Analyses

Un siècle marqué par la confiance, la sécurité, les faits

Centre de confiance de Statistique Canada : Découvrez comment Statistique Canada veille à la protection de vos données et de vos renseignements personnels.

Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (32)

Tout (32) (0 à 10 de 32 résultats)

  • Revues et périodiques : 81-599-X
    Géographie : Canada
    Description :

    Les feuillets d'information dans cette série fournissent un aperçu des aspects particuliers de l'éducation au Canada et résument les tendances principales des données dans certains tableaux publiés dans le cadre du Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation (PIPCE).

    La mission du PIPCE est de publier un ensemble de mesures statistiques sur les systèmes d'éducation au Canada à l'intention des responsables de l'élaboration des politiques, des praticiennes et praticiens et du grand public. Le but est de suivre la performance des systèmes d'éducation dans l'ensemble des provinces et territoires, et dans le temps. Le PIPCE est un effort conjoint de Statistique Canada et du Conseil des ministres de l'Éducation (Canada) (CMEC).

    Date de diffusion : 2019-07-05

  • Stats en bref : 11-001-X201502711741
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2015-01-27

  • Stats en bref : 11-001-X20133528781
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2013-12-18

  • Articles et rapports : 75-006-X201300111874
    Géographie : Canada
    Description :

    Les femmes représentent actuellement la majorité des diplômés universitaires, mais demeurent sous-représentées dans les champs d'études liés à la science, à la technologie, à l'ingénierie, aux mathématiques et aux sciences informatiques (STGM). Cet article fournit des informations au sujet des femmes qui ont un diplôme universitaire STGM, et examine si les capacités en mathématiques au secondaire sont liées aux différences entre les hommes et les femmes sur le plan des programmes universitaires STGM.

    Date de diffusion : 2013-12-18

  • Articles et rapports : 81-595-M2013100
    Géographie : Canada
    Description :

    Des recherches antérieures ont démontré que les jeunes femmes sont plus susceptibles de s'inscrire à un programme d'études postsecondaires ayant un rendement plus faible sur le marché du travail, par exemple dans le domaine des arts, des sciences humaines ou des sociales. Les jeunes hommes, par contre, tendent à s'inscrire à des programmes ayant un meilleur rendement sur le marché du travail, c'est-à-dire en sciences, en technologie, en génie et en mathématiques (STGM), et à obtenir leur diplôme dans ces programmes. Des facteurs comme les intérêts du point de vue scolaire, les résultats aux tests de rendement et les notes à l'école secondaire peuvent avoir une incidence sur le choix, plus tard, du programme universitaire. Le présent article, fondé sur les données couplées de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) et du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), examine la relation entre les résultats aux tests en mathématiques et en sciences à 15 ans et le premier choix du programme universitaire, en mettant l'accent sur les différences dans les compétences en mathématiques et en sciences selon le sexe. De manière générale, les résultants montrent que l'intersection entre le sexe et les compétences joue un rôle important : même les jeunes femmes ayant des compétences élevées en mathématiques sont moins susceptibles d'étudier dans les domaines des STGM que les jeunes hommes ayant des compétences similaires ou inférieures en mathématiques. Cela laisse entendre que des facteurs autres que les compétences comme telles influent sur la probabilité que les jeunes femmes s'inscrivent à un programme en STGM à l'université.

    Date de diffusion : 2013-12-18

  • Articles et rapports : 81-004-X201100411594
    Description :

    Le parcours habituel et direct vers les études postsecondaires est le suivant : les élèves du secondaire obtiennent leur diplôme en mai ou en juin et commencent leurs études postsecondaires en septembre de la même année; c'est-à-dire après une période type d'environ 3 mois ou moins. Cependant, les jeunes ne suivent pas tous ce parcours, certains choisissant de reporter leurs études postsecondaires. Le présent article résume les principaux résultats d'un rapport récent qui mesurait l'intervalle médian entre l'obtention du diplôme d'études secondaires et le début du premier programme d'études postsecondaires et cernait les facteurs qui accélèrent ou ralentissent cette transition.

    Date de diffusion : 2011-12-14

  • Articles et rapports : 81-004-X201100411595
    Description :

    Le présent article résume les principaux résultats d'un rapport récent qui examinait les caractéristiques des jeunes qui sont davantage susceptibles de poursuivre leurs études au collège ou à l'université suivant l'obtention d'un diplôme d'études secondaires et les facteurs menant à cette décision. Cette étude s'intéresse aux groupes suivants : les jeunes issus de familles à faible revenu; ceux dont les parents n'ont pas entrepris d'études postsecondaires; ceux vivant dans les régions rurales; les enfants d'immigrants de première et de deuxième générations; ceux issus de familles monoparentales (ou d'autres familles « non traditionnelles »); et les jeunes Autochtones.

    Date de diffusion : 2011-12-14

  • Articles et rapports : 81-004-X201100211490
    Description :

    Les données précédentes de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) montrent que la compétence en lecture, telle que mesurée à 15 ans par le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), est étroitement associée à l'obtention d'un diplôme d'études secondaires de même qu'à la participation aux études postsecondaires. Le présent article fait appel aux données les plus récentes de l'EJET pour examiner les résultats relatifs aux études, au marché du travail, au revenu et à la constitution d'une famille associés aux niveaux de compétence en lecture à 15 ans selon le PISA. L'analyse cherche à dégager toute différence de parcours de vie en lien avec les niveaux de compétence en lecture à 15 ans. L'analyse suivante est à la fois descriptive et exploratoire. D'autres analyses sont requises pour déterminer les liens de cause à effet dans les données.

    Date de diffusion : 2011-06-27

  • Articles et rapports : 81-595-M2011090
    Géographie : Canada
    Description :

    Les titulaires d'un diplôme d'études secondaires ne commencent pas tous à fréquenter un établissement d'enseignement postsecondaire dès la fin du cycle secondaire. De plus en plus de jeunes Canadiens choisissent de rester en dehors du système d'enseignement pendant un certain temps avant d'y retourner. Une grande partie de ce que nous savons sur ces « pauses » provient de l'expérience d'autres pays, en particulier le Royaume-Uni. Deux questions demeurent toutefois sans réponse dans le contexte canadien : qui sont les élèves qui décident de différer leurs études et pendant combien de temps sont-elles reportées? Dans le présent document, les données des cinq cycles de l'Enquête auprès des jeunes en transition sont utilisées pour remédier au peu d'attention que portent les chercheurs canadiens au report des études postsecondaires. Les résultats obtenus par Kaplan-Meier montrent que le délai médian s'écoulant entre l'obtention du diplôme d'études secondaires et le début du premier programme d'études postsecondaires est de quatre mois. Cette période semble toutefois être beaucoup plus longue chez les hommes, les jeunes issus des Premières Nations, les anglophones, les jeunes Ontariens et les jeunes dont les parents ont un faible niveau de scolarité. Certaines caractéristiques des élèves pendant leurs études secondaires étaient tout aussi importantes. Par exemple, le délai médian entre l'obtention du diplôme d'études secondaires et le début des études postsecondaires était beaucoup plus long que la moyenne chez les jeunes qui avaient de faibles notes, qui travaillaient de nombreuses heures dans un emploi rémunéré pendant leurs études secondaires, qui séchaient régulièrement des cours, qui participaient à de nombreuses activités parascolaires non organisées par l'école et dont les amis proches disaient ne pas avoir l'intention de faire des études postsecondaires. Des modèles à risques proportionnels de Cox confirment la robustesse de plusieurs résultats descriptifs, y compris les effets des variables du sexe, de la province où se trouve l'école secondaire, du niveau de scolarité des parents, du travail pendant les études secondaires, des notes, des activités parascolaires et des projets d'études des amis proches.

    Date de diffusion : 2011-05-25

  • Articles et rapports : 81-595-M2010087
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport traite du lien entre les cheminements scolaires et la situation sur le marché du travail des répondants aux cinq cycles de l'Enquête auprès des jeunes en transition (la cohorte B de l'EJET). Les cheminements scolaires sont répartis selon trois grands critères : 1) pas d'études postsecondaires, 2) passage direct aux études postsecondaires et 3) passage indirect aux études postsecondaires. Les données du cycle 5 de l'EJET, recueillies lorsque les jeunes étaient âgés de 26 à 28 ans, permettent de mener un examen relativement complet des résultats sur le marché du travail au moment où la hausse des taux de participation aux études postsecondaires au Canada a reporté l'entrée de nombreux jeunes adultes sur le marché du travail. Le présent rapport examine deux résultats sur le marché du travail, soit l'emploi pendant toute l'année et les gains annuels, à deux moments différents : de un à deux ans, puis de cinq à six ans après l'achèvement ou l'interruption des études à temps plein. Les résultats font ressortir l'influence positive des études universitaires sur la situation sur le marché du travail, surtout plusieurs années après la fin des études. De plus, certains résultats portent à croire que, plusieurs années après la fin des études, les diplômés universitaires qui ont reporté leur passage aux études postsecondaires sont plus susceptibles d'être occupés que leurs homologues qui ne l'ont pas fait.

    Date de diffusion : 2010-12-17
Stats en bref (4)

Stats en bref (4) ((4 résultats))

Articles et rapports (24)

Articles et rapports (24) (0 à 10 de 24 résultats)

  • Articles et rapports : 75-006-X201300111874
    Géographie : Canada
    Description :

    Les femmes représentent actuellement la majorité des diplômés universitaires, mais demeurent sous-représentées dans les champs d'études liés à la science, à la technologie, à l'ingénierie, aux mathématiques et aux sciences informatiques (STGM). Cet article fournit des informations au sujet des femmes qui ont un diplôme universitaire STGM, et examine si les capacités en mathématiques au secondaire sont liées aux différences entre les hommes et les femmes sur le plan des programmes universitaires STGM.

    Date de diffusion : 2013-12-18

  • Articles et rapports : 81-595-M2013100
    Géographie : Canada
    Description :

    Des recherches antérieures ont démontré que les jeunes femmes sont plus susceptibles de s'inscrire à un programme d'études postsecondaires ayant un rendement plus faible sur le marché du travail, par exemple dans le domaine des arts, des sciences humaines ou des sociales. Les jeunes hommes, par contre, tendent à s'inscrire à des programmes ayant un meilleur rendement sur le marché du travail, c'est-à-dire en sciences, en technologie, en génie et en mathématiques (STGM), et à obtenir leur diplôme dans ces programmes. Des facteurs comme les intérêts du point de vue scolaire, les résultats aux tests de rendement et les notes à l'école secondaire peuvent avoir une incidence sur le choix, plus tard, du programme universitaire. Le présent article, fondé sur les données couplées de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) et du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), examine la relation entre les résultats aux tests en mathématiques et en sciences à 15 ans et le premier choix du programme universitaire, en mettant l'accent sur les différences dans les compétences en mathématiques et en sciences selon le sexe. De manière générale, les résultants montrent que l'intersection entre le sexe et les compétences joue un rôle important : même les jeunes femmes ayant des compétences élevées en mathématiques sont moins susceptibles d'étudier dans les domaines des STGM que les jeunes hommes ayant des compétences similaires ou inférieures en mathématiques. Cela laisse entendre que des facteurs autres que les compétences comme telles influent sur la probabilité que les jeunes femmes s'inscrivent à un programme en STGM à l'université.

    Date de diffusion : 2013-12-18

  • Articles et rapports : 81-004-X201100411594
    Description :

    Le parcours habituel et direct vers les études postsecondaires est le suivant : les élèves du secondaire obtiennent leur diplôme en mai ou en juin et commencent leurs études postsecondaires en septembre de la même année; c'est-à-dire après une période type d'environ 3 mois ou moins. Cependant, les jeunes ne suivent pas tous ce parcours, certains choisissant de reporter leurs études postsecondaires. Le présent article résume les principaux résultats d'un rapport récent qui mesurait l'intervalle médian entre l'obtention du diplôme d'études secondaires et le début du premier programme d'études postsecondaires et cernait les facteurs qui accélèrent ou ralentissent cette transition.

    Date de diffusion : 2011-12-14

  • Articles et rapports : 81-004-X201100411595
    Description :

    Le présent article résume les principaux résultats d'un rapport récent qui examinait les caractéristiques des jeunes qui sont davantage susceptibles de poursuivre leurs études au collège ou à l'université suivant l'obtention d'un diplôme d'études secondaires et les facteurs menant à cette décision. Cette étude s'intéresse aux groupes suivants : les jeunes issus de familles à faible revenu; ceux dont les parents n'ont pas entrepris d'études postsecondaires; ceux vivant dans les régions rurales; les enfants d'immigrants de première et de deuxième générations; ceux issus de familles monoparentales (ou d'autres familles « non traditionnelles »); et les jeunes Autochtones.

