Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

4 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (4)

Tout (4) ((4 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0027M2004024
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    Dans ce document, on compare le produit intérieur brut (PIB) par habitant entre les provinces canadiennes de 1990 à 2003. On y examine d'abord les différences relatives du PIB par habitant en dollars courants entre les provinces et au fil du temps. Dans la deuxième section, on décompose la croissance du PIB par habitant en dollars historiques en ses composantes prix/volume afin de déterminer si cette croissance au cours de la période étudiée est attribuable au volume plus élevé de la production réelle ou au prix plus élevé auquel les biens et services produits sont vendus. Dans la troisième section, on examine le rapport entre les augmentations dans la composante du volume (PIB réel par habitant) et les changements dans la productivité ou dans les conditions du marché du travail (les heures travaillées par employé et la proportion d'employés appartenant à la population en âge de travailler).

    Date de diffusion : 2004-11-09

  • Articles et rapports : 13-604-M2003041
    Description :

    Dans cette publication, on présente les estimations des recettes des administrations publiques attribuables au tourisme en 1998. Les principales sources de données sont le Compte satellite provincial et territorial du tourisme, les tableaux d'entrées-sorties et les fichiers de versement d'impôt T4.

    Les recettes des administrations publiques comprennent les rentrées de fonds provenant :- des impôts sur les revenus (dont les revenus d'emploi, les bénéfices d'entreprises, le revenu net des entreprises non constituées en société et le revenu net des entreprises publiques);- des cotisations aux régimes d'assurance sociale (dont le Régime de pensions du Canada et le Régime de rentes du Québec, l'assurance-emploi et l'indemnisation des accidentés du travail);- des taxes sur la production et les produits (comme les taxes de vente et l'impôt foncier);- des ventes de biens et services gouvernementaux.

    Ces sources de recettes sont divisées en sections pouvant être attribuables ou non au tourisme, pour l'ensemble des administrations publiques et pour chacun des trois ordres de gouvernement (fédéral, provincial et territorial et les administrations municipales). On donne également des estimations des recettes des administrations publiques que produit chaque dollar dépensé pour le tourisme.

    La publication contient plusieurs tableaux récapitulatifs montrant les recettes imputables au tourisme selon l'ordre de gouvernement et la provenance des recettes, ainsi que plusieurs tableaux en annexe présentant les résultats détaillés selon la branche d'activité et les biens ou services. On y trouve également une analyse portant sur les concepts, les définitions, les sources de données et les méthodes utilisées dans le cadre de l'étude.

    Date de diffusion : 2003-09-19

  • Articles et rapports : 11F0019M2001180
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    La présente étude examine les différences de productivité (PIB par emploi) entre les provinces au moyen d'une analyse de décomposition et d'une analyse de régression. Dans un premier temps, nous établissons l'ordre de grandeur des différences de productivité entre les provinces, puis nous décomposons ces différences en deux éléments, à savoir, les différences de composition industrielle et les différences de productivité « réelle » au niveau des branches d'activité. Nous examinons aussi le rôle que jouent les « nouveau » et « ancien » secteurs de l'économie dans les différences de productivité entre les provinces. Enfin, nous procédons à une analyse de régression afin de déterminer la signification statistique des différences de productivité entre les provinces. Nous en arrivons à la conclusion que la Colombie-Britannique, l'Alberta, la Saskatchewan, l'Ontario et le Québec ne diffèrent pas sensiblement pour ce qui est du PIB par emploi si l'on tient compte des différences de composition. Le Manitoba et les provinces de l'Atlantique, pour leur part, accusent un retard sur les autres provinces. L'écart est attribuable surtout aux différences « réelles » au niveau des branches plutôt qu'aux différences de composition. La forte performance de l'Alberta et de la Saskatchewan doit beaucoup au secteur des ressources naturelles.

    Date de diffusion : 2001-12-06

  • Articles et rapports : 11F0019M1997111
    Géographie : Canada
    Description :

    Des études récentes ont montré que les compagnies dont le ratio emprunts/capitaux propres est relativement élevé manifestent une plus grande variabilité pour ce qui est des investissements et de la main-d'oeuvre. D'autres études maintiennent qu'un effet de levier financier élevé dans le monde des entreprises est associé à une instabilité macro-économique. Le présent exposé décrit et compare l'effet de levier financier global des entreprises au Canada et aux États-Unis de 1961 à 1996. Le levier financier a augmenté de presque 50 % dans les deux pays et la plus grande partie de cette augmentation peut être attribuée à un recours accru à des instruments d'emprunt à court terme. L'ampleur de l'augmentation est semblable dans les deux pays, mais la période d'accroissement principale est différente dans chaque cas.

    L'effet de levier des entreprises canadiennes a surtout augmenté entre 1974 et 1983, c'est-à-dire durant une période associée à de faibles taux d'intérêt réels et à une croissance rapide des capitaux dans l'Ouest du pays. Pour ce qui est des entreprises américaines, l'effet de levier s'est surtout accru entre 1982 et 1990. Au cours de cette période, les compagnies américaines ont subi une restructuration financière massive, l'acquisition de capitaux propres en circulation se faisant à l'aide d'emprunts. Cette période a également été marquée par un accroissement du nombre et de la valeur des acquisitions par emprunt aux É.-U., entraînant un effet de levier financier encore plus élevé.

