Analyses

Un siècle marqué par la confiance, la sécurité, les faits

Centre de confiance de Statistique Canada : Découvrez comment Statistique Canada veille à la protection de vos données et de vos renseignements personnels.

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Sujet

    Année de publication

    1 facets displayed. 1 facets selected.

    Auteur(s)

    1 facets displayed. 0 facets selected.
    Aide à l'ordre
    entrées

    Résultats

    Tout (1)

    Tout (1) ((1 résultat))

    • Articles et rapports : 11F0027M2007048
      Géographie : Canada
      Description :

      Les évaluations du rendement d'une économie se basent souvent sur une mesure du produit intérieur brut (PIB) réel par habitant, lequel représente la rémunération moyenne (revenu du travail plus services du capital) générée par la production intérieure au sein d'une économie.

      Puisque le PIB réel est une mesure en dollars constants de la rémunération attribuable au capital et au travail au sein d'une économie, il ne rend pas compte de qui détient le capital, de quelle part de ce capital est utilisée par la production ou de l'incidence des variations des prix relatifs sur le volume de biens et services pouvant être achetés.

      Il est possible de modifier les estimations traditionnelles du PIB de façon à tenir compte de ces facteurs. Le présent document examine le rendement de l'économie canadienne selon d'autres mesures, notamment le revenu intérieur brut (RIB), le revenu national brut (RNB) et le revenu national net (RNN). Ce document examine aussi le rendement relatif des économies canadienne et américaine selon des mesures type du PIB et ces autres mesures.

      La comparaison couvre la période de 1980 à 2006, en accordant une attention plus particulière à la période de 2002 à 2006. Au cours de ces dernières années, les fluctuations au niveau du prix des produits de base, du prix des produits manufacturés, du taux de change, des revenus de placements internationaux et de la consommation de capital ont fortement contribué à la croissance du revenu réel du Canada.

      En conséquence, un tableau très différent du rendement relatif des économies canadienne et américaine émerge lorsqu'une mesure du revenu agrégé tenant compte des variations de prix relatifs, des mouvements de revenus internationaux et de la consommation de capital est utilisée plutôt que le PIB réel. De 2002 à 2006, on a observé une croissance de l'ordre de 9,3 % du PIB réel par habitant des États-Unis comparativement à une croissance de 7,0 % du PIB par habitant du Canada, donnant l'impression que le rendement de l'économie américaine était supérieur à celui de l'économie canadienne. Lorsqu'on tient compte des fluctuations au niveau des prix des ressources et du taux de change, des revenus de placements internationaux et de la consommation de capital, le revenu réel par habitant des États-Unis a augmenté de 8,6 %, ce qui est semblable à la croissance de leur PIB par habitant. Toutefois, la mesure canadienne ajustée de la croissance du revenu réel par habitant a augmenté à 15,6 %, soit plus que le double de la croissance du PIB réel par habitant du Canada et presque deux fois le taux américain.

      En comparaison, la différence entre les deux économies est exactement l'inverse pour la période allant de 1980 à 2000, alors que les prix des produits de base étaient à la baisse, que les taux de change n'augmentaient pas et que les mouvements vers l'extérieur de revenus aux étrangers étaient à la hausse par rapport aux revenus versés aux Canadiens. Pour cette période, lorsqu'on tient compte de ces facteurs, les mesures du revenu réel du Canada étaient à la baisse par rapport à celles des États-Unis.

      Date de diffusion : 2007-11-22
    Stats en bref (0)

    Stats en bref (0) (0 résultat)

    Aucun contenu disponible actuellement

    Articles et rapports (1)

    Articles et rapports (1) ((1 résultat))

    • Articles et rapports : 11F0027M2007048
      Géographie : Canada
      Description :

      Les évaluations du rendement d'une économie se basent souvent sur une mesure du produit intérieur brut (PIB) réel par habitant, lequel représente la rémunération moyenne (revenu du travail plus services du capital) générée par la production intérieure au sein d'une économie.

      Puisque le PIB réel est une mesure en dollars constants de la rémunération attribuable au capital et au travail au sein d'une économie, il ne rend pas compte de qui détient le capital, de quelle part de ce capital est utilisée par la production ou de l'incidence des variations des prix relatifs sur le volume de biens et services pouvant être achetés.

      Il est possible de modifier les estimations traditionnelles du PIB de façon à tenir compte de ces facteurs. Le présent document examine le rendement de l'économie canadienne selon d'autres mesures, notamment le revenu intérieur brut (RIB), le revenu national brut (RNB) et le revenu national net (RNN). Ce document examine aussi le rendement relatif des économies canadienne et américaine selon des mesures type du PIB et ces autres mesures.

      La comparaison couvre la période de 1980 à 2006, en accordant une attention plus particulière à la période de 2002 à 2006. Au cours de ces dernières années, les fluctuations au niveau du prix des produits de base, du prix des produits manufacturés, du taux de change, des revenus de placements internationaux et de la consommation de capital ont fortement contribué à la croissance du revenu réel du Canada.

      En conséquence, un tableau très différent du rendement relatif des économies canadienne et américaine émerge lorsqu'une mesure du revenu agrégé tenant compte des variations de prix relatifs, des mouvements de revenus internationaux et de la consommation de capital est utilisée plutôt que le PIB réel. De 2002 à 2006, on a observé une croissance de l'ordre de 9,3 % du PIB réel par habitant des États-Unis comparativement à une croissance de 7,0 % du PIB par habitant du Canada, donnant l'impression que le rendement de l'économie américaine était supérieur à celui de l'économie canadienne. Lorsqu'on tient compte des fluctuations au niveau des prix des ressources et du taux de change, des revenus de placements internationaux et de la consommation de capital, le revenu réel par habitant des États-Unis a augmenté de 8,6 %, ce qui est semblable à la croissance de leur PIB par habitant. Toutefois, la mesure canadienne ajustée de la croissance du revenu réel par habitant a augmenté à 15,6 %, soit plus que le double de la croissance du PIB réel par habitant du Canada et presque deux fois le taux américain.

      En comparaison, la différence entre les deux économies est exactement l'inverse pour la période allant de 1980 à 2000, alors que les prix des produits de base étaient à la baisse, que les taux de change n'augmentaient pas et que les mouvements vers l'extérieur de revenus aux étrangers étaient à la hausse par rapport aux revenus versés aux Canadiens. Pour cette période, lorsqu'on tient compte de ces facteurs, les mesures du revenu réel du Canada étaient à la baisse par rapport à celles des États-Unis.

      Date de diffusion : 2007-11-22
    Revues et périodiques (0)

    Revues et périodiques (0) (0 résultat)

    Aucun contenu disponible actuellement

    Date de modification :