    Date de diffusion : 2011-12-14

  • Articles et rapports : 81-004-X201100211490
    Description :

    Les données précédentes de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) montrent que la compétence en lecture, telle que mesurée à 15 ans par le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), est étroitement associée à l'obtention d'un diplôme d'études secondaires de même qu'à la participation aux études postsecondaires. Le présent article fait appel aux données les plus récentes de l'EJET pour examiner les résultats relatifs aux études, au marché du travail, au revenu et à la constitution d'une famille associés aux niveaux de compétence en lecture à 15 ans selon le PISA. L'analyse cherche à dégager toute différence de parcours de vie en lien avec les niveaux de compétence en lecture à 15 ans. L'analyse suivante est à la fois descriptive et exploratoire. D'autres analyses sont requises pour déterminer les liens de cause à effet dans les données.

    Date de diffusion : 2011-06-27

  • Articles et rapports : 81-595-M2011090
    Géographie : Canada
    Description :

    Les titulaires d'un diplôme d'études secondaires ne commencent pas tous à fréquenter un établissement d'enseignement postsecondaire dès la fin du cycle secondaire. De plus en plus de jeunes Canadiens choisissent de rester en dehors du système d'enseignement pendant un certain temps avant d'y retourner. Une grande partie de ce que nous savons sur ces « pauses » provient de l'expérience d'autres pays, en particulier le Royaume-Uni. Deux questions demeurent toutefois sans réponse dans le contexte canadien : qui sont les élèves qui décident de différer leurs études et pendant combien de temps sont-elles reportées? Dans le présent document, les données des cinq cycles de l'Enquête auprès des jeunes en transition sont utilisées pour remédier au peu d'attention que portent les chercheurs canadiens au report des études postsecondaires. Les résultats obtenus par Kaplan-Meier montrent que le délai médian s'écoulant entre l'obtention du diplôme d'études secondaires et le début du premier programme d'études postsecondaires est de quatre mois. Cette période semble toutefois être beaucoup plus longue chez les hommes, les jeunes issus des Premières Nations, les anglophones, les jeunes Ontariens et les jeunes dont les parents ont un faible niveau de scolarité. Certaines caractéristiques des élèves pendant leurs études secondaires étaient tout aussi importantes. Par exemple, le délai médian entre l'obtention du diplôme d'études secondaires et le début des études postsecondaires était beaucoup plus long que la moyenne chez les jeunes qui avaient de faibles notes, qui travaillaient de nombreuses heures dans un emploi rémunéré pendant leurs études secondaires, qui séchaient régulièrement des cours, qui participaient à de nombreuses activités parascolaires non organisées par l'école et dont les amis proches disaient ne pas avoir l'intention de faire des études postsecondaires. Des modèles à risques proportionnels de Cox confirment la robustesse de plusieurs résultats descriptifs, y compris les effets des variables du sexe, de la province où se trouve l'école secondaire, du niveau de scolarité des parents, du travail pendant les études secondaires, des notes, des activités parascolaires et des projets d'études des amis proches.

    Date de diffusion : 2011-05-25

  • Articles et rapports : 81-595-M2010087
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport traite du lien entre les cheminements scolaires et la situation sur le marché du travail des répondants aux cinq cycles de l'Enquête auprès des jeunes en transition (la cohorte B de l'EJET). Les cheminements scolaires sont répartis selon trois grands critères : 1) pas d'études postsecondaires, 2) passage direct aux études postsecondaires et 3) passage indirect aux études postsecondaires. Les données du cycle 5 de l'EJET, recueillies lorsque les jeunes étaient âgés de 26 à 28 ans, permettent de mener un examen relativement complet des résultats sur le marché du travail au moment où la hausse des taux de participation aux études postsecondaires au Canada a reporté l'entrée de nombreux jeunes adultes sur le marché du travail. Le présent rapport examine deux résultats sur le marché du travail, soit l'emploi pendant toute l'année et les gains annuels, à deux moments différents : de un à deux ans, puis de cinq à six ans après l'achèvement ou l'interruption des études à temps plein. Les résultats font ressortir l'influence positive des études universitaires sur la situation sur le marché du travail, surtout plusieurs années après la fin des études. De plus, certains résultats portent à croire que, plusieurs années après la fin des études, les diplômés universitaires qui ont reporté leur passage aux études postsecondaires sont plus susceptibles d'être occupés que leurs homologues qui ne l'ont pas fait.