    Date de diffusion : 1997-12-11
Stats en bref (0)

Stats en bref (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Articles et rapports (4)

Articles et rapports (4) ((4 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0027M2004024
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    Dans ce document, on compare le produit intérieur brut (PIB) par habitant entre les provinces canadiennes de 1990 à 2003. On y examine d'abord les différences relatives du PIB par habitant en dollars courants entre les provinces et au fil du temps. Dans la deuxième section, on décompose la croissance du PIB par habitant en dollars historiques en ses composantes prix/volume afin de déterminer si cette croissance au cours de la période étudiée est attribuable au volume plus élevé de la production réelle ou au prix plus élevé auquel les biens et services produits sont vendus. Dans la troisième section, on examine le rapport entre les augmentations dans la composante du volume (PIB réel par habitant) et les changements dans la productivité ou dans les conditions du marché du travail (les heures travaillées par employé et la proportion d'employés appartenant à la population en âge de travailler).

    Date de diffusion : 2004-11-09

  • Articles et rapports : 13-604-M2003041
    Description :

    Dans cette publication, on présente les estimations des recettes des administrations publiques attribuables au tourisme en 1998. Les principales sources de données sont le Compte satellite provincial et territorial du tourisme, les tableaux d'entrées-sorties et les fichiers de versement d'impôt T4.

    Les recettes des administrations publiques comprennent les rentrées de fonds provenant :- des impôts sur les revenus (dont les revenus d'emploi, les bénéfices d'entreprises, le revenu net des entreprises non constituées en société et le revenu net des entreprises publiques);- des cotisations aux régimes d'assurance sociale (dont le Régime de pensions du Canada et le Régime de rentes du Québec, l'assurance-emploi et l'indemnisation des accidentés du travail);- des taxes sur la production et les produits (comme les taxes de vente et l'impôt foncier);- des ventes de biens et services gouvernementaux.

    Ces sources de recettes sont divisées en sections pouvant être attribuables ou non au tourisme, pour l'ensemble des administrations publiques et pour chacun des trois ordres de gouvernement (fédéral, provincial et territorial et les administrations municipales). On donne également des estimations des recettes des administrations publiques que produit chaque dollar dépensé pour le tourisme.

    La publication contient plusieurs tableaux récapitulatifs montrant les recettes imputables au tourisme selon l'ordre de gouvernement et la provenance des recettes, ainsi que plusieurs tableaux en annexe présentant les résultats détaillés selon la branche d'activité et les biens ou services. On y trouve également une analyse portant sur les concepts, les définitions, les sources de données et les méthodes utilisées dans le cadre de l'étude.

    Date de diffusion : 2003-09-19

  • Articles et rapports : 11F0019M2001180
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    La présente étude examine les différences de productivité (PIB par emploi) entre les provinces au moyen d'une analyse de décomposition et d'une analyse de régression. Dans un premier temps, nous établissons l'ordre de grandeur des différences de productivité entre les provinces, puis nous décomposons ces différences en deux éléments, à savoir, les différences de composition industrielle et les différences de productivité « réelle » au niveau des branches d'activité. Nous examinons aussi le rôle que jouent les « nouveau » et « ancien » secteurs de l'économie dans les différences de productivité entre les provinces. Enfin, nous procédons à une analyse de régression afin de déterminer la signification statistique des différences de productivité entre les provinces. Nous en arrivons à la conclusion que la Colombie-Britannique, l'Alberta, la Saskatchewan, l'Ontario et le Québec ne diffèrent pas sensiblement pour ce qui est du PIB par emploi si l'on tient compte des différences de composition. Le Manitoba et les provinces de l'Atlantique, pour leur part, accusent un retard sur les autres provinces. L'écart est attribuable surtout aux différences « réelles » au niveau des branches plutôt qu'aux différences de composition. La forte performance de l'Alberta et de la Saskatchewan doit beaucoup au secteur des ressources naturelles.

    Date de diffusion : 2001-12-06

  • Articles et rapports : 11F0019M1997111
    Géographie : Canada
    Description :

    Des études récentes ont montré que les compagnies dont le ratio emprunts/capitaux propres est relativement élevé manifestent une plus grande variabilité pour ce qui est des investissements et de la main-d'oeuvre. D'autres études maintiennent qu'un effet de levier financier élevé dans le monde des entreprises est associé à une instabilité macro-économique. Le présent exposé décrit et compare l'effet de levier financier global des entreprises au Canada et aux États-Unis de 1961 à 1996. Le levier financier a augmenté de presque 50 % dans les deux pays et la plus grande partie de cette augmentation peut être attribuée à un recours accru à des instruments d'emprunt à court terme. L'ampleur de l'augmentation est semblable dans les deux pays, mais la période d'accroissement principale est différente dans chaque cas.

    L'effet de levier des entreprises canadiennes a surtout augmenté entre 1974 et 1983, c'est-à-dire durant une période associée à de faibles taux d'intérêt réels et à une croissance rapide des capitaux dans l'Ouest du pays. Pour ce qui est des entreprises américaines, l'effet de levier s'est surtout accru entre 1982 et 1990. Au cours de cette période, les compagnies américaines ont subi une restructuration financière massive, l'acquisition de capitaux propres en circulation se faisant à l'aide d'emprunts. Cette période a également été marquée par un accroissement du nombre et de la valeur des acquisitions par emprunt aux É.-U., entraînant un effet de levier financier encore plus élevé.

    Date de diffusion : 1997-12-11
Revues et périodiques (0)

Revues et périodiques (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :