Statistique Canada - Statistics Canada
Sauter la barre de navigation principaleSauter la barre de navigation secondaireAccueilEnglishContactez-nousAideRecherche site webSite du Canada
Le quotidienLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAccueil
RecensementLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAutres liens

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

11-010-XIB
L'Observateur économique canadien
Avril 2008

Événements économiques de mars

Canada

L’Ontario présente son budget pour 2008‑2009. On y annonce notamment 1,5 milliard de dollars sur trois ans pour le recyclage des travailleurs en chômage, 750 millions de dollars sur quatre ans en mesures fiscales destinées aux entreprises, une hausse de 6,2 % des dépenses du système de santé et 1 milliard de dollars en nouvelles infrastructures municipales.

Au Québec, le budget vise à stimuler les investissements des entreprises. Il prévoit entre autres l’élimination de l’impôt sur le capital pour les fabricants, un nouveau crédit d’impôt à l’achat d’outillage de transformation et de fabrication et un crédit d’impôt remboursable à l’intention des nouvelles entreprises en technologie de l’information.

Avec PetroCan et Statoil, Husky Energy a annoncé que ses travaux d’exploration s’étendront au large du littoral est. TransCanada et Williams dévoilent des plans d’aménagement d’un nouveau gazoduc Sunstone devant relier les États de l’ouest aux producteurs des Rocheuses sur le territoire américain.

Rio Tinto investira 500 millions de dollars afin de hausser de 17 à 22 millions de tonnes de concentrés par an la capacité des mines et des usines de traitement de minerai de fer de Labrador City. Consolidated Thompson Iron Mines annonce l’exploitation d’une mine de fer de 450 millions de dollars au lac Bloom au Québec; la production annuelle de 7 millions de tonnes sera vendue à la Chine par contrat de longue durée. Baffinland Iron Mines a fait un montage financier de 175 millions de dollars sur capitaux propres pour des travaux d’exploration et de mise en valeur dans un projet d’extraction de minerai de fer à Mary River au Nunavut. Le coût d’aménagement de cette mine est estimé à 4,1 milliards de dollars. Alcoa investit 1,2 milliard de dollars sur sept ans dans la modernisation de son aluminerie de la Côte-Nord au Québec, ce qui portera sa capacité de production annuelle à 548 000 tonnes et créera 7 000 emplois.

Les Chemins de fer nationaux du Canada prévoient investir 1,3 milliard de dollars cette année en mises à niveau de voies, de ponts et de gares au Canada et aux États-Unis.

Le monde

Pour une deuxième fois en trois mois, les banques centrales du monde y sont allées d’efforts concertés pour injecter temporairement des centaines de milliards de dollars comptant sur les marchés financiers et ainsi combattre la crise mondiale du crédit. Un chef de file a été la Réserve fédérale américaine (avec 200 milliards). Pour sa part, la Banque du Canada a injecté 4 milliards. D’autres inter­venants sont la Banque d’Angleterre, la Banque centrale européenne et la Banque nationale suisse.

La Réserve fédérale a permis aux courtiers d’emprunter directement, privilège naguère réservé aux banques commerciales. Elle prête jusqu’à 200 milliards de dollars en titres gouvernementaux aux banques d’investissement en échange de titres adossés à des créances hypothécaires dans un programme provisoire d’enchères de fonds. Le taux de recapitalisation réglementaire des sociétés hypothécaires est ramené de 30 % à 20 % et le taux d’escompte, de 3,5 % à 2,5 %. La Réserve fédérale a approuvé des fonds spéciaux à JPMorgan Chase pour l’acquisition de la banque d’affaires rivale Bear Stearns. Enfin, elle réduit de 75 centièmes à 2,25 % le taux cible des fonds fédéraux.



Page d'accueil | Recherche | Contactez-nous | English Haut de la page
Date de modification : 2008-11-21 Avis importants
Contenu Tableaux Graphiques Conditions économiques actuelles Événements économiques Étude spéciale Informations aux utilisateurs Version PDF