    Date de diffusion : 2010-12-17

  • Articles et rapports : 81-004-X201000111152
    Description :

    Un groupe de chercheurs ont récemment décidé d'unir leurs efforts pour essayer de comprendre non seulement les facteurs influençant l'accès aux études postsecondaires, mais également les facteurs influençant la persévérance des étudiants au niveau postsecondaire et d'autres questions connexes, à l'aide des données de l'Enquête auprès des jeunes en transition. Cet article présente un résumé de leurs conclusions. Leur recherche indique la nécessité d'adopter un point de vue plus vaste en ce qui a trait aux écarts observés et de tenir compte de l'influence de facteurs tels les aspirations, la motivation, l'engagement académique, les méthodes de travail et les résultats obtenus au niveau secondaire, ainsi que les aptitudes connexes mesurées. En fait, ces facteurs jouent un rôle clé. De plus, la recherche montre que de telles caractéristiques sont plus étroitement liées au niveau d'instruction des parents qu'au revenu familial et que l'acquisition est étalée sur un certain nombre d'années.

    Date de diffusion : 2010-04-29

  • Articles et rapports : 81-595-M2009075
    Géographie : Canada
    Description :

    L'analyse du présent rapport repose sur des données de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), qui a été mise sur pied par Ressources humaines et Développement social Canada et Statistique Canada. Il s'agit d'une enquête longitudinale au cours de laquelle on recueille des données détaillées sur les cheminements scolaire et professionnel d'un échantillon de jeunes Canadiens qui étaient âgés entre 18 et 20 ans en 1999. On a demandé aux répondants de fournir une gamme de renseignements sur leurs études et leurs expériences sur le marché du travail ainsi que des caractéristiques personnelles. On les a interviewés cinq fois depuis la mise sur pied de l'Enquête, soit en 2000, 2002, 2004, 2006 et 2008. Le présent rapport utilise des données de ces cinq entrevues pour décrire où en étaient ces jeunes dans leur cheminement en décembre 2007, alors qu'ils étaient âgés entre 26 et 28 ans.

    Date de diffusion : 2009-07-09

  • Articles et rapports : 81-595-M2008070
    Géographie : Canada
    Description :

    L'analyse du présent rapport repose sur des données de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), qui a été mise sur pied par Ressources humaines et Développement social Canada et Statistique Canada. Il s'agit d'une enquête longitudinale au cours de laquelle on recueille des données détaillées sur les cheminements scolaire et professionnel d'un échantillon de jeunes Canadiens qui étaient âgés entre 18 et 20 ans en 1999. On a demandé aux répondants de fournir une gamme de renseignements sur leurs études et leurs expériences sur le marché du travail ainsi que des caractéristiques personnelles. On les a interviewés quatre fois depuis la mise sur pied de l'Enquête, soit en 2000, 2002, 2004 et 2006. Le présent rapport utilise des données de ces quatre entrevues pour décrire où en étaient ces jeunes dans leur cheminement scolaire en décembre 2005, alors qu'ils étaient âgés entre 24 et 26 ans.

    Ce rapport fait suite à une étude précédente de la participation aux études postsecondaires (Shaienks et Gluszynski, 2007) dans laquelle un taux global de décrochage postsecondaire de 15 % avait été obtenu. Ce taux est cependant différent selon le type d'établissement fréquenté et certaines variables démographiques, familiales et scolaires. Le présent rapport explore le lien entre ces caractéristiques et la participation, le taux d'obtention du diplôme et le décrochage de différents types d'établissement postsecondaire.

    Trois nouvelles variables ont été élaborées pour tenir compte des types d'établissements fréquentés par les étudiants et de leur statut dans chacun d'eux. Le statut universitaire, le statut collégial et le statut dans d'autres types d'établissements postsecondaires permettent de déterminer de façon indépendante les résultats de la participation aux programmes des différents types d'établissement ainsi que le profil des diplômés, des persévérants et, en particulier, des décrocheurs, en fonction de leurs caractéristiques spécifiques.

    Date de diffusion : 2008-11-03
Revues et périodiques (4)

Revues et périodiques (4) ((4 résultats))

  • Revues et périodiques : 81-599-X
    Géographie : Canada
    Description :

    Les feuillets d'information dans cette série fournissent un aperçu des aspects particuliers de l'éducation au Canada et résument les tendances principales des données dans certains tableaux publiés dans le cadre du Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation (PIPCE).

    La mission du PIPCE est de publier un ensemble de mesures statistiques sur les systèmes d'éducation au Canada à l'intention des responsables de l'élaboration des politiques, des praticiennes et praticiens et du grand public. Le but est de suivre la performance des systèmes d'éducation dans l'ensemble des provinces et territoires, et dans le temps. Le PIPCE est un effort conjoint de Statistique Canada et du Conseil des ministres de l'Éducation (Canada) (CMEC).

    Date de diffusion : 2019-07-05

  • Revues et périodiques : 81-590-X
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) a pour objet d'évaluer régulièrement, au moyen d'un test international commun, les résultats obtenus par les jeunes de 15 ans dans trois grands domaines, à savoir la compréhension de l'écrit (lecture), la culture mathématique et la culture scientifique.

    Les renseignements recueillis dans le cadre du PISA permettent d'effectuer une analyse comparative approfondie du niveau de compétence des élèves qui achèvent leur scolarité obligatoire. Le PISA permet également d'étudier la variation des compétences entre différents groupes socioéconomiques ainsi que les facteurs qui influent sur le niveau et la répartition des compétences à l'échelle nationale et internationale.

    Le PISA est un effort collectif des pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Au Canada, le PISA est administré collectivement par le Conseil des ministres de l'Éducation (Canada), Ressources humaines et Développement des compétences Canada et Statistique Canada.

    Le PISA sera repris à tous les trois ans. Le premier cycle, de l'an 2000, portait principalement sur la compréhension de l'écrit, les deux autres aspects étant traités comme des domaines secondaires. Le sujet principal change à la culture mathématique en 2003, à la culture scientifique en 2006, et reviendra à la compréhension de l'écrit en 2009.

    Ces rapports résument les résultats des évaluations du PISA du rendement des élèves au niveau provincial, et comparent le rendement des élèves canadiens à celui des jeunes des autres pays.

    Date de diffusion : 2010-12-07

  • Revues et périodiques : 81-600-X
    Géographie : Canada
    Description :

    Pour comprendre la mesure dans laquelle l'offre de ces travailleurs répond (et répondra) aux besoins des Canadiens en matière de santé, Santé Canada a chargé Statistique Canada d'étudier la relation entre l'enseignement et la formation et l'offre d'entrants dans les professions de la santé. Cette série de feuillets d'information souligne, de façon sommaire, des renseignements importants concernant l'enseignement et la formation des travailleurs dans les professions de la santé et liées à la santé au Canada.

    Date de diffusion : 2009-05-01

  • Revues et périodiques : 81-591-X
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce rapport donne un aperçu descriptif des premiers résultats de l'Enquête de 2000 auprès des jeunes en transition (EJET) pour les jeunes âgés de 18 à 20 ans au Canada. L'EJET, qui a été mise sur pied à la suite d'un partenariat entre Développement des ressources humaines Canada et Statistique Canada, est une enquête longitudinale qui permet de recueillir un large éventail de renseignements sur les expériences des jeunes dans le milieu scolaire et sur le marché du travail.

    Ce rapport fournit de nouvelles données sur les taux d'abandon des études secondaires à compter de décembre 1999 et établit des comparaisons entre les diplômés de l'enseignement secondaire et les décrocheurs en fonction de certains éléments, à savoir les antécédents familiaux, les études et la profession des parents, la participation scolaire, le travail pendant les études secondaires, l'influence des pairs et les aspirations scolaires. Il donne également un aperçu des cheminements suivis par les jeunes qui ne fréquentent plus l'école secondaire, en regardant en particulièr leur degré de participation aux études postsecondaires, leur situation par rapport au marché du travail, l'autoévaluation de leurs niveaux de compétence et les obstacles les empêchant de poursuivre des études postsecondaires.

    Date de diffusion : 2002-01-23
Date de modification :