Analyses

Un siècle marqué par la confiance, la sécurité, les faits

Centre de confiance de Statistique Canada : Découvrez comment Statistique Canada veille à la protection de vos données et de vos renseignements personnels.

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facets displayed. 1 facets selected.

Auteur(s)

3 facets displayed. 1 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (2)

Tout (2) ((2 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0027M2006039
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport porte sur deux questions trop peu étudiées, mais qui deviennent de plus en plus importantes, à savoir la mesure de l'intégration régionale et les avantages régionaux de l'intégration économique nord américaine. L'objectif est d'évaluer l'intégration des diverses régions du Canada et des États-Unis dans le secteur de la fabrication et d'étudier, au niveau régional, l'effet de l'intensification de l'intégration commerciale sur la croissance de la productivité et sur certaines autres variables du rendement économique.

    Notre étude montre que l'intégration du commerce de produits manufacturés entre les États-Unis et le Canada et chacune de ses régions s'accentue, mais qu'elle est beaucoup plus importante en Ontario que dans le reste du Canada. Bien qu'elle se soit traduite dans toutes les régions par un accroissement de la productivité, une hausse des salaires et une plus forte croissance de la production, l'Ontario a été le principal bénéficiaire. Nous ne dégageons aucune preuve qu'une plus grande intégration du commerce de produits manufacturés avec les États-Unis a eu d'autres conséquences que des pertes d'emplois à court terme résultant d'un ajustement. Le Canada et chacune de ses régions ont vu augmenter leur part de la fabrication nord américaine, résultat fort différent des conjectures voulant que ce soit les États-Unis et non le Canada qui voient croître leur part de la production nord américaine (Krugman, 1980).

    Date de diffusion : 2006-05-31

  • Articles et rapports : 11F0027M2006038
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude porte sur l'effet de la libéralisation des échanges sur la taille des usines, la durée des cycles de production et la diversification des produits. Nous élaborons tout d'abord un modèle du commerce de produits différenciés sous l'hypothèse d'usines multiproduits. Nous présentons ensuite des preuves empiriques à partir d'un grand panel d'usines de fabrication canadiennes et d'après leur expérience de l'Accord de libre échange entre le Canada et les États Unis (ALE) de 1989. Selon le modèle, les réductions tarifaires bilatérales réduisent la diversification des produits des usines exportatrices, augmentent la durée des cycles de production et ont un effet ambigu sur la taille de ces usines. En outre, elles réduisent la diversification des produits et la taille des usines non exportatrices mais n'ont pas d'effet sur la durée des cycles de production de ces usines. Les données empiriques sur les usines non exportatrices appuient le modèle de façon générale. Les données recueillies sur les usines exportatrices montrent que les établissements exportateurs réduisent la diversification des produits et augmentent la durée des cycles de production et la taille des usines, mais ces changements ne semblent pas être liés aux réductions tarifaires. Une fois entrées sur les marchés d'exportation, les usines réagissent à des forces autres que les réductions tarifaires. De nouvelles réductions tarifaires ont alors moins d'effet sur ces usines.

    Date de diffusion : 2006-05-19
Stats en bref (0)

Stats en bref (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Articles et rapports (2)

Articles et rapports (2) ((2 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0027M2006039
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport porte sur deux questions trop peu étudiées, mais qui deviennent de plus en plus importantes, à savoir la mesure de l'intégration régionale et les avantages régionaux de l'intégration économique nord américaine. L'objectif est d'évaluer l'intégration des diverses régions du Canada et des États-Unis dans le secteur de la fabrication et d'étudier, au niveau régional, l'effet de l'intensification de l'intégration commerciale sur la croissance de la productivité et sur certaines autres variables du rendement économique.

    Notre étude montre que l'intégration du commerce de produits manufacturés entre les États-Unis et le Canada et chacune de ses régions s'accentue, mais qu'elle est beaucoup plus importante en Ontario que dans le reste du Canada. Bien qu'elle se soit traduite dans toutes les régions par un accroissement de la productivité, une hausse des salaires et une plus forte croissance de la production, l'Ontario a été le principal bénéficiaire. Nous ne dégageons aucune preuve qu'une plus grande intégration du commerce de produits manufacturés avec les États-Unis a eu d'autres conséquences que des pertes d'emplois à court terme résultant d'un ajustement. Le Canada et chacune de ses régions ont vu augmenter leur part de la fabrication nord américaine, résultat fort différent des conjectures voulant que ce soit les États-Unis et non le Canada qui voient croître leur part de la production nord américaine (Krugman, 1980).

    Date de diffusion : 2006-05-31

  • Articles et rapports : 11F0027M2006038
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude porte sur l'effet de la libéralisation des échanges sur la taille des usines, la durée des cycles de production et la diversification des produits. Nous élaborons tout d'abord un modèle du commerce de produits différenciés sous l'hypothèse d'usines multiproduits. Nous présentons ensuite des preuves empiriques à partir d'un grand panel d'usines de fabrication canadiennes et d'après leur expérience de l'Accord de libre échange entre le Canada et les États Unis (ALE) de 1989. Selon le modèle, les réductions tarifaires bilatérales réduisent la diversification des produits des usines exportatrices, augmentent la durée des cycles de production et ont un effet ambigu sur la taille de ces usines. En outre, elles réduisent la diversification des produits et la taille des usines non exportatrices mais n'ont pas d'effet sur la durée des cycles de production de ces usines. Les données empiriques sur les usines non exportatrices appuient le modèle de façon générale. Les données recueillies sur les usines exportatrices montrent que les établissements exportateurs réduisent la diversification des produits et augmentent la durée des cycles de production et la taille des usines, mais ces changements ne semblent pas être liés aux réductions tarifaires. Une fois entrées sur les marchés d'exportation, les usines réagissent à des forces autres que les réductions tarifaires. De nouvelles réductions tarifaires ont alors moins d'effet sur ces usines.

    Date de diffusion : 2006-05-19
Revues et périodiques (0)

Revues et périodiques (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :