix de base, selon le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN), annuel (dollars x 1 000 000) (tableau). Dernière mise à jour le 7 novembre 2017. Disponible au lien suivant : https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=3610040101&request_locale=fr (consulté le 27 juillet 2018).

U.S. Census Bureau, s.d. Survey of Business Owners and Self-employed Persons. Disponible au lien suivant : https://www.census.gov/programs-surveys/sbo.html (consulté le 8 mai 2018).


Date de modification :